La ferme Petit Pois

Obligée de déménager à la campagne, Jen ne se fait pas à sa nouvelle vie. Beau-père cassant et demi-sœur je-sais-tout ne l’aident pas vraiment à se sentir bien. Lucy Knisley relate son quotidien difficile dans La ferme Petit Pois, le premier volet de sa très belle autobiographie. Sensible et juste.

Déménager à la campagne : une corvée

Jen commence tout juste à déballer ses cartons. La jeune adolescente vient d’emménager dans une nouvelle maison à la campagne. Finie la ville et ses copines, bonjour les corvées et le nettoyage du poulailler.

Séparée de son père biologique, sa mère a rencontré Walter avec lequel elle a décidé de vivre. Il n’est pas simple de digérer autant de changements pour Jen. Elle, ce qu’elle préfère c’est dessiner. Elle découvre même une cachette dans la grange où elle pourra venir se ressourcer, entre paille et chatons tout mignons.

Vendre sur le marché

Pour gagner un peu d’argent, le nouveau couple décide de vendre ses récoltes sur le marché. Muesli, rhubarbe et petits fruits sont étalés sur la table afin que les clients puissent acheter.

Parfois, la mère de Jen la laisse seule pour s’occuper du stand. Mais voilà, la jeune fille a du mal avec ses tables de multiplication et rendre la monnaie.

Une Demi-sœur désagréable

La ferme Petit Pois est en effervescence : les filles de Walter arrivent. Si Reese, la plus petite, est sympa, que dire d’Andy ! Madame Je-sais-tout n’est pas de plus agréables au premier abord. Elle veut tout diligenter sans demander son avis à la pauvre Jen.

A la ferme, elle veut tout décider et sur le marché, elle fait preuve de condescendance vis-à-vis de sa demi-sœur. Comment Jen va-t-elle réagir ?

La ferme Petit Pois : la nouvelle vie de Jen

Prévue en trois volumes, La ferme Petit Pois est une très jolie autobiographie. Lucy Knisley met donc en scène son histoire, courant de son déménagement jusqu’à son départ de la ferme. Dans ce premier opus – La nouvelle vie de Jen – elle s’attache à décrire les premiers pas de son héroïne, qu’elle renomme différemment d’elle, dans ce lieu si étranger à son existence.

Les jeunes lecteurs découvrent ainsi une pré-adolescente perturbée par ces changements si soudain. Elle doit quitter sa vie de citadine, son école et ses ami.es, pour la campagne, ses poules et ses légumes. L’autrice de Ligne de flottaison aborde ainsi avec justesse cette vie nouvelle. Son récit est simple, universel et sensible.

Trouver sa place

En plus des travaux à la ferme pour lesquels elle n’est pas faite, Jen doit trouver sa place dans une famille recomposée. La ferme Petit Pois met en lumière cette difficulté du passage d’une vie d’enfant unique à celle avec deux autres demi-sœurs, étrangères à son existence. Elle ne les voit pour la première fois à la ferme. Un choc !

Surtout que les premiers jours ne sont pas simples pour l’héroïne, elle doit prendre sur elle concernant Andy qui gouverne comme elle veut. Cette je-sais-tout n’hésite pas à la rabaisser devant les clients : charmant ! Pourtant, Jen le sait, il va falloir prendre sur soi, y aller petit à petit et s’apprivoiser. Sans oublier Walter, qui complimente ses filles mais jamais sa belle-fille.

Un trait chaleureux

Pour La ferme Petit Pois, Lucy Knisley utilise un trait tout en rondeur et chaleureux. On découvre ainsi les « dessins » de Jen, proches de ceux produits à l’époque par l’autrice. Diplômée de la School of the Art Institue of Chicago et du Center for Cartoon Studies, elle commence sa carrière à 22 ans avec la publication de Kids Gloves (Neuf mois et toi, Harvey Award en 2019) et Relish (Délice : ma vie en cuisine).

C’est en 2013 qu’elle débute Stepping Stones (La ferme Petit Pois), un récit quasi autobiographique, s’inspirant de sa propre enfance.

Mais si les premières pages de La nouvelle vie de Jen sont un peu sombres pour l’adolescente, la suite de l’album est plus lumineux et positif. Les talents et compétences de chacune sont valorisées.

La ferme Petit Pois : le premier tome d’une très jolie série, tout en douceur et sensible, édité avec soin par Gallimard BD. Un message universel pour les jeunes lecteurs.

Article posté le dimanche 21 février 2021 par Damien Canteau

La ferme Petit Pois La nouvelle vie de Jen de Lucy Knisley (Gallimard)
  • La ferme Petit Pois, tome 1 : La nouvelle vie de Jen
  • Autrice : Lucy Knisley
  • Traducteur : Emmanuelle Casse-Castric
  • Editeur : Gallimard Bande dessinée
  • Prix : 18 €
  • Parution : 20 janvier 2021
  • ISBN : 9782075148535

Résumé de l’éditeur : C’est à contre coeur que Jen vient d’emménager à la campagne, avec sa mère et son nouveau beau-père. La ville, ses amis, son ancienne vie lui manquent… et, il faut bien l’avouer, les corvées de la Ferme Petit pois ne sont vraiment pas sa tasse de thé ! Sans compter qu’elle hérite aussi de deux nouvelles  » soeurs « , dont cette Andy je-sais-tout qui finit de la désorienter. Autant d’épreuves que Jen devra surmonter pour parvenir à trouver sa place dans une nouvelle vie de famille…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée). Il est le rédacteur en chef du site Comixtrip.

En savoir