Fabrice Tarrin, du blog au succès

Fabrice Tarrin fait partie des jeunes auteurs qui se sont peu à peu révélés grâce à leur  blog BD. Lui y a trouvé non seulement son style, mais aussi l’un de ses principaux personnages.

L’histoire commence il y a tellement longtemps que même internet a oublié quand. Fabrice Tarrin avait probablement un autre blog, avant, mais plus personne n’en a le moindre souvenir. Avant ? Avant quoi? Avant sa grande histoire d’amour avec Laurel, pionnière et plus célèbre des blogeuses BD. Une romance pleine de rebondissements et d’aventure, qui avait même donné naissance à un blog commun, le Fleurblog (repris depuis par l’éternel complice de Fabrice Tarrin, Fred Neidhart, spécialiste en impostures de toutes sortes).

Le lémurien, personnage fétiche

De cette romance digne des meilleurs numéros de Voici, et que de nombreux voyeurs ont suivi par blogs interposés, beaucoup de choses ont été effacées. Tout juste retrouvera t-on des bouts d’histoire en replongeant dans les archives des blogs respectifs des protagonistes, et quelques délires communs des deux auteurs, genre cette imposture de l’écho des Savannes où Laurel montre ses boobs (pdf).

Qu’en reste-il, alors? Pas grand chose, si ce n’est un Lémurien, devenu le personnage fétiche de Fabrice Tarrin. Ce lémurien, autant que l’on s’en souvienne, c’est au cours de cette relation qu’il est apparu, avatar romantique de l’auteur et que l’on retrouve toujours fréquemment sur son blog. Il a ensuite suivi son propre destin, acquiérant parfois une identité propre dans de courtes histoires pour enfants, redevenant ensuite la projection plus ou moins arrangée  de l’auteur.

Vie amoureuse passée ou récente

Et l’auteur a compris une chose, à travers les blogs BD: la réalité intéresse les gens. Depuis 2006, il s’est donc mis à raconter sa vie amoureuse, toujours sur son blog. Après Laurel, est venue une autre romance encre plus people: celle avec la fille du chanteur Renaud, Lolita (oui, avant qu’elle ne se marie avec un autre chanteur connu, elle a elle-même tenu un blog BD avec quelques copains).

Ces histoires de blogs ont ensuite trouvées leur place sur papier, d’abord avecJournal intime d’un lémurien, recueil fourre-tout, puis dans d’autres albums, plus ciblés.

Il y raconte principalement sa vie amoureuse, toujours, passée ou présente: c’était l’objet de Charlotte Gainsbourg mon amour (où il racontait son béguin d’adolescent pour Charlotte Gainsbourg), de Le parcours d’un puceau , et c’est toujours celui de Sexe, amour et déconfiture , album dans lequel il détaille la vie sexuello-sentimentale plus ou moins arrangée de ses potes, et la sienne.

Et, avouons-le, on adore ça.

Article posté le lundi 18 avril 2016 par Thierry Soulard

Tous les albums

À propos de l'auteur de cet article

Thierry Soulard

Thierry Soulard

Thierry Soulard est journaliste indépendant, et passionné par les relations entre l’art et les nouvelles technologies.
Il a travaillé notamment pour Ouest-France et pour La Nouvelle République du Centre-Ouest, et à vécu en Chine et en Malaisie.
De temps en temps il écrit aussi des fictions (et il arrive même qu’elles soient publiés dans Lanfeust Mag, ou dans des anthologies comme « Tombé les voiles », éditions Le Grimoire).

En savoir