Etienne Le Roux

Perché à l’extrémité du domicile, l’atelier d’Etienne Le Roux est un lieu aussi confiné que magique. Lorsqu’il a restauré cette maison ancienne nichée au coeur de la Touraine, l’auteur s’est attelé en premier à cette petite pièce mansardée où il aime travailler entouré de ses livres, en écoutant la radio et selon un rituel bien défini qu’il explique dans la vidéo ci-dessus…

Article posté le mardi 01 avril 2014 par Nicolas Albert

Biographie

Étienne Le Roux est né le 14 décembre 1966 à Madagascar. En seconde, il quitte le Lycée et entre à l’École des Beaux-Arts où il ne reste que deux ans, se heurtant au conformisme des enseignants et à leur mépris pour la bande dessinée. Après avoir tenté, sans succès, d’intégrer la section BD des Beaux-Arts d’Angoulême, il multiplie les petits boulots et travaille sur de nombreux albums qui n’aboutissent pas.

Il remplace Matthieu Lauffray sur le deuxième tome de la série Le Serment de l’ambre et ravive ainsi sa passion pour la bande dessinée.

Enfin, il peut donner toute la mesure de son talent avec la série Aménophis IV, qu’il réalise sur un scénario de Dieter et des recherches graphiques du célèbre illustrateur Manchu ! Un trio de choc pour une histoire de SF qui démarre sur les chapeaux de roues !

Étienne Le Roux est influencé à la fois par des dessinateurs américains comme Corben et par les dessinateurs franco-belges de la «grande époque» comme Jijé et Franquin. Il voue en outre une grande admiration à Moëbius. Il est installé dans la région de Tours.

Bibliographie

  • Golden Tiger, scenario de Thomas Mosdi, Vents d’Ouest
  • La malédiction de Kali (1996)
  • Le Serment de l’ambre, Delcourt
  • Portendick (1997)
  • Les barbares de Deïre (2002)
  • Le désert d’Akaba (2003)
  • Tichit (2004)
  • Amenophis IV, Delcourt
  • Demy (2000)
  • Mink (2001)
  • Europe (2003)
  • Après la guerre, scenario de Luc Brunschwig, Futuropolis
  • T. 1 (2007)
  • La Mémoire dans les poches, scenario de Luc Brunschwig Futuropolis
  • Première partie (2006)
  • Deuxième partie (2009)
  • L’éducation des assassins, Delcourt
  • Les délices de l’Orcan (2008)
  • Les tourments de l’Aristotélice (2010)
  • Le dernier voyage d’Alexandre de Humboldt, dessin de Vincent Froissard, Futuropolis, 2010

À propos de l'auteur de cet article

Nicolas Albert

Nicolas Albert

Nicolas Albert est journaliste à la Nouvelle République – Centre Presse à Poitiers. Auteur de plusieurs livres sur la bande dessinée (Atelier Sanzot, XIII 20 ans sans mémoire…) ou de documentaires video, il assure également différentes missions pour le festival international de la bande dessinée d’Angoulême : commissaire d’expositions (Atelier Sanzot, Capsule Cosmique, Boule et Bill, le Théâtre des merveilles, Les Légendaires…), metteur en scène des concerts de dessins, rédacteur en chef de la WebTV et membre du comité de sélection.

En savoir