Ilan Manouach – Shapereader

Pensée pour les malvoyants mais accessible à tous, l’exposition Shapereader est une initiative originale et réjouissante de l’artiste grec Ilan Manouach, visible dans le Vaisseau Moebius pendant le Festival d’Angoulême.

AVEUGLE PENDANT UNE SEMAINE

Ilan Manouach est un artiste grec travaillant dans la bande dessinée conceptuelle. Après une maladie bénigne, elle perdit la vue pendant une semaine. Dans ce laps de temps, il eut le temps de réfléchir à sa vie et son futur professionnel. C’est à ce moment là qu’il eut l’idée d’une bande dessinée pour les aveugles. En contact avec une fondation finlandaise, il débuta la production de son œuvre.

HISTOIRE CLASSIQUE POUR UN PROCÉDÉ ORIGINAL

Il imagina alors l’histoire de deux scientifiques explorant une colonne de glace au Pôle Nord. Il voulu alors faire prendre un tournant aventurier à son récit.

Le processus de création est lancé et l’impression sur des panneaux de bois débuta. Il mis en page son histoire sur ordinateur et par impression laser, le récit est créé. Il faut dix heures pour produire une panneau. Il suffit alors aux lecteurs de passer ses doigts dessus pour lire l’histoire.

Cette exposition fut visible à Mulhouse avant Angoulême et tournera en Grèce, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Finlande et au Danemark.

Article posté le vendredi 29 janvier 2016 par Damien Canteau

L'exposition

«L’art a toujours été une expérience essentiellement visuelle. Le toucher, bien que considéré comme le “sens maternel”, a longtemps été coupé de l’expérience artistique. Recouvrer l’accès à notre moi tactile relève de la nécessité, dans une culture axée sur le visuel. Tout le monde, et pas seulement les personnes ayant des troubles de la vue, semble apprécier ce type d’expérience des textures, du poids et des sensations que peut procurer un objet d’art ou d’archéologie. Pour certains artistes engagés, le toucher devient même un enjeu politique. En suscitant le sens du toucher dans leur travail, par des matériaux texturés, le recours à l’alphabet Braille ou des installations spécifiquement conçues pour les personnes malvoyantes, ces artistes traitent directement de la question de l’accès à l’œuvre d’art.»

Ainsi se présente le projet Shapereader, qui propose à l’ensemble des visiteurs du Festival une expérience de lecture par le toucher. Plusieurs panneaux de bois sculpté sont disposés dans une pièce circulaire, et chacun des panneaux est divisé en une multitude de zones carrées dont les motifs, gravés au laser, ont un sens bien défini : lieux, personnages, éléments, actions et affects sont ainsi symbolisés par des formes toutes différentes et conçues pour être facilement assimilables. Le lecteur passe ses mains sur ces différents motifs et peu à peu le « répertoire de formes » livre son sens, permettant ainsi de recomposer mentalement une narration, de comprendre actions et ressentis, et finalement de lire tout à fait autrement une histoire.

Renseignements pratiques

  • Rotonde du Vaisseau Moebius, 121, rue de Bordeaux
  • Production : 9eArt+
  • Commissariat et scénographie : Ilan Manouach

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir