Goupil ou face

Lou Lubie, jeune illustratrice, découvre sa bipolarité qu’elle décide de mettre en image dans Goupil ou face, un merveilleux album témoignage édité par Vraoum.

DÉPRESSION ?

Originaire de La Réunion, Lou Lubie débute des études d’arts à Paris. Mais pendant cette période, elle va de moins en moins bien et pense être dépressive. Son médecin lui prescrit alors des anti-dépresseurs et voit une psy pendant un an.

Puis sans raison, elle entre dans une phase de bien être mais alors qu’elle pense être guérie, elle rechute. Ses moments alternent sans arrêt, sans raison apparente. Elle arrive néanmoins à avoir un petit ami qui la soutient.

AIDE PSYCHOLOGIQUE

En surfant sur le net, elle découvre le site des thérapies cognitives comportementales (TCC) et décide d’aller voir une psychologue spécialiste de ces troubles.

Elle lui parle alors de « troubles d’humeur » et  de cyclothymie plus communément appelé bipolarité. Les particularités de cette maladie : dépression, angoisse, émotions exacerbées, ennui, joie (qui ne dure pas), euphorie et hypomanie (énergie débordante).

GOUPIL OU FACE : 7 ANS DE GALÈRE

Comme le souligne Isablle Leygnac-Solignac (psychologue clinicienne) dans la préface de Goupil ou face : « Cette BD est un outil précieux pour appréhender le trouble bipolaire : traité sous une forme ludique, cet ouvrage est susceptible de toucher des personnes de tous horizons et notamment ceux qui n’oseraient pas s’aventurer dans la lecture d’un livre plus académique. »

En effet, ce album est un merveilleux témoignage de Lou Lubie. Auteure de 5 ouvrages avant Goupil ou face (Hallucinogène 1 et 2, L’île au temps suspendu avec Romain M, Jours sombres chez les yaourts et Un créole en métropole), elle a aussi fondé le Forum dessiné, un site communautaire regroupant des dessinateurs du monde entier.

Pourtant, il lui aura fallu 7 années pour mettre des mots sur ses maux. Sans du tout connaître le terme cyclothymie, elle va alors se renseigner et se documenter afin de comprendre la maladie. Pour l’accepter – elle la matérialise sous forme de petit renard – elle a décidé de tout raconter : son cheminement, ses gros doutes, ses peurs et ses incompréhensions.

Elle dit ainsi : « La maladie, ce truc abstrait, devait prendre forme pour pourvoir être partagée. Une créature insaisissable, capable de virer de la fougue au danger en un instant. C’est ainsi qu’est né ce petit renard. » Comme le fera Alice Baguet avec un crabe pour matérialiser son cancer dans le très bon L’année du crabe.

Simple d’approche, très didactique sans être rébarbatif, Goupil ou face étonne par la facilité dont l’auteure a mis en image ses doutes. Un remarquable travail !

CYCLOTHYMIE ET TROUBLES BIPOLAIRES

Comme l’explique Lou Lubie, environ 6% de la population adulte française est touchée par la cyclothymie et les troubles bipolaires soit presque 600 000 personnes. Il faut en moyenne 10 à 12 ans et 4 à 5 médecins différents avant que le trouble bipolaire ne soit nommé.

De son site goupil-ou-face.fr au livre Vivre heureux avec des hauts et des bas (Elie Hantouche et Vincent Trybou chez Odile Jacob), elle conseille en fin d’album des pistes pour appréhender ces maladies.

  • Après les deux formidables albums Anesthésie générale de Michel Vandam et Delphine Hermans (leucémie) ou encore L’année du crabe de Alice Baguet (cancer), les éditions Vraoum poursuivent leur travail autour des maladies avec Goupil ou face. On notera aussi La différence invisible de Julie Dachez et Mademoiselle Caroline (Delcourt) sur l’autisme Asperger.
Article posté le vendredi 14 octobre 2016 par Damien Canteau

Merveilleux album Goupil ou face de Lou Lubie (Vraoum) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Goupil ou face
  • Auteure : Lou Lubie
  • Editeur : Vraoum
  • Prix : 15€
  • Parution : 12 octobre 2016

Résumé de l’éditeur : Lou est une jeune fille bien sous tout rapport. Jeune, jolie, elle conçoit des jeux vidéos, a un amoureux, des amis, une famille aimante… Bref, tout pour ne pas sombrer dans la déprime la plus noire. Sauf que voilà, de temps en temps, entre des périodes d’intense activité, sans raison, elle tombe dans le pot au noir, et un animal insatiable la dévore… un petit renard ! Soit son tempérament cyclothymique, sous la forme d’un petit renard capricieux. Car Lou est cyclothymique et, avec elle, le lecteur va découvrir le monde haut en contraste des maladies bipolaires. Hyper documenté, cartoonesque et ludique, ce roman graphique enmènera le lecteur découvrir ce qui se passe quan on a la tête envahie par ce petit renard hyperactif et boulimique, sur les traces autobiographiques de la jeune illustratrice.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir