Baume du tigre

Edda est heureuse : elle vient d’être admise à l’université de médecine. Cette joie est de courte durée car son grand-père ne voit pas d’un bon oeil cette excellente nouvelle. Lucie Quéméner met en image cet affrontement dans Baume du tigre, un album entre immigration, émancipation féminine et solidarité entre soeurs. Suffocant !

Le patriarche

Edda vit avec toute sa famille dans une modeste maison dans un coin reculé de la France. Il y a là sa grand-mère qui s’occupe des tâches de la famille, son époux et leur fille Maya mais également les trois autres filles de cette dernière. En plus de ces membres du clan, il y a le frère de Maya, Adrian et sa femme, Elsa.

Le vieil homme, immigré asiatique, règne en véritable patriarche sur la famille. Parti de rien, il a ouvert un restaurant il y a plus de 45 ans. Mais, il ne supporte pas que ses petites-filles puissent s’émanciper. Il veut toujours garder le contrôle de la vie des membres du clan.

La lettre cachée

Depuis plusieurs jours, Edda avait caché une lettre reçue de la part de l’université. Elle profite du moment où tout le monde est réuni autour de la table pour annoncer la nouvelle : elle est admise à la faculté de médecine.

Si tout le monde se réjouit pour elle, le grand-père s’énerve. Il aurait préféré qu’elle suive ses pas et reprenne le restaurant.

« – Si je travaille dur, je pourrais gagner autant d’argent que toi ! ça serait bien non ?

– Alors c’est ton but ? Dépasser ton grand-père ?

– Pardon, mais si tu as autant peur d’être dépassé par ta petite-fille, c’est peut-être pas moi qui ai le plus gros problème avec mon ego ! »

La révolte gronde

Puisque c’est ainsi, les quatre jeunes filles décident de faire grève. Isa arrête de manger, Wilma de parler, Etta de se laver et Edda se charge des négociations. Pour faire plier le grand-père, elles exigent plus de libertés. Les revendications vont des sorties le week-end aux lectures et bien évidemment laisser la jeune femme suivre ses études de médecine.

Après une énième humiliation de la part du grand-père, les quatre sœurs décident de partir de la maison. Elles font leurs valises direction la gare…

De l’émancipation du patriarche

Lauréat du premier Prix France Culture BD des étudiants, Baume du tigre est un très beau récit de Lucie Quéméner. Pour son premier album publié, l’autrice aborde des sujets délicats : l’immigration, le rejet, le patriarcat, l’émancipation et la solidarité.

Tout juste diplômée de l’Académie Brassart-Delcourt en 2019, l’artiste met en scène quatre jeunes femmes éprises de liberté. Troisième génération de parents immigrés, elles tentent de se faire entendre de leur grand-père, petit tyran, qui régit entièrement la vie des membres de son clan. Pour lui seul le travail paie. L’homme doit subvenir aux besoins de sa famille. Ainsi, Lucie Quéméner parle de transmission de valeurs entre petits-enfants et grand-parents immigrés. Ce poids si délicat à porter pour des personnes qui ne sont pas nées dans le pays natal de leurs ascendants. Comment assimiler et digérer cette double culture ?

Trois générations solidaires

Ce qui frappe aussi dans Baume du tigre, c’est la capacité de solidarité entre trois générations de femmes. La grand-mère qui tente de faire entendre raison à son époux, la fille qui est dans le déni puis dans l’entraide et enfin les quatre sœurs qui partent dans l’inconnu. Cette sororité est belle sous les crayons de Lucie Quéméner.

Avec le poids des traditions, elles se confrontent à un mur de certitudes. Sans rejeter leurs racines, elles réussiront à s’affranchir des dogmes patriarcaux. Les destins de ces femmes ne sont pourtant pas toujours roses. Toutes ne s’en sortiront pas si facilement.

Pour porter son propos, l’autrice a choisi le noir et blanc qui convient parfaitement à cette histoire entre joie et chagrin, entre ombre et lumière. Les 250 planches sont belles et d’une grande lisibilité. Loin d’être naïf ou enfantin, son trait peu parfois faire penser à du manga.

Baume du tigre : de la force des femmes, de leurs luttes pour s’émanciper. De l’amour.

Article posté le mardi 09 juin 2020 par Damien Canteau

Baume du tigre de Lucie Quéméner (Delcourt)
  • Baume du tigre
  • Autrice : Lucie Quéméner
  • Éditeur : Delcourt, collection Mirages
  • Prix : 23.95 €
  • Parution : 03 juin 2020
  • ISBN : 9782413015741

Résumé de l’éditeur : Ald, immigré asiatique et patriarche tyrannique, veille sur son clan avec autorité. Aussi, lorsque sa petite-fille aînée, Edda, annonce qu’elle veut être médecin plutôt que de travailler dans le restaurant familial, sa colère prend des proportions terribles. Bien décidée à s’émanciper, Edda entraîne alors ses soeurs Wilma, Isa et Etta dans un périple loin de chez elles. La route vers l’indépendance se fera-t-elle au prix de leur héritage culturel ?

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir