L’exilé

Après un long exil de sept années, Hallstein, guerrier viking, revient dans son village. Les clans et les complots sont alors légion. Erik Kreik raconte ce retour entre joie et menaces dans L’exilé, un western au temps des Vikings. Époustouflant !

Un retour inattendu

Islande au Xe siècle. Valeureux guerrier, Hallstein est de retour dans son village. Après sept années d’exil, l’homme peut enfin refouler les terres de ses ancêtres. Mais cet événement inattendu, ce long bannissement n’est pas souhaité par tous les habitants.

Accompagné de Bjarki Crâne chauve et Ukkis le Finnois, il prend le chemin de la maison familiale. C’est décidé, avec ce retour, il met fin à sa vie de mercenaire. Hallstein apprend alors que son père est décédé et il décide de se rendre sur sa tombe.

Solveig au coeur de toutes les attentions

De son côté, Solveig, sa belle-mère, repousse une nouvelle fois la demande en mariage d’Einar. Il faut souligner qu’elle ne porte pas l’homme dans son cœur. Son mari décédé, elle a décidé de vivre à l’écart du village, dans un endroit calme. A ses côtés se trouvent son fils Ottar et de Cormac, son thrall, un homme frappé de servitude.

Solveig a la tête ailleurs : depuis quelques temps, on lui vole du bois. Elle missionne Cormac de découvrir l’auteur de ses méfaits. Il découvre que ce sont ses oncles qui spolient sa mère. Repéré, le jeune garçon tente de fuir. Une flèche traverse alors le haut de son corps. Il tombe alors au fond d’un ravin…

L’exilé : Vikings contre Vikings

Pour son premier album, Erik Kriek frappe fort. Avec L’exilé, il imagine un drame shakespearien, sur la terre des Vikings. Entre complots, amours contrariées et combats, l’auteur néerlandais dévoile une histoire savamment orchestrée.

Si son illustre prédécesseur, Thorgal faisait intervenir de la magie et du fantastique, L’exilé ne glisse pas vers ce genre. On pourra néanmoins le rapprocher d’un western, entre complots, amour, bannissement et famille.

Amours impossibles

Si Erik Kriek s’est solidement documenté pour produire L’exilé, la lecture ne semble pas des plus simples. Il faut se concentrer pour comprendre les ramifications et autres trahisons dans les clans. Pour présenter ses personnages, l’auteur les dessine sur la page de garde. Fiers et multiples dans leur personnalité, ils tentent de prendre le pouvoir sur les autres. Les thématiques de la revanche est au cœur de ce très beau récit de Vikings.

Si actuellement, la série télévisée Vikings fonctionne à merveille, L’exile ravira les amateurs de cette période mais également les luttes de pouvoir dans les clans. Ainsi, les amours sont impossibles dans ce petit village islandais.

L’Islande au cœur

Si Hallstein rêve de tranquillité, ses ex-camarades ne l’entendent pas ainsi. Il doit encore se justifier malgré son exil de sept ans. Coupable d’un meurtre, il avait reçu le bannissement de l’Althing, parlement des habitants.

L’Islande est belle sous les dessins d’Erik Kriek. Il magnifique ce pays, ses décors et ses luttes de clans par des planches magistrales. Son trait épais semi-réaliste est merveilleux. Agrémentée de couleurs en bichromie bleue, ces pages sont bouillonnantes. Il utilise le rouge dans les scènes du passé afin de bien trancher avec les actions autour d’Hallstein. Les mystères, les secrets et les non-dits parcourent aussi ce très bel album.

L’exilé : une aventure dramatique, un récit haletant entre complots et amours contrariées, une belle bande dessinée !

Article posté le vendredi 11 septembre 2020 par Damien Canteau

L'exilé de Erik Kriek (Anspach)
  • L’exilé
  • Auteur : Erik Kriek
  • Traducteur : Philippe Nihoul
  • Éditeur : Anspach Editions
  • Prix : 29 €
  • Parution : 26 juin 2020
  • ISBN : 9782960210484

Résumé de l’éditeur : Islande, Xe siècle. Hallstein, un guerrier viking, rentre chez lui, après des années d’exil pour le meurtre de son meilleur ami, Hrafn. Mais le retour d’Hallstein ne fait pas que des heureux : Einar, le frère de Hrafn, est accaparé par la conquête du pouvoir d’une manière douteuse. Einar souhaite épouser la belle Solveig, la veuve du père de Hallstein, pour accroître son domaine. L’Althing s’apprête à reconnaître Hallstein comme étant l’héritier de son père. Einar brûle de venger la mort de son frère… Hallstein pourra-t-il échapper à son passé violent et trouver la paix à laquelle il aspire tant ?

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir