Batman, new Gotham, tome 1

Notre avis : Le formidable Greg Rucka dévoile des enquêtes très polars de Gotham City, dans le très bon Batman New Gotham. Accompagné au dessin par Shawn Martinbrough, il fait le lien entre les arcs No man’s land et Gotham Central. Excellent !

Alors que le No man’s land est enfin terminé, Gotham tente de se relever et de panser ses plaies. Cela est notamment très délicat pour le commissaire Gordon qui a perdu Sarah sa femme dans les combats finaux. Rien ne va plus pour le policier, il n’a plus goût à rien et pense même au suicide.

Batman est pourtant toujours là, tapi dans l’ombre pour protéger la ville et veiller au plus près à la santé de son ami. Le no man’s land achevé, Gotham est fracturée en deux groupes : les déserteurs partis pendant les combats et les légitimistes, ceux restés malgré la terreur. C’est ce moment de tension que choisissent les anciens du milieu pour tenter de reprendre le commandement de leurs territoires voire les agrandir et plus particulièrement l’infâme Ra’s al Ghul

Disons le tout de suite Batman New Gotham démarre très bien ! C’est agréable à la lecture notamment par les récits s’entremêlant mis en place par Greg Rucka. Les enquêtes plus ou moins longues sont accrocheuses et très bien pensées. Le scénariste de Lazarus avec Michael Lark (5 volumes chez Glénat) parvient à faire le lien de manière subtil et engagée entre No man’s land et Gotham Central (avec Michael Lark et Ed Brubacker, Urban Comics). Il manquait un arc, New Gotham relie parfaitement les deux. Pour cela, il met en scène des personnages secondaires de l’univers batmanien (Renée Montoya, Ra’s Al Ghul, Murmure mais aussi étonnamment Copernic Dent imaginé par Harvey Dent). Les histoires sont de purs polars et c’est ce qui attire le lecteur, construites comme telles.

Pour la partie graphique, Shawn Martinbrough est au diapason des intrigues de son compère scénariste : trait anguleux et découpage propre. Un régal ! D’autres dessinateurs mettent aussi en image les épisodes : John Watkiss, William Rosado, Phil Hester, Steve Mannion et Brad Rader.

Article posté le dimanche 16 juillet 2017 par Damien Canteau

Batman New Gotham 1 de Greg Rucka et Shawn Martinbrough (Urban Comics) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Batman, New Gotham, tome 1 : Evolution
  • Scénariste : Greg Rucka
  • Dessinateur : Shawn Martinbrough
  • Éditeur : Urban Comics, DC Classiques
  • Prix : 28€
  • Parution : 16 juin 2017
  • ISBN9791026812005

Résumé de l’éditeur : Des ruines du No Man’s Land, une nouvelle Gotham renaît mais des tensions naissent entre les nouveaux arrivants et les habitants qui sont restés durant ces terribles événements. Une situation dont les ennemis du Chevalier Noir comptent bien profiter. C’est ainsi que Ra’s al Ghul lance une nouvelle offensive contre la pègre de Gotham, aidé par deux nouveaux venus.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir