Pirate Sourcil, de la BD qui ( censuré )

Minuscule séisme dans le petit monde des blogs BD, le 14 novembre 2011: le blog de Pirate Sourcil a été censuré.

Que s’est-il passé? Le 14 novembre, Pirate Sourcil, blogueur BD plus ou moins spécialisé dans l’humour noir et trash, fait une note de blog à peine plus noire et trash que d’habitude. Mais celle-ci va choquer plus que d’habitude. Pourquoi? Peut-être parce qu’elle n’est pas drôle, diront les mauvais esprits. C’est probable. La BD parle de pédophilie, mais on voit arriver la chute à trois kilomètres, et l’ensemble est plus gênant à lire que drôle. Mais Pirate Sourcil revendique son droit à faire de l’humour choquant pour le plaisir, et son blog regorge d’histoires plus ou moins dérangeantes (mais le plus souvent drôles, elles). Dans les archives du blog, on en trouve même plusieurs qui pourraient elles aussi tomber sous le coup de la censure, si elles étaient elles aussi signalées aux autorités.

Les gendarmes de Pharos encouragent l’auteur à retirer un gag

Mais là, cette BD va remonter jusque aux écrans des gendarmes de Pharos, la plateforme française spécialisée dans la cybercriminalité. Ceux-ci vont fortement encourager Pirate Sourcil à retirer la BD en question, ce qu’il fera. Dommage, diront les chevaliers de la liberté d’expression: la BD ne tombait probablement pas sous le coup de la loi, et en cas de procès, Pirate Sourcil aurait sûrement gagné. Mais on comprend qu’il n’ait pas eu envie de tenter le diable et de subir une longue et coûteuse procédure.

Le problème de cette histoire, c’est que d’ici peu, les autorités pourront censurer d’office les sites dont l’humour ne leur revient pas, sans se poser de questions, sans même en avertir les responsables (voir les détails sur Numerama). Adieu Pirate Sourcil, donc, mais adieu aussi bon nombre de blogs BD: Pirate Sourcil est loin d’être le seul à faire des contenus trashouilles, et si les blogueurs BD se font couper la main sans préavis, il risque de ne plus y avoir grand monde sur le net d’ici quelques mois…

Détails incongrus dans les dessins

En attendant, les fans d’humour noir et trash peuvent continuer à aller Chez Pirate Sourcil, et se marrer devant des BD ou des personnages très mignons se retrouvent dans des situations pas mignonnes du tout. Ils pourront même participer au jeu local, qui consiste à repérer, dans chaque dessin, les petits détails incongrus glisser par l’auteur, et à les signaler en commentaire.

Article posté le lundi 02 mai 2016 par Thierry Soulard

À propos de l'auteur de cet article

Thierry Soulard

Thierry Soulard

Thierry Soulard est journaliste indépendant, et passionné par les relations entre l’art et les nouvelles technologies.
Il a travaillé notamment pour Ouest-France et pour La Nouvelle République du Centre-Ouest, et à vécu en Chine et en Malaisie.
De temps en temps il écrit aussi des fictions (et il arrive même qu’elles soient publiés dans Lanfeust Mag, ou dans des anthologies comme « Tombé les voiles », éditions Le Grimoire).

En savoir