Amour austral

Après de grosses difficultés dans sa vie, Jan Bauer décide d’aller se ressourcer en Australie et d’y effectuer un trek le long de la Rivière salée. Lors de son périple, il rencontre Morgane et décident de poursuivre leur chemin ensemble. Amour austral, le premier album de l’auteur, est un très beau récit de voyage; une belle comédie romantique aux éditions Warum.

PARTIR POUR SE RESSOURCER

Illustrateur et peintre, Jan est profondément marqué par la rupture d’avec sa compagne après 16 ans de vie commune. Il décide alors de partir pour l’Australie, de se ressourcer, de faire le vide et de faire un point sur son existence. Il le souligne d’ailleurs en ces termes : « J’ai besoin de solitude, pour pouvoir me retrouver. Profondément. Pour être libre, devenir plus fort. Affronter enfin mes tourments. Découvrir mes propres limites et élargir mon horizon. »

En juillet 2012, il se retrouve donc au centre du pays, au pied d’Alice Springs au départ du trail du Larapinta (Rivière salée), prêt à parcourir 233 km dans un premier temps jusqu’à Redbank Gorge, puis continuer jusqu’à Yuendumu soit 220 km. Si le premier parcours est parsemé de nombreuses réserves d’eau, de vivres et de campements, le second n’en possède que très peu.

VOYAGE AU BOUT DE SOI-MÊME

Avec son seul sac-à-dos rempli, ses chaussures de randonnée, ses lunettes de soleil et son chapeau – il y installe de grandes herbes pour éloigner les mouches – Jan essaie au maximum de se trouver le plus loin possible des autres trekkeurs. Installant sa toile de tente en dehors du chemin principal, il pense ainsi être vraiment seul.

Il croise alors le chemin de Morgane, une jeune Française de 23 ans. Partie de France pour elle aussi se ressourcer, elle est d’un grand dynamisme. Après s’être retrouvés au campement suivant, ils mangent et décident de continuer leur périple ensemble. Petit à petit, Jan se rapproche de Morgane et en tombe amoureux…

L’AMOUR AUSTRAL OU LA QUÊTE DE SOI

Très beau récit de voyage, romantique et graphique, Amour austral nous transporte dans un périple sportif et amoureux original et accrocheur. Jan Bauer se met à nu, ne se cache pas derrière ni ses sentiments ni ses défauts. Portrait sans concession de cet amour du bout du monde éphémère, il touche son lectorat grâce à une histoire pourtant pudique sans jamais verser dans la mièvrerie.

Ode à la liberté et à l’Australie, cette tranche de vie est à la fois tendre, inattendue mais pourtant très dure pour l’auteur allemand. Très opposés dans leur vie, Jan et Morgane pourtant vont se trouver le temps d’un défi physique et quasi philosophique. Lui est un trentenaire ayant connu la vie de couple, auteur, peintre et illustrateur; elle est une jeune femme de 23 ans, étudiante qui ne cherche pas à se poser encore avec un homme. La fragilité psychologique de l’auteur allemand accroît forcément son attirance pour Morgane. Cherche-t-il l’amour ? Cherche-t-il à compenser le vide de la rupture ?

DES DÉCORS SOMPTUEUX

Véritable message d’amour à l’Australie, Jan Bauer met tout son talent dans les décors d’Amour austral. Spécialisé dans la peinture de paysage lors de ses études à l’Université des sciences appliquées de Hambourg et de l’animation au Queensland College of Art à Brisbane, il a aussi travaillé dans l’animation à partir de 2002 (scénariste, illustrateur et réalisateur). Cela se perçoit dans les pages dédiées aux grandes étendues australiennes arides, les monts ou le bush. Les ombres du soleil se levant ou se couchant sont magnifiques. Les personnages d’une grande lisibilité – ligne claire – tranchent d’ailleurs avec le soin apporté aux paysages si singuliers et spectaculaires de l’île-continent.

Article posté le vendredi 29 juillet 2016 par Damien Canteau

Belle comédie romantique, Amour austral est signé Jan Bauer aux éditions Warum, décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Amour austral
  • Auteur : Jan Bauer
  • Éditeur : Warum, collection Civilisation
  • Prix : 20€
  • Parution : 08 juin 2016

Résumé de l’éditeur : Suite à un drame personnel, Jan Bauer part dans le désert australien, pour un périple solitaire dans les étendues désertiques qui longent Larrapinta, la Rivière Salée. Quatre cent cinquante kilomètres à pied, dans le cœur brûlant de l’Australie. étape par étape, envoûté par un paysage sauvage magnifique, Il se déleste de son bagage émotionnel. Tout change quand il croise la route de Morgane, une randonneuse française. Lentement mais sûrement, les deux voyageurs du désert vont se rapprocher…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir