Quatre sœurs

Quatre sœurs est une adaptation dessinée du roman éponyme de Malika Ferdjoukh, vendu à plus de 120 000 exemplaires depuis 2003. Pour ce deuxième volume, Hortense, Cati Baur a scénarisé et dessinée cet album. A la mort de leurs deux parents, cinq sœurs décident de continuer à vivre sous le même toit, la Vill’Hervé, une belle maison au bord de la mer. Une cohabitation sympathique mais parfois délicate à cause de petites tensions entre-elles. Une bel album plus d’humanité.

PORTRAIT DE FAMILLE

Dans la famille Verdelaine, je veux :

Lucie et Fred, les parents décédés dans un accident de voiture, qui reviennent de temps à autre sous forme de fantôme pour veiller sur leurs filles.

Charlie, l’ainée de 23 ans, qui a décidé d’arrêter ses études et de devenir la nouvelle chef de famille.

Geneviève, 16 ans, s’occupe des plus jeunes, des repas et de tous les petits bobos du quotidien.

Bettina, 14 ans, coquette, insupportable et épuisante mais tout aussi charmante.

Hortense, 11 ans, tient un journal intime pour y conter les histoires de famille.

Enid, 9 ans, la plus petite, adore jouer avec les animaux.

Autour d’elles, il y a aussi les deux chats, Ingrid et Roberto mais aussi Tante Lucrèce, co-tutrice légale des 5 filles ou encore Basile, jeune médecin et amoureux de Charlie.

Un matin de novembre. Au petit-déjeuner, deux sœurs commencent déjà à se chamailler autour des magasins et des futurs cadeaux de Noël à offrir. La taquinade entre Hortense et Bettina est interrompue par l’arrivée de Merlin, le nouveau livreur de surgelés Nanouk. A la vue de Bettina, le jeune homme au physique très disgracieux commence sa parade amoureuse sous les yeux amusés des trois autres.

Hortense, toujours en quête de sa personnalité, confie à son journal son envie de faire du théâtre. Sa première envolée lyrique est interrompue par Muguette, une petite fille très malade, drôle et très courageuse qui va devenir sa meilleure amie.

UN TRÈS BEAU TRAIT A L’AQUARELLE

Paru initialement aux éditions Delcourt en 2011, le premier tome de la série Quatre sœurs a été réédité chez Rue de Sèvres et se poursuit maintenant dans cette maison d’édition. Le récit contemporain de Malika Ferdjoukh est magnifiquement adapté par Cati Baur. Cette histoire d’une famille touchée par la mort des deux parents est touchante et finalement très moderne. Ce clan pourrait ressembler à toutes les familles actuelles, avec sa tendresse, ses déchirements, ses chamailleries, ses tensions, ses amours ou ses amitiés. Tous ses ingrédients permettent de passer un excellent moment. La lecture est fluide grâce à un découpage mettant en valeur les écrits du journal intime d’Hortense. Tout en douceur, Quatre sœurs est une belle série dramatique saupoudrée d’un léger humour très agréable. Le trait à l’aquarelle de Cati Baur est très maîtrisé et les couleurs illuminent l’histoire. L’auteure genevoise casse les planches en supprimant les contours des vignettes, ce qui accentue son beau dessin.

Article posté le jeudi 09 janvier 2014 par Damien Canteau

  • Quatre soeurs, tome 2 : Hortense
  • Auteur : Cati Baur d’après l’œuvre de Malika Ferdjoukh
  • Editeur: Rue de Sèvres
  • Prix: 14€
  • Sortie: 08 janvier 2014

Résumé de l’éditeur : Dans ce tome, il est question d’Hortense, de sa timidité, de son journal intime dont elle nous livre des extraits, et surtout de la pièce de théâtre à laquelle elle participe. Elle va faire la connaissance de Muguette, petite fille très malade, drôle et courageuse, qui deviendra sa meilleure amie. On suit également les autres sœurs au travers des amours de Bettina et de Merlin, le livreur de surgelés, Geneviève qui continue ses cours de boxe thaïe, et Charlie qui ne cesse de se battre avec la chaudière en panne.

Tous les albums

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir