Mr. Ferraille king öf metal

Quasiment introuvable en librairie, Mr. Ferraille est réimprimé par les Requins Marteaux pour notre plus grand bonheur. Plongée dans la fameuse épopée du personnage fétiche de Winshluss et Cizo.

NAISSANCE DE MR. FERRAILLE

C’est en 2001 que les Requins Marteaux publient pour la première fois le recueil des aventures délirantes de Mr. Ferraille, sous la houlette des géniaux Winshluss et Cizo. Ils imaginent les récits complétement délirants de cet androïde à la silhouette d’une boîte de conserve.

Hilarantes, parfois trash et complétement cyniques, les histoires mettent en scène un robot à la morale limite pour le plus grand bonheur des lecteurs. Le duo d’auteurs balade son personnage fétiche à travers les époques, tel un super-héros qui aurait mal tourné. Violent et donneur de leçons à qui veut l’entendre, Mr. Ferraille déraille et cela qui est jouissif !

DE LA THÉORIE DU POULET SANS TÊTE…

Tout est prétexte pour détourner les codes de la bande dessinée et jouer avec l’Histoire dans Mr. Ferraille. Ainsi, le robot conseille à un petit garçon de boire son élixir pour être en pleine forme et échafaude la Théorie du poulet sans tête : malgré l’étêtage du volatile, il continue de vivre. Une vraie avancée scientifique pour le professeur Helmut – un avatar de Hitler –  qui veut créer une armée de soldats sans tête.

Winshluss et Cizo détournent aussi les belles histoires de Walt Disney en y intégrant leurs personnages. Ainsi, il s’anime tel Pinocchio. Il s’aventure aussi dans les comics et devient un super-héros à l’image de Superman qui sauvera Vera de Scoubidoo. Les auteurs font varier leur dessin pour coller au plus près de ce qu’ils veulent copier.

… A LA FABULEUSE ÉPOPÉE COMMERCIALE

Albi, plaque tournante de la bande dessinée, 1938. Waltshluss et Gonzo – avatars de Winshluss et Cizo – tentent désespéramment de trouver la bonne idée de création. Après plusieurs bières, ils ont un éclair de génie : Monsieur Ferraille. Ils imaginent la légende du robot : de ses débuts à son entrée dans l’Armée Rouge, en passant par ses actes héroïques pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Pour cette nouvelle édition de l’album, les auteurs ont ajouté 24 pages de bonus. En plus de l’histoire de Mr. Ferraille et Bob s’invitent au festival BD d’Angoulême, le lecteur peut découvrir les publicités, affiches de cinéma, étiquette de bouteille de vin mais aussi l’illustration de Ferrailleland qui servira de plan à la maquette qui était visible pendant l’excellente exposition dans la cité angoumoisine en 2002. Dans l’ancien Hôtel des ventes, les auteurs mettaient en scène leur personnage fétiche dans des détournements issus du recueil (la revue Ferraille illustré, affiches, maquettes, faux supermarché…) : l’une des expositions phares de cette édition. Un régal !

DE NOUVELLES AVENTURES ?

Cette réédition fera-t-elle appel d’air pour que les deux auteurs imaginent d’autres aventures fantasques de Mr. Ferraille ? Nous le souhaitons, même si l’on sait qu’ils sont grandement occupés par d’autres projets depuis l’arrêt de leur série.

Ainsi Winshluss (Vincent Parronnaud) a fait une très belle incursion dans le monde de l’animation en co-réalisant le très beau Persépolis de Marjane Satrapi en 2007 et Poulet aux prunes toujours avec la franco-iranienne en 2011. Il a aussi publié Wizz et Buzz avec son compère Cizo (2006-2007), Pinocchio (Fauve d’or du meilleur album en 2009 à Angoulême), In god we trust (2013) et le merveilleux Dans la forêt sombre et mystérieuse (Pépite d’or au Salon jeunesse de Montreuil en 2016).

Quant à Cizo (Lyonel Mathieu), graphiste de talent, il a réalisé lui aussi des films d’animation (Raging blues ou Hollywood superstar avec Mr. Ferraille). En 2010, il imagine la nouvelle collection BD Cul aux Requins Marteaux avec Frédéric Felder, avec lequel il publie aussi Trésor de l’INRS en 2012.

Article posté le lundi 10 avril 2017 par Damien Canteau

Mr. Ferraille de Cizo & Winshluss (Les requins marteaux) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Mr. Ferraille, king öf metal
  • Auteurs : Cizo & Winshluss
  • Editeur : Les requins marteaux
  • Prix : 25€
  • Parution : 25 mars 2017

Résumé de l’éditeur : Compilation non exhaustive des aventures du robot cynique, Monsieur Ferraille s’avère une majestueuse opération de détournement et de sabordage de tout ce que le neuvième art a pu produire comme clichés depuis les années 1930. Experts et faussaires, Winshluss & Cizo malmènent le genre. Des histoires de l’oncle Paul à l’univers de Walt Disney, en passant par les comics américains et le constructivisme russe, le duo se délecte ainsi à revisiter l’histoire du medium et l’Histoire avec un grand H dans La fabuleuse épopée commerciale de Monsieur Ferraille. Ils y narrent avec jubilation les aventures des créateurs de l’anti-héros de métal : durant la Seconde guerre mondiale, Walt et Gonzo, deux artistes de bande dessinée à la souplesse idéologique légendaire, s’efforcent d’adapter leur art aux exigences de propagande de leurs différents commanditaires (administration vichyste, soviets zélés et même le führer). Corrosif et jouissif, Monsieur Ferraille est un coup de boule salvateur dans les poncifs de la bande dessinée populaire ! Cette nouvelle édition de Monsieur Ferraille sera une vraie édition augmentée avec plein de bonus ! On pourra retrouver tout l’univers de Monsieur Ferraille créé par Cizo et Winshluss, des affiches de cinéma, des cartes postales, de fausses publicités…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir