Doigts d’honneur

Notre avis : Alors que Moubarak fut chassé du pouvoir depuis deux ans, les égyptiens sont convaincus qu’ont leur a volé leur révolution avec le gouvernement Morsi. Ils redescendent dans la rue pour donner de nouveau de la voix. Ferenc et Bast racontent ce moment historique si crispant dans Doigts d’honneur, un très beau roman graphique, édité par La boîte à bulles.

Layla est une jeune égyptienne, enfant de la première révolution, qui a mis à genoux le vieux Moubarak, dirigeant fort de la dictature. Ce qu’elle souhaite le plus, c’est de terminer ses études malgré le nouveau pouvoir en place de Morsi et des Frères musulmans. Libre et lettrée, elle est une jeune femme de son temps. Alors que les égyptiens sont sur le point de défier le gouvernement conservateur, elle est happée par son ami Asim jusqu’à la place Tahrir. Mais là-bas, tout ne se passe pas pour le mieux; elle est agressée sexuellement par des hommes. Alors qu’elle essaie de porter plainte après ce tragique incident, personne ne l’écoute…

Comme Etenesh édité par Des ronds dans l’o, les éditions La Boîte à Bulles continuent leur travail passionnant avec Amnesty International (un dossier est accolé à l’album). Pour parler des Révolutions égyptiennes, le scénariste Ferenc utilise un angle nouveau; à savoir : le harcèlement et les agressions sur la place Tahrir. Il faut souligner que pas moins de 5 journalistes féminines furent victimes de ces comportements odieux (dont les deux françaises Caroline Sinz de France 3 et Sonia Dridi de France 24).

Ainsi, l’auteur parisien (éditeur dans la maison d’édition depuis 10 ans) met en lumière la situation des femmes en Egypte, au Maghreb en général; celles qui furent au cœur du Printemps arabe. Entre traditions fortes et volonté de progrès et de liberté, les jeunes femmes ont du mal à trouver leur place dans cette société naissante.

Cette histoire qui glisse intelligemment vers l’enquête est mise en image par Bast d’une admirablement manière. L’auteur de En plein mythe (avec Matyo, Soleil) ou En chienneté (La Boîte à Bulles) propose de belle planches en noir et blanc, agrémenté de teintes de gris mais aussi de touches (avec parcimonie) de couleur pour souligner les vêtements ou objets importants dans le récit. Une belle réussite !

Article posté le vendredi 05 février 2016 par Damien Canteau

  • Doigts d’honneur
  • Scénariste : Ferenc
  • Auteur : Bast
  • Editeur : La Boîte à Bulles avec Amnesty International
  • Prix : 16€
  • Parution : 06 janvier 2016

Résumé de l’éditeur : Nous sommes en juin 2013 au Caire. Deux ans après la chute de Moubarak, l’Egypte redescend dans la rue pour demander le départ de Mohamed Morsi, président récemment élu. Lassée par cette révolution qui n’en finit pas, la jeune Layla a décidé de se concentrer sur la fin de ses études d’agronomie. Un ami d’enfance, Asim, obnubilé par la politique, insiste pour qu’elle l’accompagne sur la place Tahrir. D’un naturel timoré, Layla se laisse porter par le vent de liberté et l’esprit de solidarité qui semblent y régner. Elle ignore que Tahrir s’apprête à devenir le théâtre d’une forme de harcèlement sexuel particulièrement sauvage et qu’elle comptera parmi les dizaines de victimes d’une semaine pas comme les autres. Au moment de démarrer une enquête sur le martyre d’Azza Suleiman, passée à tabac par les soldats égyptiens en décembre 2011, les auteurs de Doigts d’honneur ne pensaient pas « donner vie » à Layla. Leurs premières recherches les ont amenés à élargir le spectre de leurs investigations. Les symptômes ont beau varier, les mésaventures d’Azza, celles des femmes agressées sur la place Tahrir ou encore celles des manifestantes ayant subi des tests de virginité par l’armée en mars 2011 sont toutes des formes de harcèlement à caractère sexuel. Au coeur d’une Egypte en reconstruction, où l’honneur est sur toutes les lèvres, les femmes tentent de se frayer un chemin vers leurs droits les plus élémentaires…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir