Amour, passion et CX diesel

Harold, le patriarche d’une grande famille, est sur le point de mourir. Ses héritiers directs cherchent à se partager le trésor familial : la CX diesel. Quiproquos, non-dits et situations cocasses se succèdent avec un rythme fou dans l’intégrale de Amour, passion et CX diesel chez Fluide Glacial. Cette irrésistible saga familiale est signé d’un trio d’auteurs décapant James, Fabcaro et Bengrrr.

HAROLD PERD LA MÉMOIRE

Harold Gonzales, chef d’une grande famille de 80 ans et grand-père très heureux, commence à perdre la mémoire, ou plutôt s’arrange avec sa mémoire. N’ayant pas la langue dans sa poche, ce sont souvent ses fils, Bill et Brandon, ainsi que sa femme qui en font les frais. Malgré tout cela, il est le plus lucide de la famille, le plus direct et le plus drôle. Cynthia, sa femme, en est persuadée : il va bientôt mourir !

Brandon, marié avec Jessifer, est patron d’un night club un peu ringard qui ne fonctionne pas. Personne ne vient mais il faut dire que la déco : boules à facettes-poster d’Hervé Villard rebute les clients. Sa femme est enceinte mais ce n’est pas son mari, le père. En effet, la jeune femme entretien des liaisons avec Bill et même Jean-Mortens, le benjamin de la famille. Etonnament, ce dernier est noir et Steve, le fils de Jessifer est lui aussi noir.

Bill, lui aussi, est un loser. Comme son frère, il s’est arrêté en 6e et possède une orthographe limitée. La sœur de Bill, Brandon et Jean-Mortens, Pamela est mariée avec Tony, sans emploi mais qui fait croire à tout le monde qu’il est concepteur de projets.

La matriarche, Cynthia, cache les choses et se voile la face concernant les frasques de ses enfants, belle-fille et petit-fils.

LA CX DIESEL AU CŒUR DES DISPUTES

Sentant la fin proche de leur père, Bill et Brandon se disputent le trésor de guerre de la famille : la CX diesel. Coups en douce et mensonges sont au cœur de la relation entre les deux frères pour arracher la voiture. En vain…

Entre Brandon et Jessifer, sa femme, rien ne va plus dans leur vie maritale. Pour égayer leur couple, madame souhaite sortir plus souvent, mais il faut penser à faire garder leur enfant Steve. Ce cher petit ange pose des soucis de gardes à ses parents. Pour trouver une baby-sitter, ce n’est pas gagné, surtout que la femme veut sortir souvent et notamment à l’opéra, au grand dam de son mari. Un soir, Sonia, étudiante en philo arrive à la maison pour garder l’enfant ; ce qui enchante Bill, qui commence à la draguer.

I y a aussi Pamela, la femme de Tony, qui trouve que sa poitrine est flétrie à cause des années qui passent et veut se refaire les seins. Une opération law coast va dégénérer et elle va se retrouver avec un sein sur le bras…

Enfin, Jean-Mortens essaie d’avouer son amour pour Elton. Aucun membre de la famille ne comprend ou ne veut comprendre. Pire, Bill et Brandon sont persuadés que ce nouveau venu est là pour récupérer la CX diesel. Mais ce dernier veut aller voir ailleurs des hommes plus jeunes et quitte son compagnon. Jean-Mortens déprime, essaie d’en parler à son entourage mais personne ne l’écoute. Il est au bord du suicide mais rencontre alors Abdelatif, qui lui redonne espoir.

AMOUR, PASSION ET CX DIESEL : ABSURDE ET TRÈS DRÔLE

Les éditions Fluide Glacial ont eu la riche idée de rassembler les trois volumes de Amour, Passion et CX diesel en intégrale pour le plus grand bonheur des lecteurs.

Imaginée par Fabcaro – auteur de Carnets de Pérou ou Zaï Zaï Zaï Zaï (6 pieds sous terre) –  cette saga n’est pas piquée des hannetons ! Entre un grand-père qui n’a pas sa langue dans sa poche, un peu sénile, ses deux fils, ses petits-enfants et ses belles-filles, pas la temps de s’ennuyer ! Le scénario, digne des sitcoms américaines des années 80, tel que Dallas ou Les feux de l’amour, est absurde, drôle et très décalé. Les situations cocasses, la vie des personnages, les dialogues savoureux, les non-dits et le manque de communication forment un cocktail explosif qui déride les zygomatiques. Le lecteur n’a pas le temps de voir le temps passer malgré le 272 pages de l’intégrale.

Aidé par Bengrrr (Boris Mirroir), James – auteur de Dans mon open space – dévoile de très belles planches. Le parti-pris anthropomorphiques des animaux pour la partie graphique est très juste et permet de coller au mieux avec l’ambiance de huis-clos humoristique de la série.

Article posté le mardi 14 février 2017 par Damien Canteau

Amour, passion et CX diesel de Fabcaro, James et Bengrrr (Fluide Glacial) décrypté par Comixtrip le site Bd de référence
  • Amour, passion et CX diesel, intégrale
  •  Scénariste : Fabcaro
  • Dessinateur : James
  • Editeur : Fluide Glacial
  • Prix : 25€
  • Parution : 15 février 2017

Résumé de l’éditeur : Quand Cynthia a annoncé que Harold, son mari, était souffrant, le sujet de la succession a aussitôt agité leurs quatre enfants et conjoints, Brandon (et son épouse Jessifer), Bill, Pamela (et son mari Tony), et Jean-Mortens.
Et notamment la question qui brûle toutes les lèvres : qui va hériter de la CX diesel que tous convoitent ?

À partir de ce pré-supposé, Fabcaro (Les Nouvelles Aventures de Gai-Luron, Zaï Zaï Zaï Zaï…) et James (Dans mon open space, À la folie, Comme un lundi, Hipster than ever…) s’en donnent à coeur joie : alliances, retournements de situations, émotions…

Tous les ingrédients du soap opéra sont là ! Trois saisons, des cliffhangers, de l’amour, de l’humour… rassemblés dans un bel ouvrage de près de 280 pages dans un format à l’italienne parfaitement adapté aux strips de James et Fabcaro !

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir