Comme un frisson

Quand une jeune fille mal dans sa peau rencontre deux marginaux, cela fait des étincelles ! Aniss El Hamouri met en scène cette vie à trois à la marge dans Comme un frisson, un album âpre et violent aux éditions Vide Cocagne.

HAUT VOL

Renata, la vingtaine vit seule dans son appartement qu’elle néglige. Tous les jours, elle tente de transmettre son manuscrit à des maisons d’édition. Parce que oui, elle est autrice mais qu’écrit-elle ? Une autobiographie, une fiction ?

De plus en plus mal dans sa peau, elle tente de faire bonne figure devant sa mère et sa famille. Plus compliqué encore, elle commence à ressentir un étrange phénomène dans son cerveau, comme un frisson ; elle sentirait même les futures menaces qui la concernent.

Alors qu’un jour, elle prend le métro, elle vient en aide à Corbeau et Béluga, ce dernier est pris d’une crise de déshydratation. Elle part chercher une bouteille, laissant sa sacoche contenant son ordinateur à côté des deux hommes. A son retour, elle offre à boire mais ne voit plus son sac : c’est la panique.

UNE VIE A LA MARGE

Quelques jours plus tard, Renata retrouve les deux compères dans une soirée. Elle tente de leur parler et leur demande si c’est bien eux qui lui ont volé son ordinateur contenant son fameux manuscrit.

Après une prise de bec, Corbeau lui redonne son précieux objet. Au lieu de partir en courant, elle entre dans une colère et le brise. La crise de larmes se termine dans une crise de rire avec alcool et drogue.

Elle décide alors de les suivre jusqu’à leur repère, un squat dans un immeuble abandonné. Petit à petit, elle se fait acceptée de ces deux marginaux, commence à vivre avec eux et participe à leurs combines. Et si elle était vraiment enfin à sa place ?

COMME UN FRISSON, COMME UNE FOLLE ÉPOPÉE

Rugueux, amer et parfois violent, Comme un frisson est un très grand récit. Aniss El Hamouri dépeint avec une très grande justesse ce milieu à la marge. Né au Maroc en 1989, il a fait ses classes à l’ESA de Saint-Luc en Belgique et obtenu un Master en illustration à l’Académie royale des Beaux-Arts de Liège.

Ce qui pourrait ressembler à une descente aux Enfers, se révèle plus subtil qu’il n’y paraît. Si Renata ne se sent plus en phase avec ses contemporains, elle aspire à une vie différente. Sa rencontre étonnante et faite d’étincelles avec Corbeau et Béluga va finalement lui redonner goût à la vie. Paradoxal ? Pas vraiment. Ils sont pareils, ils se comprennent parce que chacun à leur manière, ils ne sont pas à leur place dans notre société. Eux vivent de bric et de broc dans un squat, de menus larcins pour manger et elle, est à part parce qu’elle semble atteinte d’une étrange maladie.

Comme un frisson n’est pas une histoire de princesse – quoique – mais une histoire âpre et dérangeante. Très travaillée, très juste, elle bénéficie du talent de Aniss El Hamouri pour camper au mieux ses personnages. Les contours psychologiques du trio sont très soignés. Même si l’on ne connaît ni le passé ni les raisons qui ont amené Béluga et Corbeau dans la rue – le récit est plutôt un instantané, une tranche de vie – leur existence est marquée.

Ce jeu entre eux – qui pourrait nous sembler vicieux et tordu – est pourtant le résumé de beaucoup de vies : non linéaire, toujours en recherche du meilleur, pour évoluer et pour progresser. Finalement, l’album est une belle épopée !

ORANGE tranchant

Comme un frisson bénéficie d’une partie graphique très forte et efficace. Le trait de Aniss El Hamouri est nerveux et jeté, moderne et prenant. Le découpage alterne entre du classique et du contemporain (grandes vignettes puis enchaînement rapide de toutes petites cases, pleine-pages ou sans cadre) cela happe le lecteur et l’entraîne dans un tourbillon narratif étonnant.

Pour agrémenter son dessin en noir et blanc, il a décidé d’utiliser une teinte d’orange très tranchante. Cela lui permet de souligner les objets importants du récit mais aussi les vêtements de ses protagonistes. De plus, ses personnages sont très dissemblables : Corbeau, le basané, est petit, anguleux, nerveux et se poste toujours de profil tandis que Béluga est un géant, tout en rondeur et évolue en douceur.

Encore un excellent album proposé par Vide Cocagne, après Oklahoma Boy & Sauvage ou la sagesse des pierres (de Thomas Gilbert) ou Pouvoirpoint (de Erwann Surcouf).

Article posté le dimanche 01 octobre 2017 par Damien Canteau

Comme un frisson de Aniss El Hamouri (Vide Cocagne) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Comme un frisson
  • Auteur : Aniss El Hamouri
  • Éditeur : Vide Cocagne
  • Prix : 20€
  • Parution : 22 septembre 2017
  • ISBN : 9791090425798

Résumé de l’éditeur : Renata est une jeune fille mal dans sa peau. Depuis quelques temps, elle ressent d’étranges frissons qui se révèlent être une sorte de pouvoir : elle pressent les menaces. Malgré ce don, elle n’a pas pu prévenir le vol de son ordinateur. Au hasard d’une soirée, elle retrouve les voleurs mais les deux compères ne lui rendent pas de suite son précieux bien : commence alors un jeu vicieux de chantage et de mise en confiance, une aventure entre marginaux qui, chacun à leur manière, cherchent leur place. Le livre d’Aniss El Hamouri est un long périple violent à travers la vie d’une jeune fille en souffrance : un récit âpre et poétique au service d’un trait nerveux et contemporain, qui ne cherche pas à séduire, mais à raconter la folle épopée glauque de Renata, triste et fragile chenille en transformation vers sa forme ultime de papillon de nuit. Le travail de l’auteur tourne autour de la métamorphose : comment réussir à changer malgré la violence du monde, de la maladie, comment éclore dans un milieu hostile et enfin se trouver ?

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir