Kersten médecin d’Himmler T. 2

Après un premier tome remarqué, le second volet de la formidable aventure du docteur Kersten vient de paraître . L’occasion de découvrir le parcours extraordinaire d’un personnage méconnu de la seconde guerre…

CES MAINS QUI GUÉRISSENT

Paru au tout début 2015 chez Glénat, le premier volet du diptyque Kersten médecin d’Himmler avait marqué les esprits. Remise à l’honneur par le duo Fabien Bedouel ( L’Or et le Sang, Un long destin de sang ) et Patrice Perna (Tuning Maniacs et Paddock ) cette histoire retrace le destin peu commun de Félix Kersten ( 1898- 1960 ) un médecin finlandais dont les talents d’osthéopathe lui assurent une forte clientèle. L’un d’entre eux s’appelle Heinrich Himmler , bras droit d’Hitler…

 MÉDECIN DU DIABLE

C’est en mars 1939 que ce dernier fait appel aux services de Kersten. Le dignitaire nazi souffre de maux de ventre chroniques . Grâce à une technique d’imposition des mains qui soulage son patient, Kersten va se rendre indispensable.

En échange de ce « service », Kersten va passer une sorte de pacte avec Himmler : des soins personnels et réguliers en échange d’une liste d’hommes et de femmes à arracher des griffes nazies. Certains historiens considèrent en effet que grâce à Kersten et à son Contrat pour l’Humanité (*), ce furent 100.000 hommes de diverses nationalités, dont 60.000 juifs, qui auraient ainsi échappé à la mort ou à la déportation.

JUSTE PARMI LES NATIONS ?

Pour beaucoup, ce médecin aux doigts d’or que rien ne prédestinait vraiment à jouer les premiers rôles de l’Histoire serait une sorte de héros injustement oublié des manuels. Ainsi, si les actes de ce finlandais n’ont pas eu la publicité de ce qu’a pu faire par exemple un certain Oskar Schindler, c’est parce qu’après la guerre, un certain comte Bernadotte, neveu du roi de Suède, s’est attribué le mérite du sauvetage… Installé en Suède en 1948, Kersten est même devenu une cible pour beaucoup qui lu reprochaient sa proximité avec le criminel nazi…

Magnifiquement porté par le trait puissant de Bedouel, cet album a un double mérite : nous donner une leçon d’histoire et remettre en lumière un « héros »qui aurait pu lui aussi être Juste parmi les Nations…

(*) Document signé en mars 1945 qui contenait notamment les clauses suivantes :
  • Les camps de concentration ne seront pas dynamités.
  • Le drapeau blanc flottera à l’entrée de ceux-ci.
  • On n’exécutera plus un seul Juif.
  • La Suède pourra envoyer des colis individuels aux prisonniers juifs.
Article posté le mardi 13 octobre 2015 par Jean-Michel Gouin

  • Kersten médecin d’Himmler, tome 2/2
  • Dessin: Fabien Bedouel
  • Scénario: Patrice Perna
  • Editeur : Glénat
  • Prix : 13, 90 €
  • Parution: septembre 2015

Résumé de l’éditeur :

  • Le 4 juin 1942, Reinhard Heydrich, adjoint de Himmler, est assassiné à Prague par des miliciens tchèques. Enfin débarrassé de celui qui se méfiait le plus de lui, le docteur Félix Kersten croit pouvoir enfin mener à bien sa périlleuse mission auprès de Himmler et monnayer des vies en échange de soins. Mais le remplaçant d’Heydrich va s’avérer être un ennemi encore plus dangereux et sournois… Constamment surveillé, épié, Kersten s’adonne à un véritable numéro d’équilibriste entre son marchandage au chevet de Himmler et sa coopération avec les Alliés. Il ne sera jamais vraiment à l’abri, pas même lorsque la guerre sera finie. Car dès 1948, Kersten, installé en Suède, devient la cible d’une enquête qui lui reproche sa proximité avec l’un des pires criminels nazis…

Tous les albums

À propos de l'auteur de cet article

Jean-Michel Gouin

Jean-Michel Gouin

Passionné par l’écrit, notamment l’histoire, la littérature policière et la bande dessinée, Jean-Michel Gouin est journaliste à Poitiers.

En savoir