Musnet, Les larmes du peintre

Alors qu’il tente toujours de devenir peintre, Musnet n’a plus de temps à consacrer aux toiles : Rémi, son maître, va bientôt mourir. Kickliy achève de belle manière Musnet, sa série jeunesse autour de la peinture et de Claude Monet. Réjouissant !

10 ANNEES AUX COTÉS DU MAITRE

Giverny. L’hiver est là avec ses températures négatives et son immense manteau blanc de neige. Musnet se tient 24h/24 aux côtés de Rémi, son maître. Depuis qu’il est arrivé chez lui, il y a 10 ans, le peintre n’a jamais été tendre. Ses méthodes d’apprentissage étaient des plus strictes : nettoyage de l’atelier, préparation des couleurs et fabrication des toiles mais en aucun cas, la possibilité de peindre.

Le vieil écureuil au crépuscule de sa vie s’épanche sur son existence, son passé, la peinture, son travail et ses relations avec la petite souris. Ces moments très forts sont vraisemblablement les plus forts et où il se révèle le plus humain. Il faut souligner qu’il n’est pas dans les meilleures conditions, ne pouvant plus se lever, y compris pour ses besoins.

UN LIVRE A ÉCRIRE

De son côté, Mya a trouvé refuge dans un terrier peu chauffé pour écrire. Elle n’est pas dans un bon jour, énervée par Musnet qui lui aurait volé son idée de roman. Celui qui a même offert une maison à ses parents, elle ne peut plus le voir en peinture ! Elle veut rester cloîtrer dans son trou tant qu’elle n’aura pas écrit son best-seller : tant pis pour le froid et les Fétas de fin d’année.

Dans l’atelier de Rémi, Musnet lui rase la barbe afin d’être présentable dans l’au-delà. Ce moment de grâce fait ouvrir son cœur à la petite souris : il le considère comme l’enfant qu’il n’a jamais eu. Mieux, il est fier de lui.

Alors qu’il lui demande d’aller chercher de l’eau pour boire, Musnet est embêté par un renard. Sauvé par Mya, il arrive trop tard : Rémi est mort…

UNE TRÈS BELLE FIN POUR UNE FABLE ANIMALIÈRE DE  GRANDE QUALITÉ

Avec Les larmes du peintre, Kickliy met un point final à sa très belle série animalière. Après 3 volumes, ce quatrième tome termine de la plus belle des manières, une aventure que l’auteur a mis peut de temps à boucler (le premier volume fut publié en mai 2016). En un an, il a imaginé un univers d’une belle richesse mettant en lumière la peinture et les peintres.

Pour ce dernier opus, Kickliy nous parle de la mort, du deuil, de la transmission, d’héritage intellectuel, d’art en général mais aussi d’entraide et de dévotion. Malgré les tensions dans leurs relations et la dureté de son apprentissage, Musnet est redevable envers Rémi et fera tout jusqu’à son dernier souffle : admirable ! La petite souris à la reconnaissance du ventre et c’est une valeur fondamentale qui plaira aux plus jeunes lecteurs.

MUSNET : UNE SÉRIE ANTHROPOMORPHIQUE TRÈS DRÔLE

Tout n’est pas sombre dans cet ultime volume (la mort de Rémi et les larmes sourdes de Claude Monet), il y a de l’humour et de la joie, notamment par le personnage de Mya Briesourix, énervée par le comportement de Musnet. Malgré les fâcheries, la souricette l’aidera contre le renard, le soutiendra dans le deuil et son sourire reviendra lors de l’inauguration de l’exposition. Les relations d’attirance-répulsion entre les deux souris apporte de la fraicheur et de la modernité au récit. L’amour triomphe toujours !

La grande force de Musnet réside dans l’excellent dessin de Kickliy. Il a fait le pari d’utiliser des animaux anthropomorphes pour raconter son histoire. Ces animaux qui se comportent comme des humains sont charmants et attachants. Son dessin d’un simple trait est beaucoup plus complexe que l’on pourrait penser au premier regard. Son découpage est rythmé ce qui imprime du mouvement à ses animaux de papier. Le lecteur appréciera la démultiplication d’un même personnage dans une même vignette qui rend encore plus vivant son récit.

Normalement, il n’y aura pas de suite à Musnet : dommage ! Il y avait de quoi encore raconter de belles histoires dans ce très bel univers. Kickliy est un auteur très talentueux qu’il va falloir suivre de près. Ses illustrations plus réalistes autour de la peinture ou celles sur le monde qui l’entoure valent le coup d’œil (voir le diaporama ci-contre).

Article posté le vendredi 14 juillet 2017 par Damien Canteau

Musnet 4 de Kicklyi (Dargaud) décrypté par Comxitrip le site BD de référence
  • Musnet, tome 4 : Les larmes du peintre
  • Auteur : Kicklyi
  • Editeur : Dargaud
  • Prix : 12.99€
  • Parution : 09 juin 2017
  • IBAN : 9782205075878

Résumé de l’éditeur : L’hiver est arrivé, et c’est le plus froid que Giverny n’ait jamais connu. Musnet prend soin de son maître malade, Rémi l’écureuil, tout en cherchant un sens à sa vie… Pendant ce temps, Mya, un temps la meilleure amie de Musnet, doit aussi régler un certain nombre de problème, le moindre n’étant pas de trouver comment devenir une vraie écrivaine. La nouvelle année apportera-t-elle de la tristesse ou bien sourira-t-elle à nos rongeurs favoris ?

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir