Les Spectaculaires : La divine amante

Une étrange mante religieuse menace la grande actrice Sarah Bernhardt. Les Spectaculaires sont appelés à la rescousse pour la protéger. Prosper et ses camarades quittent Paris pour la Bretagne afin d’échapper au fou sanguinaire. Régis Hautière et Arnaud Poitevin mettent les bouchées doubles dans le deuxième volume des Spectaculaires, La divine amante, une très belle aventure jeunesse chez Rue de Sèvres.

SARAH BERNHARDT MENACÉE

Alors qu’elle répète une nouvelle pièce de théâtre, Sarah Bernhardt échappe de peu à la mort ! Une poutre des cintres s’est détachée entrainant la mort d’une autre actrice.

Pour éloigner la menace, la grande tragédienne fait appel à Prosper Pipolet qui lui rend visite dans ses appartements parisiens. Après une enquête au théâtre, il en conclut que la poutre a été sabotée. De plus, Sarah a reçu une lettre anonyme contenant un message très intriguant : « La prochaine fois que vous monterez sur scène, ce sera pour y mourir ».

DE PARIS A LA BRETAGNE

Le professeur Pipolet réunit alors les Spectaculaires, ses camarades de jeu, afin de protéger l’actrice. Pétronille, leader du groupe, déterminée et capable de se déguiser pour les enquêtes; Félix le lycanthrope allergiques aux poils de chats; Eustache, l’homme-fort du groupe dans son scaphandre et Evariste, l’homme-volant prétentieux et coureur de jupons, tous se retrouvent autour de Pipolet.

Avant de quitter Paris, le professeur leur offre de nouveaux gadgets : Evariste reçoit un chapeau melon indestructible, Félix des bottes de 7 lieues et Eustache des chaussures aimantées.

Le soir venu,  les 5 Spectaculaires assistent à la représentation théâtrale mais un étrange homme déguisé en mante religieuse fait irruption et tente d’assassiner Sarah Bernhardt. Après une course-poursuite, le malfrat s’échappe. Dès le lendemain, c’est décidé : l’actrice et ses domestiques déménagent pour la Bretagne pour échapper au danger…

LES SPECTACULAIRES : EXCELLENTE AVENTURE STEAM-PUNK

Pour le deuxième volume des Spectaculaires, Régis Hautière rivalise d’ingéniosité et d’actions pour tenir en haleine son jeune lectorat.  La divine amante nous plait d’entrée par une galerie de personnages amusants. Tels des Pieds-nickelés, Eustache, Félix et Evariste tentent mais réussissent rarement. Aidés par les inventions mal réglées du professeur Pipolet, ils courent de catastrophe en catastrophe pour le plus grand bonheur des lecteurs. L’auteur de Abélard et Alvin (avec Renaud Dillies) apporte énormément d’humour par des gags très visuels mais aussi des dialogues ciselés très drôles. Seule, Pétronille semble plus prompte et intelligente pour déjouer les pièges des adversaires.

Ainsi, le scénariste de Un homme de joie (avec David François) imagine un bel univers ancré dans le réel mais mâtiné de steam punk, très rare dans le monde de la bande dessinée Jeunesse.

Si le premier tome se déroulait dans le monde du cinéma au début du 20e siècle, La divine aimante se situe toujours à la même période mais dans le monde du théâtre. Sarah Bernhardt, grandiloquente et surjouant, est menacée. Ainsi les références au 7e art sont nombreuses même si cachées pour les plus jeunes, elles permettront aux plus âgés de le dénicher.

UN TRAIT DYNAMIQUE ET MODERNE

Pour accompagner ce récit mené tambour-battant, Régis Hautière s’est adjoint le talent de Arnaud Poitevin pour la partie graphique. Il faut souligner que les deux auteurs avaient déjà travaillé ensemble sur la série Le Marin, l’Actrice et la Croisière jaune (3 volumes, Quadrants-Soleil). Loin des voitures et de la célèbre expédition Citroën, le dessinateur imagine un univers plein de fantaisie.

Son trait tout en rondeur  et moderne convient parfaitement pour restituer l’ambiance aventureuse et humoristique du récit. Les planches de cet ancien élève de l’Ecole des Gobelins sont riches et très dynamiques. Le tout est agrémenté de belles couleurs de Christophe Bouchard.

Les Spectaculaires : une excellente série jeunesse steam-punk, enlevée et drôle !

Article posté le vendredi 08 septembre 2017 par Damien Canteau

Les spectaculaires 2 de Régis Hautière et Arnaud Poitevin (Sarbacane) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Une aventure des Spectaculaires, tome 2 : La divine amante
  • Scénariste : Régis Hautière
  • Dessinateur : Arnaud Poitevin
  • Éditeur : Rue de Sèvres
  • Prix : 14€
  • Parution : 13 septembre 2017
  • IBAN : 9782369813798

Résumé de l’éditeur : Sarah Bernhardt est la reine du tout Paris, l’étoile des théâtres. Mais une ombre inquiétante plane : Sarah a reçu plusieurs lettres de menaces. Après divers « accidents », plus de doute possible, quelqu’un veut attenter à sa vie ! Elle prend la route accompagnée de sa troupe de fidèles, direction Belle-Ile. Et c’est à son fidèle ami Pipolet, accompagné de nos inénarrables Spectaculaires, qu’elle confie le soin de l’enquête et de sa sécurité. Mais les tentatives de meurtre se renouvellent et le malfrat ne les quitte pas d’une semelle. Il va falloir toute l’ingéniosité de la joyeuse troupe, équipée des nouveaux gadgets des Pipolet, pour le démasquer !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir