Divinity 2 : Confrontation épique et intime entre dieux

Le mois dernier est sorti Divinity II. Pour l’occasion, on vous résume le premier, et on vous met l’eau à la bouche pour ce second tome !

Divinity : Un nouveau dieu… communistetrevor  ?

Hiver 1941, Union Soviétique. Abram Adams est abandonné dès le berceau sur le pas de la porte de ses futurs parents adoptifs. La malchance continue lorsque ses parents adoptifs décèdent. Il est ensuite recueilli par l’Etat qui le forma afin d’atteindre l’excellence. Pour eux, il est un symbole de supériorité soviétique, et c’est pour cela qu’il est choisi pour une mission spatiale des plus incroyables, une mission de trente ans aux confins de l’univers. Il est choisi car il est en excellente condition physique, est très intelligent et n’a aucune attache familiale. Mais ils ne sont pas aussi bien renseignés que cela, car en réalité, Abram Adams est amoureux d’Eva, et elle est enceinte. Malgré cela, Abram décide tout de même de remplir sa mission et de partir, en sachant que lorsqu’il reviendra, s’il revient, il aura manqué de nombreuses années de vie de famille.

Les confins de l’univers

Mais la mère patrie avant tout. Abram part aux confins de l’univers durant un long voyage coupé de périodes de sommeil cryogéniques afin de ralentir son vieillissement et de faire de ce voyage un court moment. Lorsqu’il arrive à une « anomalie », on apprend qu’il est accompagné de deux autres membres de son unité, placés dans deux autres capsules indépendantes. Devant un spectacle magnifique mais qu’ils ne peuvent comprendre, Abram se sent mal et retire son casque. Là, craignant la mort, il reçoit en fait des pouvoirs immenses de cette entité cosmique devant laquelle tous trois sont en admiration. Il part alors pour retourner sur Terre, laissant ses compagnons qui veulent l’en dissuader. Mais son voyage n’aura pas duré 30 ans… Il aura duré 54 ans en tout. Sa femme est morte depuis des années, et sa fille également, des suites d’un cancer. Il a tout perdu au nom d’une mère patrie qui n’existe plus.

Ayant atterri en Australie, Abram s’emploie à faire le bien autour de lui, en accordant aux gens ce qu’ils désirent le plus. Cela peut-être de devenir un oiseau, ou encore de retrouver sa jeunesse perdue. Mais les Nations ne le voient pas de cet œil, et préfère soit qu’il se soumette, ou soit qu’il soit neutraliser. Ils envoient alors les héros de cette terre, Ninjak, X-O Manowar, Livewire et le Guerrier éternel pour le combattre. Avec beaucoup de mal, ils y parviennent et le font enfermer dans une cache secrète, même si cela leur pose un sérieux problème moral.

Et pour la suite ?

C’est donc là que se termine Divinity 1, avec un Abram Adams reclus dans une cellule sous différentes couches de terre, qui s’accroche à l’image de sa fille qui lui raconte sa vie après ses longues années d’absence.
Dans le Tome 2, c’est une autre affaire. C’est au tour de Myshka, une des deux autres coéquipiers d’Abram de revenir sur Terre. Mais contrairement à Abram, ses intentions ne sont pas aussi pacifiques et elle espère bien faire revivre l’Union Soviétique par tous les moyens possibles. Heureusement, Abram n’est pas rancunier…

Une série très sympathique où deux êtres aux pouvoirs absolus et du même camp à l’origine, ont des visions différentes du présent et de l’avenir, au plus grand bonheur du reste du monde.
Matt Kindt (The Valiant, Ninjak, Rai) et Trevor Hairsine (X-men : Deadly Genesis, Ultimate Six) nous emportent dans cet univers de science-fiction proche de 2001 ou encore Interstellar, édité en France par la maison Bliss Comics.

Article posté le jeudi 09 mars 2017 par Damien Duarte

Divinity Tome 2 de Matt Kindt et Trevor Hairsine chez Bliss Comics
  • Divinity, volume 2
  • Scénariste : Matt Kindt
  • Dessinateur : Trevor Hairsine
  • Editeur : Bliss Comics
  • Prix : 13.95€
  • Parution : 23 février 2017

Résumé de l’éditeur : À l’apogée de la Guerre Froide, l’Union Soviétique est déterminée à gagner la course à l’espace. Elle se lance dans une mission secrète incroyablement ambitieuse : envoyer trois cosmonautes aux limites de l’univers connu, là où personne n’est jamais allé. Orphelins triés sur le volet, entraînés tels des communistes modèles, interdits de fonder une famille, ils se sont perdus dans l’espace et ont rencontré quelque chose d’Inconnu… quelque chose qui les a changés. Oublié par ‘histoire officielle, Abram est le premier à retourner sur Terre, de nos jours, s’écrasant dans le désert australien. Ceux qui l’ont rencontré le considèrent comme un dieu. Ils disent qu’il peut plier la matière,l’espace et même le temps à sa volonté. Mais malgré ses pouvoirs, sa seule obsession est l’amour qu’il avait caché à ses supérieurs et l’enfant à naître qu’il n’a jamais pu rencontrer. C’est maintenant à Myshka, la femme co-pilote du groupe, de retrouver le chemin de la Terre. Mais contrairement à Abram, elle n’a aucune famille secrète. Elle croit toujours en l’idéal communiste. Et elle compte bien remplir sa mission : restaurer la gloire soviétique.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Duarte

Damien Duarte

Passionné par les comics et la bande dessinée, Damien fait également partie de la chaîne de podcasts Fréquence 616 (comics, bd, manga, actu geek...)

En savoir