Le voleur de souhaits

Collectionner les souhaits n’est pas chose commune. C’est la véritable passion de Félix qui capture les rêves des autres. Sa vie est bouleversée lorsqu’il croise Calliope, très jolie jeune fille. Loïc Clément et Bertrand Gatignol se laissent emporter par les rêves dans Le voleur de souhaits, un petit bijou édité par Delcourt.

A MES SOUHAITS !

Jeune garçon de 7-8 ans, Félix est un être à part : il collectionne les souhaits ! Quelle étrange passion que de vouloir conserver les rêves des autres ! Tellement peu commune mais si originale et génial, elle lui permet de posséder les désirs des personnes.

A chaque fois que quelqu’un éternue, dans un élan du cœur , il crie : « A mes souhaits » et enferme leur envie, là sous un verre, là dans un bocal, là dans une fiole et les conserve précieusement dans une étagère, avec fierté. Le printemps étant la saison propice pour lui, il guette alors le moindre éternuement.

CALLIOPE N’AURAIT-ELLE AUCUN SOUHAIT ?

Comme attiré par un aimant, Félix croise la route de Calliope, belle brune de son âge, accompagnée de son bouledogue. Alors qu’elle éternue, le garçon sort son matériel pour recueillir l’esprit tant convoité. Etonnamment, rien ne sort !

Surpris par ce non-événement, il ne veut pas la laisser filer sans comprendre le pourquoi du comment. Il l’interroge et rapidement découvre qu’elle n’a aucun vœu dans sa vie. Il décide alors de l’aider à se trouver son souhait…

LE VOLEUR DE SOUHAITS : MERVEILLEUX CONTE

En fermant Le voleur de souhaits, le lecteur s’interroge sur ses propres envies, vœux ou désirs. En avons-nous toujours ? Sont-ils toujours les mêmes que lorsque nous étions plus petits ? Certains se sont-ils réalisés ? En ce sens, Loïc Clément a atteint son but : nous faire rêver et nous interroger. Nous serions donc tentés de lui dire : Merci ! Merci pour cette belle histoire, construite comme un conte que même les adultes apprécieront.

Le récit du scénariste de Chaussette (avec Anne Montel) est simple, doux et transpire le bonheur. Il imprime une belle lenteur pour que lecteur prenne le temps de goûter tout le sel de son histoire.

En imaginant Félix, son petit voleur de souhaits, il attire son jeune lectorat. Son personnage principal est joyeux, toujours à l’affût, curieux et finalement un enfant unique et très important. Gardien de nos envies et de nos rêves, il serait une sorte de fils spirituel de Morphée (Dieu des rêves, dont le père est Hypnos, le Dieu du Sommeil). Il pimente alors son récit d’une jeune fille yeux tristes- Calliope (Muse de la poésie épique dans la Mythologie grecque) – qui n’aurait aucune envie. L’entraide et l’amitié, voire l’amour, sont alors au cœur de la relation entre les deux protagonistes.

BERTRAND GATIGNOL : DE LA SÉRIE TV A LA BANDE DESSINÉE

Pour mettre en musique Le voleur de souhaits, il fallait un grand dessinateur et ce sera Bertrand Gatignol ! L’auteur talentueux de 40 ans dévoile des planches magnifiques. Il les compose avec seulement 1 à 4 vignettes, idéales pour le jeune lectorat. Avec ses grandes cases, son trait prend tout son sens parce qu’il est très beau.

Après des études à l’atelier Met de Penninghen puis à l’ESAG (école supérieure de design, d’art graphique et d’architecture intérieure), il travaille dans le monde audiovisuel en co-créant la série télévisée Paghai avec Moonscoop, puis par la suite il élabore des personnages de la série animé Skyland, ainsi que ceux d’Iron Man. Diffusée par France 3, sa série Mikido (production Methodfilms) est un succès.

Parallèlement, il dessine Comment j’ai raté ma vie (Autrement), Pistouvi (avec Merwan) ou la formidable série Les Ogres-Dieux (deux volumes avec Hubert). Avec Le voleur de souhaits, il poursuit admirablement sa carrière dans un style graphique encore différent de ces précédentes publications.

“Un rêve sans étoiles est un rêve oublié.” Paul Eluard
Article posté le mercredi 26 avril 2017 par Damien Canteau

Le voleur de souhaits de Loïc Clément et Bertrand Gatignol (Delcourt) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Le voleur de souhaits
  • Scénariste : Loïc Clément
  • Dessinateur : Bertrand Gatignol
  • Éditeur : Delcourt
  • Prix : 10.90€
  • Parution : 19 avril 2017

Résumé de l’éditeur : Certains collectionnent les papillons, les timbres ou les pièces de monnaie. Félix, lui, collectionne les souhaits. Un conte très original signé Loïc Clément et Bertrand Gatignol, talentueux dessinateur des Ogres-Dieux. Chaque éternuement d’autrui est pour Félix une occasion de prouver son originalité. Alors que toute personne bien élevée est censée accompagner l’éternuement de quelqu’un d’un « à vos souhaits » bien à propos, Félix, lui, modifie la formule à son profit par un subtil « à MES souhaits ». Et pour peu qu’il en soit remercié, il s’approprie le souhait en le capturant dans un de ses innombrables bocaux.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir