Comment écrire un polar suédois sans se fatiguer

Depuis le succès phénoménal de Millenium de Stieg Larsson, le polar suédois a le vent en poupe. De Henning Mankell à Camilla Läckberg, leurs romans sont des best-sellers dans le monde. Pour comprendre au mieux et surtout surfer sur cette belle vague littéraire, Henrik Lange propose Comment écrire un polar suédois sans se fatiguer, un album satyrique, humoristique très réussi, édité par çà et là.

UN MANUEL TRÈS DRÔLE

Henrik Lange est un auteur gentil, il a décidé de d’aider dans sa tache qui s’avère ardue, le potentiel écrivain qui sommeille : écrire un polar, et plus spécifiquement un polar suédois. Quelle bonté ! Pour cela, il décrypte un à un les éléments incontournables qui se retrouvent dans tous les romans noirs scandinaves afin de faire gagner du temps aux potentiels écrivains. Des conseils pratiques pour faire du roman, un futur best-seller : d’abord, sans attendre des dizaines de pages, il faut un mort. Tout de suite, sans trainer, pour poser le cadre. Il confie malicieusement d’ailleurs à ce sujet : « Mais ce « quelqu’un est mort et quelqu’un d’autre doit découvrir pourquoi », est-ce vraiment aussi simple ? Honnêtement, oui. Vous allez juste devoir remplir le livre de fadaises et d’inepties, de façon à ce que l’histoire ne se termine pas au bout de deux pages. »

UN MORT, UN LIEU, UN MOBILE, DES INDICES ET DES PERSONNAGES…

Pour intéresser son lectorat, l’auteur suédois interpelle, en utilisant le « vous ». Les éléments importants s’invitent à travers les 158 pages (tous les secrets et les recettes sont déclinés) : le mort, le meurtre, le lieu, les personnages (dont le commissaire hors-norme, un innocent, un excentrique, un collègue ou le médecin légiste) mais aussi les indices, les scènes incontournables (de sexe, devant la fenêtre…), mais encore la tension narrative, le dénouement, le cliffangher ; et enfin le nombre de livres à écrire, la conférence de presse, comment booster les chiffres. Tout cela de manière décalée, cynique et satyrique. L’humour est explosif et très intelligent. Les clichés ont la vie dure !

HENRIK LANGE, UN AUTEUR MAITRE DE L’ABSURDE

Henrik Lange a publié une dizaine de livres, dont Une nuit en rose, un roman semi-autobiographique. Et en 2007, il imagine le concept de la série « à l’usage des personnes pressées », des livres qui condensent l’histoire de la littérature et du cinéma : 90 livres cultes à l’usage des personnes pressées, 90 films cultes à l’usage des personnes pressées ou encore EmileZola à l’usage des personnes pressées (pour la France), tous édités par çà et là. Ses ouvrages usent du décalage et de l’absurde.

Article posté le jeudi 05 novembre 2015 par Damien Canteau

  • Comment écrire un polar suédois sans se fatiguer
  • Auteur:  Henrik Lange
  • Editeur: çà et là
  • Prix: 10€
  • Parution: 22 octobre 2015

Résumé de l’éditeur : Devant le succès de ses compatriotes écrivains, dont les polars se vendent par millions et sont adaptés à Hollywood, le dessinateur suédois Henrik Lange a décidé qu’il méritait lui aussi sa part de gâteau. Mais plutôt que de livrer une resucée de Millenium, il a choisi de réaliser un précis d’écriture de polar ironique et décalé.
Grâce à Comment écrire un polar suédois sans se fatiguer, vous apprendrez à construire à coup sûr une intrigue haletante et des personnages charismatiques ; à capitaliser sur l’engouement actuel pour la Scandinavie – ses cabanes de bois, ses forêts de pins et son alphabet bizarre. Vous bénéficierez de conseils pour faire durer votre carrière d’auteur : laisser des sous-intrigues non résolues pour optimiser vos chances d’écrire une suite, inclure dans votre livre les scènes qui sauront intéresser les producteurs de films, mentionner des marques à tout-va pour préparer le terrain à des placements produits lucratifs… Enfin, comme rien ne vaut l’apprentissage par l’exemple, vous prendrez connaissance de quelques classiques du polar suédois (de Stieg Larsson, Hening Mankell…) grâce à des résumés de romans policiers en quatre cases de bande dessinée.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir