Anaïs Nin sur la mer des mensonges

Toute sa vie elle a cherché à être elle tout simplement… Avec cette biographie d’Anaïs Nin, Léonie Bischoff nous dresse la vie singulière d’une femme libre éditée chez Casterman.

Aimer et perdre la raison

Anaïs Nin et Hugo sont mariés. Lui c’est un homme doux, patient, tendre et Anaïs est follement amoureuse de son mari. Depuis trois ans, ils vivent en France à Paris mais New-York manque cruellement à Anaïs.

Elle, c’est une artiste qui a besoin d’être stimulée pour écrire et pour créer. Elle a besoin d’échanges, de vivre avec des artistes passionnés par l’écriture, la danse et toutes les autres formes d’art.

Hugo, lui aussi est un artiste mais depuis qu’ils sont revenus en France, il travaille dans une banque pour subvenir au besoin du couple et laisser sa femme vivre son art.

Mais Anaïs se sent seule, elle n’arrive pas à créer. Au fond d’elle, elle sait que pour créer elle a besoin de plus dans sa vie. Elle a besoin de plus mais elle n’a pas envie de trahir celui qu’elle aime.

En attendant de pouvoir écrire comme elle l’aimerait,  elle consigne tout dans son journal intime mais cela ne lui suffit pas.

Anaïs est une femme qui a besoin de ressentir le feu pour être heureuse.

S’abandonner, se libérer et vivre enfin

La rencontre avec Henri Miller est un tournant dans sa vie. C’est immédiatement un coup de foudre artistique. Petit à petit, Anaïs se libère et décide de se laisser aller . Elle découpe son journal en deux parties.

Son premier journal est secret, elle y écrit sa vie, la vraie et tous ses désirs. Cette liberté d’esprit, cette liberté de pensée devient aussi une liberté de corps.

Son second journal existe pour son mari. Elle a décidé de procéder ainsi parce-qu’elle l’aime et qu’elle ne veut pas le faire souffrir.

A partir de ce jour, chaque relation vient compléter et enrichir l’autre et finalement c’est en étant amoureuse de plusieurs personnes qu’elle donne encore plus d’amour à chaque femme et chaque homme de sa vie.

Anaïs Nin, la vie d’une des personnalités les plus fascinantes du XXe siècle

Anaïs Nin est une des femmes les plus fascinantes du XXeme siècle et Léonie Bischoff lui rend hommage de merveilleuse manière. Le dessin sublime la pensée et la vie de cette femme dans un milieu d’homme.

Est-ce que Anaïs était une féministe? Léonie Bischoff y répond ainsi :

« Elle-même ne s’est jamais revendiquée comme telle. En règle générale, elle fuyait tous les systèmes de pensée. C’est une artiste complètement tournée sur elle-même, peu impliquée dans les problèmes du monde. Le féminisme, à l’époque, était perçu comme «contre les hommes», et c’est une position qui ne lui convenait pas. En réalité, sa volonté de faire autant qu’un homme sur le plan artistique, sans avoir à en être un, fait d’elle une figure féministe. »

L’autrice met donc en exergue la vie de cette femme hors norme qui n’avait qu’une idée en tête : VIVRE, vivre sans contrainte, vivre sa passion, vivre ses amours et VIVRE tout simplement.

Tout au long de l’histoire l’autrice utilise des séquences oniriques qui rendent hommage à la poésie d’Anaïs Nin.

Un immense coup de cœur pour cette lecture et pour le dessin crayonné.

Article posté le jeudi 17 septembre 2020 par Yoann

Anaïs Nin sur la mer des mensonges de Léonie Bischoff (Casterman)
  • Anaïs Nin sur la mer des mensonges
  • Autrice : Léonie Bischoff
  • Éditeur : Casterman
  • Prix : 23.50 €
  • Parution : 26 août 2020
  • ISBN : 9782203161917

Résumé de l’éditeur : Début des années 30. Anaïs Nin vit en banlieue parisienne et lutte contre l’angoisse de sa vie d’épouse de banquier. Plusieurs fois déracinée, elle a grandi entre 2 continents, 3 langues, et peine à trouver sa place dans une société qui relègue les femmes à des seconds rôles. Elle veut être écrivain, et s’est inventé, depuis l’enfance, une échappatoire : son journal. Il est sa drogue, son compagnon, son double, celui qui lui permet d’explorer la complexité de ses sentiments et de percevoir la sensualité qui couve en elle. C’est alors qu’elle rencontre Henry Miller, une révélation qui s’avère la 1re étape vers de grands bouleversements.

À propos de l'auteur de cet article

Yoann

Yoann

Yoann Debiais est un amoureux de la bande dessinée depuis de nombreuses années. Le temps et les rencontres lui ont permis de s'ouvrir à des lectures plus humaines et plus profondes. Il partage sa passion sur Instagram sous le compte @livressedesbulles. N'hésitez pas à découvrir son univers fait de partages.

En savoir