Supers

Comment se fondre dans la masse, sans faire de vague, lorsque l’on est des enfants super-héros ? Arrivés de la planète Tsih, orphelins, ils décident de vivre comme tous les terriens, au prix de dilemmes et sacrifices. Voici le résumé de la nouvelle excellente série jeunesse Supers proposée par les éditions de La Gouttière, mise en image par Dawid sur un scénario de Frédéric Maupomé.

ORPHELINS ET SUPER-HÉROS

Cet album est formidable ! Riche d’intentions, de volonté de faire passer de belles valeurs, Supers est agréable, sympathique et surtout extrêmement enthousiasmant. Comme à son habitude dans ses albums précédents (Anuki, cinq volumes avec Stéphane Sénégas), Frédéric Maupomé propose un aventure intelligente, drôle et rythmée. Teintée de fantastique, cette magnifique fable pour les plus jeune est portée par un trio de personnages attachants : Mat, Lili et Benji ne sont pas des enfants comme les autres, ce sont des super-héros. Orphelins et seuls sur Terre, ils doivent se débrouiller pour le quotidien sans jamais dévoiler leur secret. Se comportant comme tous les autres enfants, ils n’utilisent jamais leur pouvoirs devant les humains. Pour cela, ils inventent des histoires, mentent pour ne pas être démasqués et donc échapper à leur placement dans un foyer. Leurs super-pouvoirs, ils les doivent à leurs parents qu’ils ne connaissent pas vraiment, des habitants de la planète Tsih.

SE FONDRE DANS LA MASSE ET MENTIR

Vouloir être comme tout le monde, cela à un prix : celui du mensonge et de la dissimulation. Le plus jeune, Benji, lui ne veut pas se laisser faire, utiliser ses pouvoirs contre les injustices dont son frère est le sujet. Non dénué d’humour, l’histoire aborde des thématiques idéales pour les plus jeunes lecteurs : les liens familiaux (ici, ils les vivent par procuration avec leurs parents absents), la différence entre les êtres, la révolte contre les injustices, le dépassement de soi, dépasser les codes et les règles, les brimades et humiliations à l’école (professeur, élèves) ou encore le passage rapide de l’enfance à l’adolescence voire l’âge adulte (ils doivent se débrouiller seuls, gérer le quotidien au mieux). Tous ces questionnements sont mis en scène de manière intelligente et subtile à travers les sentiments paradoxaux éprouvés pas les trois enfants. Cette histoire est aussi un très bel hommage à Superman. En effet, la vie des trois petits héros ressemblent à celle de Clark Kent (orphelin, super-héros ne pouvant pas utiliser ses pouvoirs devant les humains dans son enfance, brimé à l’école par quelques camarades, son irrésistible envie d’aider son prochain et réparer les injustices).

UN DESSIN MODERNE ET POÉTIQUE

De nouveau, Dawid nous enchante par ses planches d’une belle tendresse et sensibilité. Nous avions découvert tout son talent grâce à Passe-Passe, Dessus-Dessous (les deux albums avec Delphine Cuveele, La Gouttière) et confirmé dans cette histoire. Son dessin d’une grande modernité est idéal pour retranscrire l’ambiance de douceur et d’action de l’album. Son découpage et ses cadrages lui permettent de livrer des pages d’une très grande efficacité et très poétique.

Article posté le mardi 22 septembre 2015 par Damien Canteau

Supers fait partie des 30 meilleures BD jeunesse parues en 2015 pour Comixtrip, le site spécialisé en bande dessinée
  • Supers, tome 1 : Une petite étoile juste en dessous de Tsih
  • Scénariste : Frédéric Maupomé
  • Dessinateur : Dawid
  • Editeur: La Gouttière
  • Prix: 18€
  • Sortie: 28 août 2015

Résumé de l’éditeur : Mat, Lili et Benji, trois enfants réfugiés d’une autre planète, ont été abandonnés sur Terre par leurs parents. Dotés de super-pouvoirs, ils se retrouvent livrés à eux-mêmes. Tiraillés entre le désir de mener une vie normale parmi les humains, la peur d’être découverts et, pour les plus petits, l’envie de découvrir qui ils sont et ce dont ils sont capables, cette nouvelle rentrée des classes sur Terre s’annonce des plus mouvementées !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir