100 ans de cinéma d’animation

Les éditions Dunot proposent un excellent ouvrage signé Olivier Cotte et intitulé 100 ans de cinéma d’animation. De Disney à Shaun le mouton, 408 pages féeriques pour découvrir ce genre si prisé des spectateurs.

18 CHAPITRES POUR RACONTER LA FABULEUSE AVENTURE DU FILM D’ANIMATION

D’une grande richesse iconographique et doté d’un matériel critique d’une excellente qualité, l’ouvrage d’Olivier Cotte surprend, enrichit et fait rêver son lectorat à travers 408 pages d’une belle exhaustivité. Il faut souligner que l’auteur est un spécialiste dans ce domaine. Scénariste de bande dessinée, série télé et courts métrages, réalisateur, cet historien du film d’animation enseigne aussi la mise en scène dans plusieurs écoles.

Attrayant, très documenté, enrichi de 500 photographies, le livre est composé de 18 chapitres : Des origines de l’animation aux trucages, en passant par les années 30 et l’Age d’or du cartoon mais aussi les différentes formes selon leur zone géographique. Pour chacun d’entre eux, l’auteur insère des inter-textes pour définir des notions ou brosser des biographies express d’auteurs incontournables.

UNE TECHNIQUE ET UN ART

Cette partie d’une vingtaine de pages retrace l’Histoire de l’animation et définit ses différentes techniques. De la Camera obscura (chambre noire) des peintres italiens au kineograph (appelé aussi flipbook), en passant les portraits d’Emile Cohl ou Windson McCay mais aussi le théâtre d’ombres, la pâte à modeler ou la 3D.

LES ETATS-UNIS, TERRE PIONNIÈRE

Cette grande partie composée de 7 chapitres permet d’appréhender le développement du cinéma d’animation aux Etats-Unis, pionnier dans le domaine. De Max Fleischer (Betty Boop, Popeye ou Gulliver) à Walt Disney (12 pages pour raconter les premiers films jusqu’aux studios mais aussi la personnalité du réalisateur) en passant par Warner Bros, l’inventeur du cartoon (Bugs Bunny, Daffy ou Tex Avery) ou bien le cinéma indépendant américain.

L’EUROPE : L’ANIMATION SUR LE VIEUX CONTINENT

Composée de 7 chapitres, cette partie détaille les différents aspects de la production de films d’animation sur le Vieux Continent. Si la France possède son propre chapitre, les autres pays ne sont pas en reste : De l’Italie à la Hongrie, en passant par la Grande-Bretagne, la Belgique ou le pays Scandinave.

Si Dubout réalise Anatole à la Tour de Nesle en 1947, Paul Grimault sera l’un des plus grands réalisateurs français, influençant des générations d’auteurs internationaux grâce à son chef-d’œuvre Le Roi et l’Oiseau (début de préparation en 1946 et sorti en 1980) dont Jacques Prévert signe les dialogues. Sans oublier René Laloux (Les maîtres du temps avec Moebius en 1982 ou Les Hommes-machine contre Gandahar avec Philippe Caza) ni Jacques Rouxel avec les Shadocks dans les années 60, mais encore Les mondes engloutis de Wolmark et enfin plus proche de nous Sylvain Chomet (avec Nicolas de Crécy, en 2003) propose Les triplettes de Belville et Michel Ocelot qui imagine l’univers de Kirikou (à partir des années 2000).

LE JAPON : DE TEZUKA A MIYAZAKI

Avec 170 000 planches dessinées pour la bande dessinée, Osamu Tezuka faire renaître l’animation au Japon dans les années 60 après des années de disette, tant elle avait mauvaise presse face au géant Disney. Il crée alors Astro Boy en 1963 ou Le Roi Léo en 1965 et fondera même une nouvelle compagnie Tezuka Productions en 1968.

L’autre grand virage de l’animation japonaise se situe en 1985, lorsque Hayao Miyazaki et Isao Takahata créent le Studio Ghibli et produisent entre autre les chefs-d’œuvre : Le château dans le ciel (1986), Mon voisin Tororo (1988),  Porco Rosso (1992) jusqu’au Voyage de Chihiro (2001).

100 ans de cinéma d’animation : Un étonnant voyage d’un siècle à travers les pays, les auteurs, leurs œuvres ou les techniques comblera tous les amoureux de l’animation mais aussi de la bande dessinée.

Article posté le samedi 28 novembre 2015 par Damien Canteau

  • 100 ans de cinéma d’animation
  • Auteur : Olivier Cotte
  • Editeur: Dunot
  • Prix: 32€
  • Parution : 21 octobre 2015

Résumé de l’éditeur : De Félix le chat à Shaun le mouton, en passant par Fantasia, Mon voisin Totoro ou encore Le roi et l’oiseau, cet ouvrage raconte la fabuleuse histoire du cinéma d’animation, de ses origines à nos jours. À travers plus de 500 illustrations et le récit de l’auteur, spécialiste et historien du 7e art, parcourez près de 100 ans de création sur les cinq continents, partez à la rencontre des artistes et maîtres du dessin animé (Disney, Miyazaki, Grimault…), arpentez les allées et plongez dans les coulisses des studios emblématiques. Avec cet ouvrage unique et passionnant, laissez-vous séduire par la poésie, l’énergie et la richesse du cinéma d’animation.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir