Nora

Les éditions de La Gouttière donnent leur chance à Léa Mazé pour la publication de sa première bande dessinée, Nora, un très beau roman graphique pour le jeune lectorat. Questionnement sur la vie, entraide, folie-douce… tout est réuni pour passer un excellent moment de lecture.

UN BEAU CONTE INITIATIQUE

Construit comme un conte initiatique, le récit de Léa Mazé est surprenant de maturité, elle qui ne publie que son premier album. En effet, le lecteur observe l’évolution de la jeune fille au fil des pages. Sa construction personnelle s’affirme et évolue au contact de cette mystérieuse voisine mais aussi de Lucien son oncle agriculteur.

DES QUESTIONS PAR DIZAINES

Choisissant les années 70 comme décor, la jeune auteure s’ouvre un monde de liberté, où l’univers agricole existait encore, pas encore productiviste, proche de la terre et où l’entraide est une valeur essentielle. A cette époque, les parents laissaient facilement leur progéniture en vacances , un mois dans leur famille. Ici le couple voulant être libre de ses mouvements pendant leur déménagement confie Nora à un homme simple, cachant un secret mais ô combien humain. Surpris par le questionnement incessant de la petite fille sur les choses de la vie : la conception des enfants, la naissance (à travers la chatte mettant bas), la mort (avec la grand-mère ou les fantômes), la solitude ou la guerre. Parfois gêné, parfois sûr de lui, il est toujours sincère avec Nora. Sensible, Lucien est un protecteur avisé de la petite fille. Il y a beaucoup d’humanité dans cet homme, comme dans la personnalité de Nora, dont le but est de trouver un amoureux à la vieille dame qui est toujours si seule.

UNE BELLE HISTOIRE TEINTÉE DE FANTASTIQUE

Mêlant à l’histoire, une belle part de fantastique, Léa Mazé livre ainsi une fable poétique et onirique, simple, touchante et d’une belle maîtrise narrative, le tout teinté d’un petit humour fin et sensible. Son héroïne passe d’une émotion à l’autre au fil de l’album : joie, tristesse ou colère. D’ailleurs, la jeune femme ne donne pas de leçon à son lectorat lorsque Nora éprouve ces sentiments.

DE BELLES PLANCHES COULEUR SÉPIA

Le trait de la jeune auteure est d’une grande douceur malgré les thématiques parfois sombres. Ses belles planches couleur sépia sont teintées de bleu lorsqu’elle évoque les gentils fantômes. Il faut reconnaître que Léa Mazé a fourni un travail remarquable sur la partie graphique de ce bel album. Cette bande dessinée aux jeunes lecteurs à partir de 8 ans sera un support idéal pour entamer un dialogue sur les différents de la vie. A lire avec plaisir !

Article posté le vendredi 24 avril 2015 par Damien Canteau

Léa Mazé - Nora fait partie des 30 meilleures BD jeunesse parues en 2015 pour Comixtrip, le site spécialisé en bande dessinée
  • Nora
  • Auteure : Léa Mazé
  • Editeur : La Gouttière
  • Prix : 16€
  • Sortie : 24 avril 2015

Résumé de l’éditeur : Les parents de Nora déménagent. Pour ne pas leur mener la vie dure pendant cette période, la petite fille est confiée à son oncle Lucien, agriculteur. Nora n’est pas contente, elle boude. Mais finalement, la vie à la ferme commence à lui plaire. Elle crée son univers à l’intérieur d’un grand chêne qu’elle partage avec une chatte enceinte et observe une petite mamie assise seule, sur un banc. De là, Nora se pose des tas de questions. Qu’attend la vieille dame ? Pourquoi est-elle seule ? À travers ces interrogations, on assiste à l’évolution d’une enfant qui avance dans l’apprentissage de la vie.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir