Sanseverino est papillon

La vie mouvementée d’Henri Charrière, plus connu sous le nom de Papillon, fut révélée au public par l’intermédiaire du film éponyme avec Steve McQueen. Si l’œuvre cinématographique avait pris quelques libertés avec le livre du bagnard, les éditions La Boîte à Bulles dévoilent son adaptation plus fidèlement avec Sanseverino est papillon par Cécile Richard et Sylvain Dorange. Pour conter l’existence de celui qui fit de nombreuses tentatives de fugue, ils le mettent en scène sous les traits du chanteur Sanseverino.

PAPILLON, PRISONNIER MALGRÉ LUI

Henri Charrière doit son surnom au lépidoptère tatoué sur sa poitrine. Dans les années 30, il vivait de petites magouilles et de la manche dans les rues de Montmartre, accompagné de Nénette, sa fiancée. Un soir, en descendant les marches du célèbre escalier de la Butte, il est arrêté à tord par les gendarmes : un homme a été poignardé !

Son procès expédié, il prend perpétuité et est envoyé au Bagne de Cayenne. Après une traversée mouvementée de 18 jours par bateau, il découvre le pénitencier de Saint-Laurent. Il se fait alors des camarades : Clousiot et Maturette. 37 jours d’emprisonnement, c’est trop long pour lui et il décide alors de s’évader avec ses compagnons d’infortune…

LA VIE DE PAPILLON SOUS FORME DE LIVRE-DISQUE

Quelle excellente idée Cécile Richard et Sylvain Dorange ont eu de proposer à Sanseverino de les rejoindre sur ce très beau projet. La scénariste et le chanteur se sont occupés du récit tandis que le troisième proposait son trait pour l’illustration.

Le compositeur-interprète de Montreuil (93) se glisse dans le costume du bagnard, introduit les chapitres – au nombre de treize – par des textes de chansons et le lecteur a une chance inouïe de les découvrir à travers un CD de 14 titres adossé à l’album.

Il faut souligner que l’auteur de l’album Le tango des gens est véritablement fait pour incarner Henri Charrière. Adepte du jazz manouche, gouailleur, amoureux des mots qui swinguent, la Révélation scène de l’année 2003 aux Victoires de la Musique, impressionne par son ton et la vitesse de ses paroles.

UN PRISONNIER FANTASQUE

L’album est joyeux et positif malgré la violence et les morts qui l’émaillent. La vie du fantasque prisonnier permet aux auteurs de livrer un récit d’aventure accrocheur, teinté d’un bel humour. La galerie de personnages secondaires est elle aussi formidable : les bagnards, les matons, le médecin du pénitencier, les femmes d’ethnies des îles de l’Atlantique ou des hommes qui aiment les hommes. Tout plaît !

UNE TRÈS BELLE PARTIE GRAPHIQUE

Découvert par l’illustration des Promeneurs du temps (avec Franck Viale, Poivre & Sel), Sylvain Dorange livre une très belle partie graphique. Son style semi-réaliste, agrémenté de couleurs pastel, donne une tonalité douce et légère au récit. Son découpage fait la part belle aux cadrages serrés sur les visages des protagonistes.

Article posté le vendredi 08 janvier 2016 par Damien Canteau

  • Sanseverino est papillon
  • Scénaristes : Sanseverino et Cécile Richard, d’après le roman d’Henri Charrière
  • Dessinateur : Sylvain Dorange
  • Editeur : La Boîte à Bulles, collection Hors-Champ
  • Prix : 24€
  • Sortie : 06 janvier 2016

Résumé de l’éditeur : Henri Charrière a vingt-cinq ans et on l’appelle Papillon. Un surnom qui trouve son origine dans le tatouage qui orne sa poitrine. Ce Don Juan du Montmartre des années 30 se retrouve accusé à tort d’un meurtre et prend «perpet’». Il troque alors son costume trois pièces contre celui des travaux forcés. Mais bien vite, Papillon enfile la tenue qui lui vaudra sa réputation : celle de l’évadé. Dans ce livre-disque, Sanseverino incarne le célèbre bagnard et chante ses aventures au son de sa guitare, accompagné par le dessin fringant de Sylvain Dorange. Un album à lire ET à écouter où musique et dessins dialoguent et se répondent pour nous faire découvrir la vie mouvementée d’Henri Charrière !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir