AAARG!, la revue complètement à la masse

AAARG! est une nouvelle revue bimestrielle de qualité qui détonne dans le paysage. A découvrir.

A L’OFFENSIVE

L’heure n’est pas à l’optimisme. Pas plus dans le domaine de l’édition BD qu’ailleurs où nombreux sont ceux qui peinent à trouver leur place. Aujourd’hui, un seul secteur semble sortir du lot et capter l’attention. C’est le cas des revues de bande dessinée qui fleurissent ici et là depuis peu. Citons pour mémoire le succès foudroyant de La Revue Dessinée ou l’expérience intéressante de Citrus, autre revue illustrée…

Voici donc AAARG! qui dans son genre, ( ses genres) bouscule les codes et malmène la bien-pensance. Ce bimestriel ( le numéro 7 de janvier-février est disponible) joue la carte de »la culture à la masse ». Papier épais, grand format, livraison copieuse ( 160 à 170 pages) couleurs chaudes et couvertures façon pulps, AAARG! revisite des genres parfois déconsidérés par une certaine intelligentsia: polar, SF, fantastique, gore…

UN TRAVAIL D’ÉQUIPE

Le projet AAARG! est né en 2013, autour du musicien et écrivain Pierre Starsky, cofondateur des éditions Même pas mal. Il a fédéré autour de lui une petite troupe et déjà une soixantaine d’auteurs d’horizons très divers. D’Emmanuel Reuzé à Riff Reb’s ( déjà chroniqué dans Comixtrip ) à MO/CDM, Pierre place, Nicolas Poupon et bien d’autres, la revue ouvre ses pages à des dessinateurs et graphistes novateurs et sans concessions.

MÉLANGE DES GENRES ET RADICALITÉ

Le credo des pères fondateurs de la revue semble bien être éclectisme et radicalité; l’éclectisme naît de la confrontation des genres. Des chroniques, des interview ( celle de Mezzo coauteur du désormais célèbre Love in vain est passionnante)  mais aussi des nouvelles noires ou fantastiques jalonnent ces pages. La revue se veut indépendante, affranchie de toute publicité, si ce n’est celles de « réclames  » qui mettent en avant le travail d’éditeurs ou de créateurs proches d’elle.

Tirée à un peu plus de 7.000 exemplaires, AAARG! ne vise peut-être pas une visibilité immédiate mais sort déjà, à coup sûr, des sentiers battus et souffle un vrai vent de fraîcheur sur le paysage éditorial. On ne peut que vous en conseiller l’attentive lecture…

Article posté le vendredi 13 février 2015 par Jean-Michel Gouin

  • AAARG! ( revue bimestrielle)
  • N° 7 ( janv-février 2015) en vente en librairies et dans les chaînes culturelles
  • Prix: 14, 90 €

 

À propos de l'auteur de cet article

Jean-Michel Gouin

Jean-Michel Gouin

Passionné par l'écrit, notamment l'histoire, la littérature policière et la bande dessinée, Jean-Michel Gouin est journaliste à Poitiers.

En savoir