La Présidente (tome 2)

François Durpaire et Farid Boudjellal signent aux Arènes le deuxième tome de La Présidente. L’histoire glaçante de l’accession au pouvoir de Marine Le Pen et de son clan.

UN SÉISME

On l’avait quittée sûre d’elle et conquérante, on la retrouve en proie au doute mais toujours aussi vindicative. Elle, c’est La Présidente, Marine Le Pen, arrivée au sommet du pouvoir un soir de mai 2017 devant des médias incrédules. Avec seulement 50, 41 % des suffrages face à François Hollande, c’est un séisme politique sans pareil dans l’histoire de la Ve République qui secoue le pays… Dans la famille d’Antoinette, ancienne résistante et de Tarik, son petit-fils, c’est la consternation. Et que va devenir Fati, la petite amie de Tarik ?  Avec Stéphane, un ami , ils décident d’organiser la riposte en créant le site resistance.fr, qui devient un vrai symbole-phénomène alimenté par des débats sur des forums… Bientôt dans tout le pays, des tensions commencent à naître aux quatre coins de la France. La police doit faire face à de nombreuses personnes qui manifestent.

La constitution du premier gouvernement de Marine Le Pen est confiée à Gérard Longuet, ex du GUD et rédacteur du premier programme économique du FN avant de rejoindre le RPR. Ainsi 16 personnalités d’extrême-droite ou quelques-uns de droite classique (Les Républicains) deviennent ministres : Morano à la famille, Mariani à la politique étrangère, Marini aux finances ou Vanneste à l’artisanat. Le lecteur assiste aussi aux réflexions sur la photo officielle ainsi qu’à la création de la coalition FN-Les Républicains après les législatives qui permettent à Le Pen de gouverner.

Enfin, lors de la garden-party à l’Elysée du 14 juillet, des personnalités sont conviées notamment Soral, Dieudonné, Buisson, Bardot, Lévy, Houellebecq, Finkelkraut, Sardou, Delon ou Zemmour…

UN TERRITOIRE EN COUPE RÉGLÉE

Le premier tome s’achevait par un tableau apocalyptique de la France en février 2018, tant au niveau politique qu’économique. Au début de ce second volet, on retrouve le nouveau pouvoir aux abois, engagé dans une fuite en avant de plus en plus autoritaire et qui lui fera décréter l’état d’urgence. Car dans l’ombre, une frange encore plus droitière et extrême que la nouvelle présidente ourdit un complot. Elle veut aller plus vite et plus loin dans le tour de vis sécuritaire et la surenchère xénophobe…

De nombreux événements vont secouer le pays jusqu’en 2022, année qui va voir s’affronter Marine et Marion, la nièce assoiffée de pouvoir et qui rêve d’une France encore plus blanche, encore plus chrétienne, encore plus protectionniste. D’ici là, sa tante aura mis le pays en coupe réglée, installé des robots tueurs dans les centres de rétention pour migrants, institué la surveillance généralisée de la population et plus particulièrement des musulmans après des attentats d’un genre nouveau (Lourdes contaminée à travers son réseau d’eau potable), instauré le couvre-feu, la géolocalisation et la reconnaissance faciale…

ÉVITER LE PIRE

L’histoire de Totalitaire est ordonnée autour d’un aller-retour temporel entre la vie politique du quinquennat de Marine Le Pen et la campagne de l’élection présidentielle de 2022. Une sorte de  » science-fiction civique  » prévient l’éditeur qui s’appuie sur une bonne connaissance du FN, de ses rouages et de ses satellites, qu’il soient politiques ( ici les Identitaires vont jouer de leur influence ) ou intellectuels. Au final, Marion Maréchal le Pen remportera l’élection, proférant devant les caméras :  » Il ne suffit pas de réprimer l’esprit critique, il faut éduquer un citoyen nouveau « .

Face à ce nouvel Etat totalitaire, la résistance, les résistances vont s’organiser. Mais nous disent les auteurs de cette BD très « citoyenne », jamais ces mêmes citoyens n’ont pu vraiment s’organiser. Des Indignés à Podemos en passant par  » Occupy Wall Street «  ou Nuit Debout, « un code fédérateur a manqué « . Mais, comme pour contrebalancer ce message bien morose, ils nous disent aussi qu’il « est encore temps d’éviter le pire  » . 

François Durpaire, historien et scénariste de ce diptyque, pose les situations avec clarté et pédagogie, Farid Boudjellal y ajoute ses planches en noir et blanc hyperréalistes  Comme dans le premier tome, vendu à plus de 120.000 exemplaires, on retrouvera ici tous les ingrédients d’un inquiétant scénario catastrophe. Glaçant mais diablement efficace…

Article posté le jeudi 03 novembre 2016 par Jean-Michel Gouin

La présidente 2 de François Durpaire et Farid Boudjellal (Les Arènes) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • La Présidente ( tome 2, Totalitaire )
  • Scénario : François Durpaire
  • Dessin : Farid Boudjellal
  • Editeur : Les Arènes BD
  • Prix : 20 €
  • Parution : octobre 2016

Résumé de l’éditeur : Printemps 2022. Après un quinquennat de gouvernement « bleu marine », la présidente prépare sa réélection.Le pays est plus divisé que jamais. La France FN défend son bilan : préférence nationale et protectionnisme, pouvoir sécuritaire et surveillance numérique. La résistance s’organise autour d’un candidat surprise. Le terrorisme rôde. Marion Maréchal-Le Pen s’oppose à sa tante. Soudain, les événements s’accélèrent…Cette bande dessinée d’un genre nouveau – la science-fiction civique – s’appuie sur une fine connaissance du FN et de la famille Le Pen.
La France de 2022 sera-t-elle totalitaire ?

  • La Présidente ( tome 2, Totalitaire )
  • Scénario : François Durpaire
  • Dessin : Farid Boudjellal
  • Editeur : Les Arènes BD
  • Prix : 20 €
  • Parution : octobre 2016

À propos de l'auteur de cet article

Jean-Michel Gouin

Jean-Michel Gouin

Passionné par l’écrit, notamment l’histoire, la littérature policière et la bande dessinée, Jean-Michel Gouin est journaliste à Poitiers.

En savoir