Le joueur de flûte

Notre avis : Julie Nakache et Marie Caillou proposent leur version du conte populaire Le joueur de flûte aux éditions Eidola.

Hamelin, Saint-Empire-Romain-Germanique. Une très jolie ville fortifiée vit quasiment en autarcie. Ses habitants ne manquent de rien, mieux ils sont riches et heureux. Leur seul défaut était l’égoïsme. Une nuit, la cité fut envahie par des milliers de rats et même en cachant leurs vivres, les petits animaux se régalèrent. Paniqués, les dignitaires de Hamelin donnèrent à un petit joueur de flûte la mission de s’en débarrasser.

Qui n’a pas déjà entendu la légende du Joueur de flûte qui par son instrument à vent de débarrasser la ville de Hamelin de ses rats. Ici, Julie Nakache et Marie Caillou dévoilent leur version, assez répandue pour les jeunes lecteurs.

Les illustrations pleine-page de Marie Caillou (dessinatrice du très beau La ligne droite avec Hubert, Glénat) ressemblent à celles vues il y a quelques décennies. Ce côté rétro agrémenté de grands aplats de couleurs est idéal pour restituer le propos de ce beau conte. Les habitants de la ville sont pourvus de grosses têtes et bien en chair car ils sont bien nourris au contraire du joueur fin et élancé. La partie écrite s’accroche en haut des pages et n’excède pas 8/9 lignes.

Une version agréable et sympathique à la partie graphique chaleureuse.

Article posté le jeudi 22 septembre 2016 par Damien Canteau

  • Le joueur de flûte
  • Scénariste : Julie Nakache
  • Dessinatrice : Marie Caillou
  • Editeur : Eidola
  • Prix : 12€
  • Parution : 26 août 2016

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir