Power Man et Iron Fist, volume 1

Super-héros, Power Man et Iron Fist doivent de nouveau faire équipe afin de retrouver un collier appartenant à la grand-mère de leur ancienne secrétaire. Les héros à louer sont de retour sous la plume de David Walker et Sanford Green. Une nouvelle mouture plutôt réussie !

POWER MAN ET IRON FIST : HÉROS A LOUER

Luke Cage (Power Man) fut créé en 1972 par Archie Goodwin et John Romita Jr. Il tient sa force surhumaine de traitements expérimentaux lorsqu’il était en prison. Il pèse 200 kg et sa peau résiste aux impacts des balles même si elle n’est pas indestructible. De plus, il peut guérir en une nuit de ses blessures. C’est un excellent combattant notamment parce qu’il a zoné dans les rues avec son gang.

Danny Rand (Iron Fist) fut créé en 1974 par Roy Thomas et Gil Kane. C’est le plus grand spécialiste des arts martiaux au monde. Son poing devient surpuissant grâce à sa capacité de concentrer son « chi », qui peut aussi guérir les blessures. Ces techniques de combats, il les a apprise lorsqu’il fut confié à des moines de la cité mystique de K’un-Lun alors qu’il était orphelin.

Ainsi les deux super-héros sont comme le jour et la nuit, très opposés. Le premier est un afro-américain, marié à Jessica Jones et père d’une très belle petite fille, tandis que le second est blanc et fils d’un riche industriel. Ils font néanmoins équipe pour la première fois en 1977 et créent leur propre agence Les héros à louer.

RETROUVER LE COLLIER DE JENNIE

Alors qu’ils ne font plus équipe depuis plusieurs années, Luke et Danny reforment leur duo juste pour venir en aide à Jennie Royce, leur ancienne assistante lorsqu’ils étaient Les héros à louer. Accusée de meurtre, elle purgea une longue peine de prison. A sa libération, les deux super-héros sont là pour l’accueillir. Elle leur parle alors d’un collier qui aurait appartenu à sa grand-mère qu’elle souhaiterait récupérer.

Danny – dans son ancien costume jaune et marron – et Luke se rendent alors chez Tombstone, un caïd qui tient le quartier grâce à ses hommes de main. Après une bagarre rondement menée, ils ressortent du bureau avec le précieux objet. Ils l’apportent alors à Jennie, heureuse de ce dénouement. Pourtant tout ne va pas se dérouler de la meilleure des manières après la restitution du collier…

REMIS ENSEMBLE OU PAS ?

Alors que Power Man et Iron Fist ne s’étaient plus réunis depuis des lustres, David Walker a décidé de leur faire vivre de nouvelles aventures en commun. Entre temps, Cage avait dirigé les Avengers puis avait décidé de se ranger en se mariant avec Jessica (c’est d’ailleurs elle qui porte la culotte dans le couple).

Le scénariste de Cyborg (DC Comics), de Fury ou Nighthawk (Marvel) apporte de suite de l’action dans les premières pages par une belle baston chez Tombstone mais surtout énormément d’humour et de folie par les relations entre les deux personnages.

Le running-gag « remis ensemble ou pas » fonctionne à merveille. Si Iron Fist veut à tout pris reformer l’ancien duo des Héros à louer, Power Man – qui déteste être appelé ainsi – ne le veut en aucun cas. Il faut dire qu’il a peur de la réaction de sa femme (les chemises déchirées ou les voitures du couple esquintées voire plus).

D’un côté, un père rangé et de l’autre un célibataire excentrique, voilà un duo qui détonne. Ce dernier n’a pas la langue dans sa poche, use et abuse de phrases qui font mouche. Luke semble blasé tandis que Danny a un comportement parfois immature. Ça fait des étincelles, surtout qu’à niveau des bagarres, ils sont toujours aussi complémentaires et forts !

UN DESSIN MODERNE

Alors qu’ils ont déjà travaillé ensemble sur la série Shaft (Dynamite), David Walker et Sandford Greene récidivent avec beaucoup de réussite ! Le dessinateur réalise des planches modernes, avec beaucoup de mouvements apportant aussi une touche rétro 70’s intelligente.

Son trait lisible est d’une redoutable efficacité. Les scènes d’action sont parfaites et les trognes des méchants bien campées.

Power Man et Iron Fist : un premier volume fun et distrayant. Une série à suivre !

Article posté le mardi 13 juin 2017 par Damien Canteau

Power Man et Iron Fist de Walker & Greene (Marvel) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Power Man et Iron Fist, tome 1 : Les héros sont dans la place
  • Scénariste : David Walker
  • Dessinateur : Sanford Greene
  • Éditeur : Marvel
  • Prix : 13€
  • Parution : 08 mars 2017
  • IBAN : 9782809462340

Résumé de l’éditeur :

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir