Hermann : Grand Prix d’Angoulême 2016

Le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême sacre le père de Jérémiah. Après le japonais, créateur de Akira, les auteurs ont élu Grand Prix de la Ville d’Angoulême le belge Hermann, créateur entre autre de Comanche, Les Tours de Bois Maury, Bernard Prince ou encore Abominable,  Lune de guerre, Station 16 ou Old Pa Anderson.

BRUXELLES – CANADA – BRUXELLES

Hermann, de son vrai nom Hermann Huppen est un dessinateur et scénariste belge né en 1938.

Adolescent, il suit des cours du soir de dessins en architecture et en décoration à l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Gilles. A 18 ans, il part en famille au Canada avant de revenir à Bruxelles, quatre ans plus tard.

Son premier travail Histoire en able est publié dans la revue Plein Feu, dirigée par son beau-frère Philippe Vandooren.

DE BERNARD PRINCE AUX TOURS DE BOIS MAURY

Il est ensuite engagé par le Studio Greg où il réalise des illustrations pour la rubrique Les histoires de l’Oncle Paul. En 1966, l’auteur Greg lui écrit les scénarios de la série Bernard Prince (Le Lombard), puis ceux de Commanche en 1969 (Le Lombard). Entre-temps, il publie les deux premières aventures de Jugurtha (RTP).

En 1977, il crée sa propre série Jérémiah (Novedi puis Dupuis), encore en cours actuellement, mais aussi Les tours de Bois-Maury en 1984 (Glénat).

 

C’est dans les années 90, qu’il publie ses premiers one-shot : Missié Vidisandi, Sarajevo-Tango, Caatinga, On a tué Wild Bill ou encore Lune de Guerre. Depuis quelques années, c’est son fils Yves H qui écrit quelques unes de ses histoires : Liens de sang, Retour au Congo, Station 16, Sans pardon, The girl from Ipanema, ou Old Pa Anderson son dernier album.

UN GRAND PRIX AMPLEMENT MÉRITE

Les auteurs ont donc élu Grand Prix d’Angoulême, un auteur complet (scénariste-dessinateur-coloriste), de grand talent, aux multiples casquettes et qui a publié des ouvrages dans des genres littéraires différents : aventure, western, histoire, chronique sociale, fantastique ou même science-fiction. Le couronnement d’une carrière de plus de 50 ans !

Après une salve d’applaudissements nourris, Hermann a remercié les nombreux auteurs qui ont voté pour lui, ainsi que Francis Groux, dont il a salué l’investissement dans le Festival. Il fut l’un des premiers auteurs à fouler les rues de la cité angoumoisine.

Article posté le mercredi 27 janvier 2016 par Damien Canteau

LES SITES SUR HERMANN

Pour de plus amples renseignements sur l’œuvre et le parcours de Hermann :

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir