New York : The MoCCA Arts festival, un incontournable

Bien plus petit que le célèbre et immense New York Comic Con, The MoCCA Arts festival est pourtant un rendez-vous incontournable de la bande dessinée dans la grosse pomme. La création a la part belle lors de cet évènement organisé tous les ans début avril.

Se rendre au MoCCA Arts festival, c’est découvrir un lieu où la création est en ébullition. Toutes les tendances actuelles de la bande dessinée nord-américaine y sont représentées sans oublier des auteurs étrangers dont le travail mérite d’être salué. S’il y a bien sûr beaucoup d’auteurs possédant une riche carrière, le MoCCA Arts festival fait la part belle aux tendances actuelles et met l’accent sur des oeuvres du moment incontournables ou à découvrir. Un lieu où bien souvent le lecteur francophone va voir pour la première fois des ouvrages dont leur future traduction pour le marché européen ne fait aucun doute.

Une croissance exponentielle

A l’origine, ce festival se déroulait sur une seule journée, début juin, avant de s’étendre sur deux jours dès sa troisième édition. Fondé en 2002 par le Museum of Comic and Cartoon Art (MoCCA), avant d’être repris en 2013 par la Société des Illustrateurs (Society of illustrators) après qu’elle ait racheté le musée en 2012. Programmé début avril depuis 2010, l’évènement n’a jamais cessé de grandir, l’obligeant à se chercher de nouveaux quartiers.

D’abord installé dans le Puck Building, un bâtiment néo-roman de Manhattan construit en 1885 à NoLiTa, il s’est déplacé en 2009 près de Madison Square Park pour prendre ses aises dans la caserne du 69e régiment. 2015 s’annonce comme un nouveau tournant puisque le MoCCA Arts Festival s’excentre à l’ouest, à Chelsea et sur deux sites: le Center 548 pour les exposants et The High Line Hostel, où se tiendra la programmation.

Un nouveau changement de localisation illustrant la croissance exponentielle de cet évènement devenu incontournable. Son palmarès est également éloquent puisque l’évènement a couronné les carrières d’auteurs US incontournables tels Jules Feiffer (2002), Art Spiegelman (2003), Roz Chast (2004), Neal Adams (2005), Gahan Wilson (2006), Alison Bechdel (2007), Bill Plimpton (2008), Jerry Robinson (2009), David Mazzucchelli (2010), Al Jaffee (2011) et Gary Panter (2012).

Partenariat avec l’université de Columbia

Depuis 2013, le MoCCA Award rebaptisé en 2009 Prix Lawrence Klein (du nom du fondateur du musée), a été remplacé par les MoCCA Arts Festival Awards of Excellence, visant à célébrer le travail d’artistes présents sur le festival, la qualité de programmation permettant de continuer de consacrer de fabuleux auteurs. Les récipiendaires voient leur travail exposé temporairement au MoCCA et à la Société des illustrateurs tandis que certaines de leurs oeuvres sont achetées par le département des livres rares et manuscrit de la bibliothèque de l’université de Columbia (Columbia University’s Rare Book and Manuscript Library), constituant ainsi année après année un fond d’originaux de bande dessinée dans la bibliothèque de la prestigieuse université new-yorkaise. Une manière très intelligente de célébrer la création tout en lui permettant d’être sauvegardée et étudiée.

Qualité et convivialité

Mais si son palmarès vaut le détour, on aime par dessus tout parcourir les allées de ce festival à l’ambiance très amicale, où les artistes ont plaisir à échanger avec leur public soit depuis les stands, soit lors de conférences très intéressantes. Quelques expositions de qualité sont également proposées aux visiteurs, et des planches originales d’immenses artistes US sont présentées de manière très simple, sur des grilles et avec un éclairage minimaliste. Tout cela contribue à faire de cet évènement un festival d’une très grande qualité où l’on se sent à l’aise. En 2014, un immense ballon représentant le célèbre Charlie Brown régnait au dessus des têtes du public. Créé pour l’incontournable parade new-yorkaise de Thanksgiving, organisée par Macy, il trônait fièrement dans le gymnase du 69h régiment, résumant l’esprit du MoCCA Arts Festival: qualité et convivialité. A découvrir assurément.

