L’enragé du ciel

Inventeur d’un appareil photos pour les avions dans les années 30, Roger Henrard était un drôle de pilote, inconscient et au service de l’armée pendant la Seconde Guerre Mondiale. Petit-fils de ce héros méconnu, Joseph Safieddine propose de découvrir ce destin hors du commun dans l’album L’enragé du ciel, mis en image par Loïc Guyon et publié par Sarbacane.

UNE FRESQUE HISTORIQUE FOLLE

Le récit de Joseph Safieddine est construit comme une fresque historique amusante et délirante. Cette folie, il la concentre dans son héros de papier Roger Henrard, dont il s’inspire librement pour son histoire. Son grand-père est un vrai héros méconnu mais ô combien attachant. Celui qui tente de se fait engager comme mécanicien dans les Établissements Schmitt ne se rêve qu’en pilote. Maladroit et fantasque, son père hérite de l’usine de son ami et demande à son fils d’en devenir directeur des ventes. Peu concerné par cette mission, il continue de prendre des cours de pilotage, détruisant un nombre important d’avions à chaque atterrissage.

BON INVENTEUR MAIS PIÈTRE PILOTE

A ses heures perdues, il met au point un appareil photos qu’il utilisera dans des avions afin de faire des clichés aériens. Il est le premier à photographier Paris vu du ciel à très basse altitude (10 pages de photos sont reproduites en fin d’album). D’ailleurs aujourd’hui, 1750 clichés sont conservés au Musée Carnavalet. Bien que marié à Marcelle et père de famille (Robert est son fils), il passe son temps à courir les femmes, y compris celles qu’il croise au Moulin Rouge. Mauvais pilote et mauvais tireur, il réussit cependant à entrer dans l’aviation pendant la Seconde Guerre Mondiale et entre 1939 et 1940, il réalise des missions d’espionnage aérien au-dessus des lignes ennemies, au péril de sa vie. Mais, il sera obligé de se replier vers l’Algérie lorsque toute son unité sera décimée.

UN DESSIN VIREVOLTANT

Par cet album, Joseph Safieddine rend un magnifique hommage à son grand-père. Il souligne d’ailleurs : « C’était le héros de ma grand-mère, une légende pour nous tous, les arrières-petits-enfants, et je suis très fier de lui rendre hommage ». Instable, beau parleur, embobineur et gaffeur, c’est avant tout ce personnage qui accroche le lecteur tant il est fou, inconscient, dragueur et amusant malgré lui. L’enragé du ciel est porté par une belle partie graphique. Premier album et première réussite pour Loïc Guyon, dont le trait est dans la veine de Christophe Blain, Clément Oubrerie ou Zanzim. Virevoltant, avec beaucoup d’aisance dans les mouvements, son dessin lui permet de livrer des planches rythmées et de restituer la folie-douce du récit. Pour lui : « Roger Henrard était un personnage hors norme. En dessinant cet album, je me suis embarqué avec lui dans un voyage à sa démesure ! » Ce nouvel auteur prometteur est à suivre de près !

Article posté le samedi 12 septembre 2015 par Damien Canteau

  • L’enragé du ciel
  • Scénariste : Joseph Safieddine
  • Dessinateur : Loïc Guyon
  • Editeur: Sarbacane
  • Prix: 24€
  • Sortie: 2 septembre 2015

Résumé de l’éditeur : L’étoffe du Héros (vu du ciel) ! Découvrez l’invraisemblable vie de Roger Henrard ! Pilote virtuose, homme de courage (jusqu’à la témérité), homme de cœur, homme à femmes mais fidèle en amitié : tellement humain…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir