Allô, Dr Laura ?

Comment exister dans une petite ville de l’Oregon ? Comment assumer son homosexualité lorsque l’on est une jeune adolescente ? Comment réagir lorsque l’on vous annonce que votre père que l’on croyait mort, est en fait vivant ? Voilà les quelques questions que se pose Nicole J. Georges dans Allô, Dr Laura ? une très belle autobiographie publiée par les éditions Cambourakis.

UN PÈRE BIEN VIVANT

Oregon, Etats-Unis. Laura, jeune adolescente vit dans un petit pavillon avec Meg et Liz ses demi-soeurs et sa mère. Orpheline de père – il est décédé d’un cancer du côlon – elle voit arriver dans le foyer familial, Ed, un homme qu’elle n’apprécie pas tellement. Même s’il essaie de l’amadouer en lui offrant un ours blanc en peluche, la distance est toujours importante entre eux. D’ailleurs, le couple se dispute souvent et finira par se séparer.

A l’adolescence, elle découvre son homosexualité et se perd dans ses rêves de couple. Pourtant les filles qu’elle fréquente n’ont pas vraiment envie de cela. Elle rencontre alors Radar dans un pub, une très belle fille DJ. C’est le début d’une belle et grande histoire.

Peu de temps avant, dans un cabinet de consultation de chiromancie, la voyante lui fait une grande confidence : son père David n’est pas mort ! Elle se met alors en quête de le retrouver.

DE BELLES THÉMATIQUES SENSIBLES ET UNIVERSELLES

Illustratrice et auteure de fanzines à Portland, Laura J. Georges imagina Invincible Summer et Tell it like it Tiz dans l’une de ses publications amateurs. Actuellement, en plus de son travail dans le 9e art, elle enseigne au California College for the Arts dans le cadre du cursus consacré à la bande dessinée.

Dans Allô, Dr Laura ?, elle se dévoile entièrement, sans filtre; le tout avec un recul utile à son autobiographie. Des questions sur thématiques universelles sont posées avec une grande pudeur : les relations parentales conflictuelles, les non-dits, grandir sans père, le mensonge, l’absence de communication dans la famille ou encore l’homosexualité.

Les nombreux allers-retours dans le passé sont amenés habilement pour bien cerner la personnalité de la jeune auteure. En effet, pour comprendre la femme, il faut observer la petite fille; c’est à l’orée de son adolescence que les failles s’ouvrent.

Le trait en noir et blanc aux feutres et au lavis est idéal pour mettre en lumière à la fois la douceur de l’enfance mais aussi les conflits intérieurs et familiaux.

« UNE PUISSANTE ALCHIMIE »

Alison Bechdel, auteure de C’est toi ma maman ? encense d’ailleurs l’album en ces termes : « Une puissante alchimie lie les dessins délicats de Nicole Georges à la profonde honnêteté de ses inquisitions. Allô, Dr Laura ? est tout à la fois poignant et troublant, tendre et éminemment actuel ».

Article posté le mercredi 20 mai 2015 par Damien Canteau

  • Allô, Dr Laura ?
  • Auteure : Nicole J. Georges
  • Editeur : Cambourakis
  • Prix : 24€
  • Parution : mai 2015

Résumé de l’éditeur : «L’homme que vous pensez être votre père est peut-être mort… Mais votre père est bien vivant.» Troublée par les paroles d’une chiromancienne, Nicole J. Georges replonge dans son enfance, affrontant les zones d’ombre d’une destinée familiale chaotique. Chronique sensible d’une jeunesse dans le Portland bohème des années 2000, Allô, dr Laura ? dévoile au fil de ses pages une courageuse et bouleversante quête de vérité.  

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir