Mes yeux rivés sur toi

Actuellement proposée sur des plateformes de lecture en ligne, la série Mes yeux rivés sur toi nous a fait de l’œil. Elle raconte la romance entre Takeru et Kôtarô, deux lycéens. Dans la lignée du Mari de mon frère, cette histoire signée Kuro Nohara est tout public et très douce. Découverte !

Un nouvel élève

Dans une petite ville du Japon. Takeru est lycéen. Ses camarades sont euphoriques : un nouvel élève est arrivé dans leur établissement. Il semblerait avoir été renvoyé d’un autre lycée.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, Takeru reconnait le nouveau. C’est Kôtarô, un ancien ami de l’école primaire. A part sa grandeur, il n’a pas changé.

Kôtarô est de retour dans la ville car son père travaille maintenant très loin et sa mère a décidé de venir s’installer chez ses grands-parents.

Amitié ou amour ?

Alors que sa sœur aimerait que Takeru trouve une petite copine, lui est de plus en plus attiré par Kôtarô. Les vacances arrivent et ce dernier décide d’entrer dans la piscine municipale sans autorisation. Il y invite son ami.

Le grand costaud avoue à son pote qu’il n’a pas réussi encore à s’intégrer dans sa classe; la faute aux rumeurs persistantes sur son passé. Quant à Takeru, il s’épanche sur ses soit-disant camarades.

L’adolescent plonge dans l’eau mais ne remonte pas. Sans chercher plus loin, son ami vient le sauver. Il lui fait alors du bouche à bouche. Lorsque Takeru reprend connaissance, tout de suite Kôtarô lui somme de lui rendre son premier baiser. En effet, il n’avait jusque là, embrassé personne.

 – Takeru

– Quoi ?

– Tu as dit que tu ne te sentais jamais à ta place, hein ?

– Ouais…

– T’inquiète, va. Suffit d’être quelque part avec une personne à qui on tient pour qu’on s’y sente à sa place.

Mes yeux rivés sur toi : douce romance

Dans la même veine que Le mari de mon frère de Gengoroh Tagame, Mes yeux rivés sur toi est une très jolie romance pour tous les publics. D’une grande douceur, l’histoire de Kuro Nohara est chaleureuse. Sans jamais brusquer ses personnages – et donc son lectorat – il construit un vrai boy’s love attendrissant.

Publié par 6699press, un éditeur coréen, Mes yeux rivés sur toi repose sur deux adolescents attachants. Si Takeru semble réservé, plutôt rêveur et ne pouvant pas trop s’épancher sur ce qu’il ressent, Kôtarô semble plus sûr de lui et n’a peur que de peu de chose. Le premier tente de suivre son petit bonhomme de chemin malgré les pressions sociales – de sa sœur notamment – pour avoir une copine, se marier et avoir des enfants. Le second tente de se défaire de son image de bad boy.

Simplicité et bienveillance

Dans Mes yeux rivés sur toi, Kuro Nohara imprime de la bienveillance à son récit. Si le contexte n’est pas si simple – les personnages principaux sont adolescents – le mangaka essaie d’être en tout point positif. Pour se retrouver, se parler et se dévoiler, Takeru et Kôtarô ne le font pas devant tout le monde, ils se cachent. Un banc sera le lieu de leur amour naissant.

Ce que l’on apprécie aussi dans ces premiers épisodes, ce sont les personnages qui ne sont pas dans la veine des boy’s love et autres yaois. Souvent, les héros de ces genres de publications sont filiformes, voire très musclés. Ici, le mangaka leur donne des traits plus ronds, moins dans la norme.

Né en 1971, Kuro Nohara a suivi des cours d’art au Pratt Institute de New York. Il débute sa carrière professionnelle en 1995 dans la revue Barazoku. Il y publie plusieurs mangas LGBT dont notamment Milk, sa série la plus connue. En plus de ces publications, il signe plusieurs illustrations pour des magazines, pour la publicité ou des campagnes de prévention contre le Sida. Il travaille aussi pour le site newTOKYO.

Avec son compagnon, Ao Sakuragi, guitariste dans le groupe cali≠gari, il illustre des CD et des arts books, qu’il signe de son pseudo Kuro Toao.

Si l’éditeur Akata ne sait pas encore à quel moment il proposera Mes yeux rivés sur toi en papier, vous pouvez déjà commencer de lire la version numérique sur les plateformes légales au prix de 0.49€ l’épisode. Et c’est vraiment pas cher !

Article posté le jeudi 07 mai 2020 par Damien Canteau

Mes yeux rivés sur toi de Kuro Nohara (Akata)
  • Mes yeux rivés sur toi
  • Auteur : Kuro Nahora
  • Éditeur : Akata
  • Prix : 0.49 €  par épisode

Résumé de l’éditeur : Takeru Inomata est lycéen, et il vit dans une petite bourgade de province. Les non-dits, les rumeurs, le mariage, les enfants… tout ça lui passe au-dessus. Il vit son quotidien, comme il vient, sans faire de vague et sans passion. Jusqu’au jour où, au lycée, un nouvel élève arrive… Il sera bien surpris en découvrant que ce dernier n’est autre que Kôtarô, un de ses camarades d’école primaire. Très vite, les deux garçons se rapprochent… Et si un nouvel amour était en train de naître ?

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir