Le meilleurissime repaire de la terre

Pourquoi un tamanoir se retrouve soudainement dans la chambre de Leïa ? Pourquoi une jungle envahit l’appartement du dessous ? Où est passée la tante de ses nouveaux voisins ? Toutes ses questions et bien plus encore dans Le meilleurissime repaire de la terre, un très bel album jeunesse de Oriane Lassus aux éditions Biscoto.

UN FOURMILIER DANS LE PARQUET

Leïa vit seule avec son père dans un très bel appartement. Alors qu’il doit travailler sur ses dossiers, il l’invite à ranger sa chambre. Il faut dire que la jeune fille s’ennuie ferme.

Mieux qu’un rangement, elle veut construire une cabane dans sa chambre. Mais horreur : des fourmis courent sur son parquet ! Pire, un fourmilier sort de ce dernier ! Affolée, elle appelle son père qui débarque. Elle lui propose de l’adopter, tellement il est mignon.

UNE JUNGLE DANS L’APPARTEMENT DU DESSOUS

Tout à coup, la sonnette retentit. Les petits-neveux de la vieille dame de l’appartement du dessous sont venus prendre de ses nouvelles. Elle ne répond plus depuis un certain temps.

Accompagnés de Un et Deux leurs fils, ils n’ont pas pu voir ce qui se passait à l’intérieur parce que la lumière ne fonctionne plus. En ouvrant la porte, effarés, ils découvrent une jungle dans l’appartement. Des plantes ont envahi toutes les pièces…

LE MEILLEURISSIME REPAIRE DE LA TERRE : BELLE FABLE FANTASTIQUE

Prépublié dans le journal Biscoto en 2014-2015, Le meilleurissime repaire de la terre est une belle fable fantastique signée Oriane Lassus.

Destiné aux jeunes lecteurs, le récit est accrocheur et original. En imaginant des animaux (fourmis, tamanoir) sortis de nulle part, couplés à une enquête pour retrouver la grande-tante de Un et Deux, l’auteure de Quoi de plus normal que d’infliger la vie ? (Arbitraire, mars 2016) happe son jeune lectorat par un petit suspense qui procure son effet.

Cabane, labyrinthe, toboggan et tanière rythment cette histoire qui se transforme en une aventure folle dans la seconde partie de l’album.

L’ambiance mystérieuse du Meilleurissme repaire de la terre est renforcée par des couleurs sombres parfaitement choisies. Le dessin d’Oriane Lassus est composé d’un trait épais pour délimiter les contours des personnages, animaux ou décors. L’album est aussi original dans son découpage.

Pour découvrir l’univers de Oriane Lassus, vous pouvez parcourir son blog : Spongiculture.

Article posté le mardi 14 mars 2017 par Damien Canteau

Le meilleurissme repaire de la terre de Oriane Lassus (Biscoto) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Le meillirissime repaire de la terre
  • Auteure : Oriane Lassus
  • Editeur : Biscoto
  • Prix : 14€
  • Parution : 14 janvier 2017

Résumé de l’éditeur : Que se passe-t-il dans l’immeuble de Leïa ? Un jour de pluie, alors qu’elle construit des cabanes, un tamanoir surgit soudainement dans sa chambre, une forêt vierge envahit tout l’appartement du dessous, deux enfants et leurs parents déboulent à la recherche de leur tante mystérieusement disparue… Fini l’ennui ! Place à l’enquête pour Leïa et ses amis ! Prépublié dans le journal Biscoto, Le Meilleurissime repaire de la Terre a été augmenté de 20 planches pour sa parution en album. Avec humour et décalage, l’auteure utilise les codes de l’enquête classique tout en les remettant en question. On y rencontre ainsi Leïa, une petite fille intrépide, inventive, et fan de cabanes, son père divorcé qui travaille à la maison, un instituteur qui porte la jupe ou une vieille tante qui n’a pas l’intention de se laisser dicter la façon dont elle doit vivre. Ces personnages, que l’on voit rarement représentés dans le paysage éditorial et dans la société en général, sont amenés avec subtilité dans un captivant récit d’aventure. Leurs particularités sont admises et ne font pas le sujet du récit, ce qui fait de cet album une oeuvre engagée et singulière. Grâce à un dessin sauvage et tout en finesse, Oriane Lassus propose une vision de l’enfance où ce qui paraît incongru aux adultes se révèle toutefois être souvent la solution la plus sensée.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir