Green Lantern Rebirth : La Loi de Sinestro

En plein jour ou dans la nuit noire, nul mal n’échappe à mon regard. Que ceux qui devant le mal se prosternent craignent la lumière des Green Lantern ! La devise des Green Lantern est équivoque, gare à ceux qui font le mal, tel que le sinistre Sinestro…

Les Green Lantern

Pour ceux qui n’ont pas vu le film de 2011 avec Ryan Reynolds, vous n’avez rien perdu. Cependant, c’est bien dommage car les Green Lantern sont des personnages très intéressants. Créés en 1940 chez DC Comics, les Green Lantern sont une sorte de police inter-galactique. Leurs chefs, les Gardiens, ont disséminés des anneaux constitués de volonté pure à travers l’Univers pour trouver des êtres qui ne connaissent pas la peur. Car la peur est l’ennemie de la volonté. Grâce à son anneau, un Green Lantern peut avoir des pouvoirs qui découlent de sa volonté. Ainsi ils peuvent créer une main géante pour rattraper des gens qui tombent dans le vide, ou encore un camion pour foncer droit sur un ennemi. Chaque Green Lantern se voit attribué un secteur. Dans le nôtre, c’est Hal Jordan qui se voit attribué l’anneau d’un extraterrestre mourant, Abin Sur. Désormais, il existe d’autres Green Lantern terriens, Guy Gardner, John Stewart, Simon Baz, Kyle Rayner et Jessica Cruz. Concentrons-nous sur Hal.

Un anneau pour les sauver tous

Hal Jordan était pilote d’essai pour l’US Air Force lorsqu’il fut choisi par l’anneau d’Abin Sur pour être le nouveau Green Lantern du secteur 2814 (le nôtre). Lors de son intégration dans le Green Lantern Corps, Hal Jordan fut formé par Sinestro. Extrémiste, ce dernier se fera éjecter du Green Lantern Corps grâce à Hal Jordan. Sinestro décide alors de former son propre corps, animé par la peur. Le corps de couleur jaune est donc l’ennemi juré de celui de couleur verte. Ces derniers mois, Hal est en fuite, car il a endossé un lourd fardeau. En effet, l’Univers tout entier commença a perdre foi en les Lantern. Ils les haïssait et ne leur faisait plus confiance à cause de nombreux faits. Pour sauver le corps, Hal a prétendu être le criminel responsable de tout les méfaits des Lantern. Il a fui la planète Oa, fief des Lantern pour se cacher pensant qu’il s’agissait de la meilleure solution. Seulement subitement, le corps disparaît. Hal va alors réussir à revenir de son exil, pour retrouver la confiance de l’Univers, qui est sous la coupe du dangereux Sinestro

Robert Venditti (X-O Manowar, Flash), Ethan Van Sciver (New X-Men, Batman/Superman) et Rafa Sandoval (Les Prométhéens, Avengers) sont réunis pour le Rebirth de Green Lantern aux éditions Urban Comics. Les aventures du héros à la lanterne, sont à (re)découvrir dans ces tomes fantastiques.

Article posté le mercredi 07 février 2018 par Damien Duarte

Green Lantern Rebirth publié chez Urban Comics décrypté par Comixtrip, le site BD de référence
  • Green Lantern Rebirth : La loi de Sinestro
  • Scénariste : Robert Venditti
  • Dessinateurs : Rafa Sandoval et Ethan Van Sciver
  • Editeur : Urban Comics
  • Parution : 5 janvier 2018
  • Prix : 17,50 €
  • ISBN : 9791026813408

Résumé de l’éditeur :
Sans opposant, le corps de Sinestro impose sa loi aux quatre coins de la galaxie et est à présent dirigé par Soranik Natu, la propre fille de Sinestro. Mais Hal Jordan, qui vient de passer une année en exil, est bien décidé à reprendre les choses en mains et se forge un nouvel anneau afin de rendre la justice à travers la voie lactée.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Duarte

Damien Duarte

Passionné par l'univers de la bande dessinée depuis toujours, ses plus grands héros sont divers et variés comme Ric Hochet, Spider-Man, Batman, Astérix...

En savoir