Article posté le mercredi 18 mars 2015 par Nicolas Albert

Pratique

L’édition 2016 se tiendra les 2 et 3 avril.

The MoCCA Arts Festival

  • Center 548 (exposants): 548 West 22nd Street
  • Metro: 23 St
  • The High Line Hotel (programmation): 180 10th Avenue
  • Metro: 23 St
Le guide des 1000 à New York, de Fantrippers décrypté par Comixtrip, le site BD de référence

Découvrez le guide le plus cool de New York !

La caserne de Ghostbusters, le célèbre pont d’Il était une fois en Amérique, le Katz Delicatessen de Quand Harry rencontre Sally, l’immeuble de Friends, l’appartement de Carrie Bradshaw dans Sex and the City, le Daily Planet de Superman, le Chelsea Hotel de Leonard Cohen, la station de métro du mythique clip BAD de Michaël Jackson, les lieux évoqués dans les romans de Francis Scott Fitzgerald, Paul Auster, Marc Levy, Guillaume Musso

Avec plus de 1000 lieux cultes de films, séries TV, musiques, BD, romans, le Guide New York Fantrippers propose une expérience de voyage insolite et inédite. C’est la bible de la pop culture à New York !

Grâce à ses trois modes de consultation, découvrez New York :

  • par quartiers en visualisant immédiatement les bonnes adresses autour de vous.
  • par thèmes (bars, restaurants, shopping, culture, parcs…) pour une sortie sur mesure selon vos envies.
  • par oeuvres (cinéma, séries TV, musiques, bandes dessinées, romans) pour retrouver les lieux de vos héros et héroïnes préférés.

Le Guide New York Fantrippers a été conçu par une équipe de journalistes, d’experts de la pop culture et de guides touristiques.

Des visites guidées en français et personnalisées avec New York Off Road

Ne perdez pas de temps à rechercher ce que vous souhaitez visiter durant votre séjour, laissez-vous plutôt guider par New York Off Road. Que ce soit pour la bande dessinée ou d’autres centres d’intérêt, Comixtrip vous invite à faire appel aux services de New York Off Road, une jeune start-up new yorkaise créée par Élise Goujon, une Française tombée sous le charme de la “Big Apple”.

Lancée en mai 2013, New York Off Road propose des visites guidées afin de découvrir la ville de New York en s’éloignant du tourisme de masse.

Toutes les visites sont réalisées par des guides françaises installées à New York depuis plusieurs années et vous ouvrent les portes du New York des new yorkais : dans la peau de Louis Amstrong à Harlem, d’un Hipster à Brooklyn, d’un artiste à Bushwick, d’un gourmand dans le Lower East Side…

Réduction pour les visiteurs de Comixtrip

Conviviales et personnalisées, les visites permettent d’avoir un échange humain avec Élise Goujon ou encore Cathy et Julie, ses collaboratrices. De cette manière, Élise Goujon fait partager sa passion pour cette ville avec des visites personnalisées et propose une expérience mémorable en s’adaptant à chaque visiteur.

Comixtrip et New York Off Road ont établi un partenariat afin que les visiteurs de Comixtrip bénéficient d’une réduction sur leurs visite. Pour cela, lorsque vous passerez votre commande sur le site de New York Off Road, utilisez le code promo: COMIXTRIP

Bonne visite avec Elise et son équipe!

À propos de l'auteur de cet article

Nicolas Albert

Nicolas Albert

Nicolas Albert est journaliste à la Nouvelle République – Centre Presse à Poitiers. Auteur de plusieurs livres sur la bande dessinée (Atelier Sanzot, XIII 20 ans sans mémoire…) ou de documentaires video, il assure également différentes missions pour le festival international de la bande dessinée d’Angoulême : commissaire d’expositions (Atelier Sanzot, Capsule Cosmique, Boule et Bill, le Théâtre des merveilles, Les Légendaires…), metteur en scène des concerts de dessins, rédacteur en chef de la WebTV et membre du comité de sélection.

En savoir