Princesse Princesse

La princesse Sadie est enfermée dans une tour depuis des lustres. Personne ne vient la délivrer, jusqu’au jour où arrive la princesse Amira. C’est le très beau début d’une superbe romance entre elles. Après Le cercle du dragon-thé, Katie O’Neill dévoile Princesse Princesse, une très jolie histoire jeunesse inclusive chez Bliss. Charmant.es !

Un drôle de sauvetage

Depuis longtemps, la princesse Sadie est enfermée dans sa tour. Nul chevalier n’est parvenu à la délivrer. Alors qu’elle hurle son désespoir, arrive la princesse Amira sur sa fidèle licorne Céleste.

Grappin en main, Amira le jette jusqu’à la fenêtre de Sadie. Elle grimpe alors le long de la paroi mais manque de tomber. La jeune fille enfermée la rattrape juste à temps. Les présentations faites, elles ne savent pas comment sortir de la tour. La sauveteuse emploie alors Céleste qui défonce le bas de l’édifice. Voilà, Sadie sauvée. Les deux princesses quitte ce lieu de privation de liberté.

Sadie, Amira et Tête-de-noeud

Sadie et Amira poursuivent leur chemin et décident d’aller secourir des âmes perdues. Elles croisent alors la route du prince Vlaric, apeuré et accroché à un arbre. Le jeune garçon est alors secouru et Amira décide de l’affubler du nom de Prince Tête-de-noeud. Il faut souligner qu’il s’était caché en haut de la cime afin d’échapper à un ogre.

Une aubaine pour les princesses ! Une nouvelle mission : déloger l’ogre qui fait peur à tout le monde. C’était sans compter sur la méchante sœur de Sadie, prête à tout pour l’éliminer…

Princesse Princesse : très jolie histoire d’amour

Nous avions découvert le talent de la jeune Katie O’Neill avec la publication du Cercle du dragon-thé, une très belle histoire d’amitié. Les éditions Bliss ont décidé de publier son premier album, précédant ce dernier. Paru en 2016 chez Oni-Press, Princesse Princesse est une très jolie romance entre deux jeunes femmes.

Conte de fée inclusif, Princesse Princesse plait par les personnalités de Sadie et Amira. La première se morfond depuis des lustres dans sa tour. Accompagnée par Oliver son petit dragon, elle arbore des formes qui sont loin des standards de futures reines. La jolie blonde un peu peureuse à la robe bleue tombe sous le charme d’Amira. Princesse noire badass, elle possède une coiffure en crête que les punks ne renieraient pas. Avec son costume de garde impérial et son épée, elle n’a peur de rien.

Si l’on ajoute à cela, une licorne costaude, une sœur jalouse, un ogre ou le Prince Tête-de noeud et l’on obtient une fable qui défrise.

Amour toujours

Les enfants ont toujours l’habitude d’être confrontés à des contes où des princes délivrent des princesses. Avec Princesse Princesse, ce sont deux jeunes femmes que l’on découvrent dans leur idylle naissante. Et ça fait un bien fou. Dans le monde du 9e art, il manque de fables avec des héroïnes LGBT pour les jeunes lecteurs, des représentations différentes de femmes qui se sentent bien dans leurs tête et dans leur corps.

Sans chercher à aimer le sexe opposé, sans se poser de questions de savoir qui l’on aime, Princesse Princesse est un très bel ode à la liberté d’aimer et à la liberté de suivre son instinct dans de folles aventures.

Ce récit épique est haletant et drôle. L’humour est apporté par Sadie et ses réparties mais surtout Valric, le Prince Tête-de-noeud qui devient rapidement un ami sûr et loyal.

De la rondeur du dessin

Comme pour Le cercle du dragon-thé, Katie O’Neill compose de très belles planches d’une grande modernité et très vivantes. Son dessin tout en rondeur est agrémenté de couleurs vives et pétillantes.

L’autrice récompensée d’un Eisner Award de la meilleure publication pour enfants (9/12 ans) pour The Tea Dragon Society se révèle être une artiste talentueuse et une militante pour les minorités invisibles. Les éditions Bliss nous promettent deux nouvelles publications de l’autrice néozélandaise : La baie de l’Aquicorne et Le festival du dragon-thé. Bonnes nouvelles !

Article posté le lundi 14 septembre 2020 par Damien Canteau

Princesse Princesse de Katie O'Neill (Bliss)
  • Princesse Princesse
  • Autrice : Katie O’Neill
  • Traductrice : Célia Joseph
  • Éditeur : Bliss
  • Prix : 15.50 €
  • Parution : 2 juillet 2020
  • ISBN : 9782375782125

Résumé de l’éditeur : Aventurière en devenir, la princesse Amira rencontre la princesse Sadie et la libère de la tour dont elle était prisonnière. A leur grande surprise, elles vont devenir amies malgré leurs différences. Sur les routes du royaume, Sadie et Amira vont joindre leurs forces pour déjouer les plans de la sorcière qui a emprisonné Sadie et l’humilie constamment. Rejoignez Sadie et Amica, deux princesses très différentes, dans leur aventure pour s’accepter telles qu’elles sont et écrire leur propre conte de fées.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir