Addiction

Les addictions, petites ou grandes, elles alimentent nos vies. Souvent cachées aux autres, ces dépendances peuvent gâcher notre quotidien. Josep Busquet et Pedro J. Colombo imaginent Addiction ou quand les dépendances dérapent dans un album fou chez Akileos.

ADDICTIONS EN TOUT GENRE

Aujourd’hui les addictions envahissent les vies des gens. C’est le cas de Paquita qui est dépendante aux jeux de machines à sou. Elle tente de se faire aider dans un groupe afin de se désintoxiquer.

De son côté, Brigitte, responsable d’un laboratoire de parfumerie, est envahit par son travail, au point d’en négliger sa vie de famille. Pire, elle en oublie même l’anniversaire de son fils.

Sophie perd tout son argent dans des parties de poker clandestin, au point d’être rackettée par des hommes un peu louche. Ses meubles et sa voiture sont mis en gage pour rembourser les sommes colossales. Son amie – cleptomane – ne peut s’empêcher de voler dans les magasins.

Addict aux réseaux sociaux, un jeune adolescent filme une femme et un homme qui s’envoient en l’air dans une ruelle sombre. Grisé par les vues immenses de sa vidéo, il continue et filme le meurtre d’un homme, ce qui lui vaut d’être poursuivi par les assassins. Quant à la femme dans le film, elle est accro au sexe et multiplie les parties fines avec les hommes.

Enfin, une très belle femme noire ment du matin au soir sur sa vie professionnelle. Elle dit à qui veut l’entendre qu’elle tourne dans des films avec des grandes star. Pourtant son quotidien est loin de cela puisqu’elle travaille dans un fast-food…

ADDICTION : COMMENT REFRÉNER SES DÉPENDANCES ?

Excellent album choral, Addiction emmène son lecteur dans un tourbillon de folie. Le récit imaginé par Josep Busquet met en scène plusieurs personnages – lambda – qui ont des dépendances fortes et qui vont basculer vers l’Enfer. Alors que certains ne s’en rendent pas compte, d’autres qui souhaitent les cacher et d’autres qui les révèlent au grand jour, tous se perdent à cause d’elles.

Bien écrite, ces histoires parfois s’entremêlent parce que certains d’entre eux se connaissent. Si Paquita, Brigitte ou Sophie sont addicts, souvent c’est leur entourage qui en fait les frais. Les proches s’en rendent compte, tentent de faire réagir les dépendants surtout quand ils sentent que cela tourne mal. Ainsi, les relations peuvent changer entre eux. Les conséquences alors peuvent être immenses : divorce, perte du travail, perte d’argent, dettes et même mort.

Aidé pour les couleurs par Aintzane Landa, Pedro J. Colombo dévoile de très belles planches. Son trait d’une belle modernité lui permet de réaliser des pages superbes. Le dessinateur de Au second plan (avec le même scénariste, Diabolo) utilise un découpage fort et rythmé qui restitue parfaitement l’ambiance sombre de Addiction.

Article posté le jeudi 04 mai 2017 par Damien Canteau

Addiction de Josep Busquet et Pedro J. Colombo (Akileos) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Addiction
  • Scénariste : Josep Busquet
  • Dessinateur : Pedro J. Colombo
  • Coloriste : Aintzane Landa
  • Éditeur : Akileos
  • Prix : 15€
  • Parution : 20 avril 2017

Résumé de l’éditeur : Il existe différents types de dépendances… les petites, les fortes, les dangereuses, les bénignes, celles que l’on cache aux autres, celles contre lesquelles on se bat… Addiction vous entraînera dans les pas de six personnages accrocs au jeu, au sexe, aux nouvelles technologies, au travail… et dont les destins vont se croiser et s’entremêler.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir