Le col de Py

Louis nait avec de graves malformations cardiaques, tandis que Pablo, son grand-père, est atteint d’un cancer très sévère. Pourtant à bout de force, le vieil homme va venir soutenir sa fille et son gendre dans cette épreuve. Espé met en image son histoire dans Le col de Py, une autobiographie poignante, une histoire de vies. Bouleversant !

Un grand bonheur dans la famille de Camille, Bastien et Chloé

Foix, 3 mai 2007. C’est le grand jour ou plutôt le grand soir ! Camille, enceinte, est sur le point d’accoucher. Bastien, son époux, avait déjà tout préparé. Ils grimpent dans leur voiture, direction la clinique.

Après quelques heures de travail, la maman peut prendre Louis, son nouveau-né, dans ses bras. Bastien appelle alors ses beaux-parents pour annoncer la bonne nouvelle. Ils vont être à nouveau grands-parents. Pablo et son épouse étaient de garde de l’aînée, Chloé.

Le lendemain, tout le monde vient rendre visite au petit Louis. Trois jours plus tard, Bastien vient chercher Camille et son fils pour les ramener chez eux.

Malformations cardiaques

A peine arrivé dans la chambre, Camille annonce à Bastien que Louis a un problème cardiaque. Ils prennent alors rendez-vous dans le service de cardiologie de centre hospitalier du Val d’Ariège. L’interne confirme le premier diagnostique et oriente le couple vers le professeur Halts, spécialiste en cardiologie infantile à Toulouse.

En juin, le médecin les reçoit afin de procéder à d’autres examens. La sentence est lourde : Louis souffre d’une grave malformation cardiaque congénitale. Le professeur envisage plusieurs scénarios mais préfère attendre vraiment le dernier moment pour s’y astreindre.

Pablo, grand-père bienveillant

L’intervention de Louis n’est pas pour tout de suite. En attendant, Camille doit retourner travailler – elle est enseignante – et Bastien doit avancer sur son album – il est auteur de bande dessinée – son éditrice le tanne tous les jours pour cela. Pas simple pour le couple car il n’a pas la tête à cela. Surtout que la jeune femme ne veut ni de crèche, ni de nounous, trop dangereux pour leur enfant.

Reste alors la solution Pablo, le père de Camille. Il est prêt à venir trois jours par semaine pour soulager le couple. Cela lui permettra de penser à autre chose. Car lui aussi est malade. Il a un cancer qui le ronge petit à petit. Il décide de venir du mardi au jeudi soir car ses séances de chimiothérapie sont le lundi.

C’est un nouveau départ pour le grand-père. Il va pouvoir passer du temps auprès de ses petits-enfants, Chloé et Louis

Grimper Le col de Py, un effort de tout le instants

Après Le perroquet où il mettait en scène la bipolarité de sa maman, Sébastien PortetEspé – raconte une autre douleur de sa vie : la malformation cardiaque de son petit Louis, couplée à la maladie de son beau-père, Pablo.

Après plusieurs années à chercher le bon angle pour raconter l’intime, l’auteur est pris dans un tourbillon. Le scénario est bouclé en quelques jours, tandis que les dessins se mettent en place rapidement. Il n’est jamais simple de parler de soi, encore plus, lorsque cela touche à son enfant. Comme dans de nombreuses publications dans cette thématique (Écumes de Chabbert et Maurel, Ce n’est pas toi que j’attendais de Toulmé, Rosalie Lighting de Hart…), Le col de Py montre bien les différentes étapes psychologiques dans lesquelles les parents se trouvent : l’abattement, le déni et la volonté de surmonter l’épreuve.

Cet album cathartique permet aussi de mieux comprendre ce parcours, de l’accepter et de le digérer.

« J’avais surtout envie que cette histoire ne se volatilise pas, qu’elle reste, qu’elle devienne quasi éternelle. »

Un album bouleversant

S’il n’a pas pensé un seul instant aux lecteurs pour raconter son histoire, Espé la voulait avant tout pour lui et ses proches. Il a néanmoins mis de la distance dans Le col de Py, en changeant les noms de personnages ou des lieux, en faisant des raccourcis ou en romançant quelques faits.

Cette histoire est aussi un très bel hommage, un message d’amour d’un homme à un autre homme. Avec Le col de Py, Espé voulait aussi mettre en lumière un grand-père courage, un homme merveilleux. Dans l’album, Pablo se voit renaître et se sent utile dans les derniers instants de sa vie auprès de Chloé et Louis.

« C’est l’histoire d’une transmission au milieu du chaos »

C’est aussi cette transmission, cet héritage de Pablo qui resteront dans les cœurs de ses petits-enfants. Ces moments uniques passés avec un grand-père aimant et bienveillant. A aucun moment et malgré les douleurs, le vieil homme ne se plaint, ne pleure et ne vacille devant la famille. C’est lui qui impulse le bonheur et l’optimisme à tout le monde alors que lui se sait condamné. Cette joie est aussi visible dans les moments de rassemblement de cette grande famille gitane. On chante, on danse et on rit malgré les difficultés de la vie.

Alors qu’actuellement, en cette période de Covid-19, les soignants sont à l’honneur, eux qui sont en première ligne, Le col de Py est aussi un bel hommage à ces femmes et ces hommes dévoués pour le bien-être de leurs patients.

Il suffit de tourner la dernière page de l’album et d’y découvrir la photo d’un petit garçon en haut du Col de Py pour comprendre comment l’obstacle fut difficile à franchir. Une superbe lecture !

Article posté le vendredi 15 mai 2020 par Damien Canteau

Le col de Py de Espé (Grand Angle)
  • Le col de Py. Histoire de vies…
  • Auteur : Espé
  • Éditeur : Grand Angle
  • Prix : 17.90 €
  • Parution : 03 juin 2020
  • ISBN : 9782818976173

Résumé de l’éditeur : Certains histoires s’inventent, d’autres se racontent…Une transmission d’amour et de vie entre deux êtres. Camille et Bastien attendent leur deuxième enfant. Un moment de joie. Mais le bonheur est de courte durée. À la naissance de Louis, le diagnostic tombe. Louis est atteint de graves malformations cardiaques. Vu son âge, l’important est de gagner du temps avant une intervention qui peut s’avérer fatale… Durant ces mois de tension et d’incompréhension, les parents trouvent du réconfort du père de Camille, qui vient les aider malgré le cancer qui le ronge petit à petit… Ces longs moments d’attente vont se transformer en mois d’échanges, de jeux, de tendresse, d’émotion et d’amour entre Louis et Pablo, qui resteront à jamais gravés dans leur vie.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir