Trappeurs de rien

Croquette, Georgie et Mike, trois amis, décident de partir à la chasse au caribou dans le Grand Nord. D’abord élire domicile dans une cabane, chercher l’animal et enfin l’abattre. Plus facile à dire qu’à faire. Pog et Thomas Priou dévoilent le premier volume de Trappeurs de rien, une belle petite série jeunesse publiée par La Gouttière.

DANS LA CABANE DES CHASSEURS

Grand Nord, pendant l’hiver. Croquette, petit oiseau et plus grand des chasseurs de la région, propose à Georgie, le crocodile à lunettes et Mike, le chien débrouillard d’aller chasser le caribou. Les trois amis découvrent alors leur cabane au milieu de la forêt et commencent à la remettre en ordre. C’est le début du ménage avec les éternuements de Georgie et les petites souris qui ont élu domicile dans les casseroles.

A LA RECHERCHE DU CARIBOU

Après une nuit de repos, le perroquet du crocodile sonne le réveil. Petit-déjeuner et préparation des vêtements. Armé de son trombone pour la chasse, Croquette prend la tête de l’expédition. Entre les éternuements de Georgie et l’impatience de Mike, le grand chasseur est stressé. Ils découvrent alors un caribou qui se désaltère le long d’une rivière…

TRAPPEURS DE RIEN : BELLE AVENTURE ANIMALIÈRE

Le récit de Pog est une belle petite aventure pour les enfants à partir de 5 ans. Teinté d’un humour croustillant, il met en scène trois compagnons différents mais très complémentaires : Croquette qui a appris à chasser dans les livres, misant sur une réputation surfaite, Georgie tout le temps malade et Mike qui suit toutes les directives du grand chasseur sans le moindre doute. En effet, le chien et le crocodile sont convaincus de l’adresse et la force de l’oiseau, qui ne peut leur révéler la vérité.

Ce gentil mensonge est au cœur de Trappeurs de rien et Pog – auteur et illustrateur de Blanche avec Alexandre Day (éditions Margot) – s’appuie sur des animaux zoomorphes pour attirer l’attention des plus jeunes; idéal pour s’identifier à eux et en mettant aussi de la distance. Avec sa pointe de suspens, cette belle aventure animalière construite comme une fable, permettra-t-elle aux héros de protéger leur amitié et de tuer un caribou ?

UNE TRÈS BELLE PARTIE GRAPHIQUE PROPOSÉE PAR THOMAS PRIOU

Découvert grâce aux albums Chat s’en va & Chat revient (avec Arnaud Floc’h, éditions Carabas), mais aussi Les Zorgs de barbarie (avec Sti, éditions Lapin) ou encore Alexandrine (deux volumes avec Michel-Yves Schmitt, éditions Casterman), Thomas Priou enchante le jeune lectorat de son trait tout en douceur. lE Gros point fort de Trappeurs de rien est donc sa partie graphique. Aidé aux couleurs par Johann Corgié, elle est toute en rondeur pour ses personnages et ses décors. Les expressions des visages de ses petits animaux font plaisir à voir. Son découpage simple et efficace lui permet de dévoiler de grandes vignettes chaleureuses (maximum 4 par planches) et ainsi parler au plus grand nombre.

*Pour découvrir l’univers de ce jeune auteur de talent, vous pouvez parcourir son blog : le blog de Thomas Priou et ainsi observer les très belles illustrations parues dans diverses revues pour enfants (Le Journal de Mickey, Lanfeust Mag ou Spirou).

Article posté le mardi 24 mai 2016 par Damien Canteau

Trappeurs de rien est un petit album pour jeunes lecteurs de Pog et Thomas Priou aux éditions La Gouttière, décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Trappeurs de rien, tome 1 : Caribou
  • Scénariste : Pog
  • Dessinateur : Thomas Priou
  • Editeur : La Gouttière
  • Prix : 10.70€
  • Parution : 27 mai 2016

Résumé de l’éditeur : Croquette est une véritable légende du Grand Nord, un trappeur intrépide, un chasseur mythique, un pisteur infaillible. Enfin, c’est ce dont sont convaincus Georgie et Mike, ses meilleurs amis, ses fidèles compagnons. Ils sont prêts à le suivre partout, et pas plus tard qu’aujourd’hui sur les traces du grand caribou !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir