La baleine bibliothèque

La baleine bibliothèque. Mon cœur est encore plongé dans l’émotion provoquée par un livre qu’une baleine bibliothécaire m’a conseillé de lire lors d’un voyage maritime où l’encre de mon écriture s’est retrouvée diluée dans les eaux troublées par cette bien belle et tendre lecture.

Bouche muette et en apnée, je me jette à l’eau avec ces bulles offertes pour seule oxygène. Puis âme coulée dans les profondeurs de la poésie des mots de Zidrou et de la douceur des illustrations de Judith Vanistendael, je finis par remonter à la surface du monde pour me poser sur une planche de Comixtrip et vous raconter cette merveilleuse aventure maritime.

Une bibliothèque qui se veut aussi grande qu’une baleine

Au détour d’un itinéraire postal sous le timbre d’une poétique narration, on assiste à la collision entre un postier maritime et une baleine suite à un accident de navigation dans les voies fluviales pendant le service de livraison du courrier en haute mer car la baleine avait omis de mettre ses lunettes.

La petite barque du facteur étant brisée, la baleine lui propose de le ramener jusqu’à la terre ferme. Se retrouvant adossé sur son dos et face à l’étendue immense de l’horizon,  le facteur fait la connaissance avec cet animal qui possède le talent de charmer et de captiver en faisant voyager dans un charmant ailleurs par ses histoires contées. Ces deux êtres vont s’échanger la vision de leurs mondes respectifs sous une sensibilité et curiosité communes pour le chant de la vie.

Elle lui révèle aussi le beau secret qu’elle abrite sous ses fanons, l’existence  d’une merveilleuse bibliothèque. Au travers d’échanges et d’emprunt de livres, une amitié incroyable qui dépasse alors les limites du possible s’installe et irradie les rencontres entre la lumière de la nature terrestre et les trésors cachés des légendes des fonds marins.

Et quand l’attachement aux mots s’amarre au plaisir de la lecture visuelle pour des histoires qui veulent bien se finir sur une note d’espoir, on n’en ressort qu’avec une envie de prolonger le prêt de ce livre à l’infini.

Une histoire qui fait déborder le cœur

La baleine bibliothèque est une fable tant eau douce que salée par l’envergure de tous les sujets humains qu’elle aborde comme l’amitié, l’amour, le partage, la transmission mais aussi la menace des espèces, l’orgueil humain ou encore l’importance de la culture et du savoir  On est merveilleusement chaloupé entre la tendresse du scénario de Zidrou (Les beaux étés, L’adoption) et la beauté des aquarelles de Judith Vanistendael (Les deux vies de Pénélope, Salto).

On émerge de cet album qui se veut foncièrement positif avec le sourire (« et qui n’a jamais vu sourire une baleine ignore tout de l’humour »)  et cette envie de le relire pour s’imprégner encore une fois des mots sur les sublimes dessins. Les paysages maritimes sont superbement rendus et les couleurs fondues appuient encore davantage la tendresse de l’histoire.

Espère que les mots de cette chronique, c’est assez (cétacé) pour vous convaincre de naviguer jusqu’à votre libraire car les auteurs livrent un bel album pouvant plaire aussi bien aux enfants qu’aux adultes.

Article posté le mardi 06 juillet 2021 par Gwénaëlle Favrais

La baleine bibliothèque de Zidrou et Judith Vanistendael (Le Lombard)
  • La baleine bibliothèque
  • Scénariste : Zidrou
  • Dessinatrice : Judith Vanistendael
  • Editeur : Le Lombard
  • Prix : 14.75€
  • Parution : 28 mai 2021
  • ISBN : 9782803677962

Résumé de l’éditeur : Quelque part entre les eaux du roman graphique et celles du livre jeunesse, Zidrou et Judith Vanistendael nous entraînent dans le ventre d’une baleine qui abrite une bibliothèque. Et nous narrent sa rencontre avec un postier maritime qui aime les histoires qui finissent bien. Une ode à la lecture sensible et poétique qui nous raconte la vie, la mort et l’éternité. Et touchera tous les amoureux des belles lettres. Lesquelles finissent toujours par arriver à bon port.

À propos de l'auteur de cet article

Gwénaëlle Favrais

Gwénaëlle Favrais

Passionnée de lecture et de course à pied, Gwénaëlle aime dénicher des trésors de bande dessinée. Instagrameuse influente en BD, elle aime les récits intimistes et humains. Son Insta : https://www.instagram.com/runforbook/

En savoir