Aquitania

Notre avis : Marcus et sa sœur Attisaga, deux jeunes Santons, sont confrontés à des cambrioleurs dans la Gaule gallo-romaine du 1er siècle après JC. Isabelle Dethan dévoile Aquitania, un joli petit album édité par Eidola.

Villa Lucianus. Trois hommes pénètrent dans la riche demeure pour y voler le contenu des coffres. Le lendemain à Mediolanum Santonum (Saintes) dans la ville voisine, Marcus, le jeune Santon, attend dehors que Luteva, la servante, termine de cuire les galettes. Il arrive à ses fins et obtient enfin un morceau.

Il faut souligner que le père du jeune garçon, Dunomagio, est un riche marchand fluvial de la Charente. Il possède donc une belle demeure et des domestiques. Cela attise donc les convoitises des voleurs de la Villa Lucianus…

Isabelle Dethan imagine une très jolie fiction se déroulant lors du premier siècle après JC dans la ville de Saintes. Passionnée par cette période – elle a publié notamment Les ombres du Styx – l’auteure angoumoisine se plonge avec délectation de nouveau dans cet ère si riche.

Très solidement documenté – son parcours universitaire (maîtrise de lettres et CAPES de documentation) et ses précédentes publications le prouvent – elle apprécie s’appuyer sur des sources historiques (voir la bibliographie en fin d’album) afin de restituer le plus fidèlement possible l’ambiance, les us et coutumes de la période.

Pour la première partie de l’album, elle dévoile un récit illustré, très bien écrit où les mots en réellement un sens. Idéale pour les jeunes lecteurs – dans la même collection que Mimo de Mazan – l’histoire est complétée par un dossier de 24 pages regroupant des articles sur la période sous le titre Les dossiers de Mlle Couette : un petit rappel historique, Les Gaulois et les Germains (le fameux « Nos ancêtres les Gaulois », les vêtements, les casques), la Volva (prêtresse-magicienne), la Gaule après la conquête romaine, Aquitania et la ville de Mediolanum Santonum, les chalands et les gabarres, la cuisine, la vaisselle sigilée, le prix des choses et des gens mais aussi les dieux et les cultes.

L’auteure de J’ai tué Philippe II de Macédoine a choisi la ville de Saintes, proche de son lieu de vie. Elle confie à Elsa Provenzano (20 minutes) : « Toute l’Antiquité m’intéresse. J’habite en Poitou-Charentes, qui fait partie de l’ancienne Aquitaine et mes enfants ont visité avec leur école les sites gallo-romains de la région dont ceux de Saintes ». Elle a ensuite visité le site de l’ancienne cité et dialogué avec des spécialistes du lieu pour construire son récit.

Aquitania : une façon ludique de découvrir la vie des « gallo-romains » par un excellent récit et un dossier pédagogique.

Article posté le samedi 25 mars 2017 par Damien Canteau

Aquitania de Isabelle Dethan (Eidola) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Aquitania
  • Auteure : Isabelle Dethan
  • Editeur : Eidola
  • Prix : 10€
  • Parution : 10 novembre 2016

Résumé de l’éditeur : La Gaule romaine de façon ludique et scientifique. Une histoire illustrée : Médiolanum Santonum*, 1er siècle ap J.-C. : sur les berges de la Carantanò*, Marcus et ses parents mènent une vie prospère, grâce à l’entreprise familiale de transport fluvial ; hélas, le jeune garçon va s’apercevoir que le nouvel associé romain de son père est impliqué dans une série de cambriolages, et qu’il compte sur les chalands de la famille pour transporter impunément son butin jusqu’à Ecolisma*… Il lui faudra du courage et surtout l’aide de Nanthildis, la petite esclave germanique : cette petite fille étrange possède en effet de curieux pouvoirs, apparemment nichés dans une collection de petits ossements décorés dont la fillette ne se sépare jamais… Médiolanum Santonum : Saintes. Carantanò : nom gaulois du fleuve Charente. Ecolisma : Angoulême. Un carnet de fouilles archéologiques : description en dessins des découvertes des fouilles archéologiques.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir