Fatale

Après l’adaptation de La princesse de sang, le roman de Jean-Patrick Manchette, par Max Cabanes ; le dessinateur renoue avec un autre adaptation Fatale, publié par les éditions Dupuis.

UNE FAUSSE IDENTITÉ

Une jeune femme se faisant appeler Mélanie tue un chasseur à l’abri des regards des autres hommes. Elle réussit le tour de force de faire passer son assassinat pour un accident. A peine le corps refroidi, elle se rend à la gare et prend un train-couchette. En attendant le serveur, elle se transforme en se teignant les cheveux en blond. Elle arrive à Bléville, sa destination finale. A l’hôtel Les goélands, elle se fait passer pour Aimée Joubert.

Le lendemain, la jeune femme arrive chez Maître Lindquist, se faisant passer pour une veuve à la recherche d’une nouvelle maison pour habiter dans la cité. Le notaire accepte facilement tellement il est sous le charme de la jeune femme.

A l’inauguration de la halle aux poissons de la ville, tous les notables sont au rendez-vous dont Lindquist et Aimée mais aussi les patrons richissimes de l’entreprise L&L, Lorque et Lenverguez. La fin de la soirée se termine ensuite chez le couple Lorque, où d’étranges invités conversent…

UNE BELLE ADAPTATION DU ROMAN DE MANCHETTE

Publié en 1977, le roman Fatale de Jean-Patrick Manchette est adapté par Max Cabanes et Doug Headline, le fils du romancier. Déroutante et parfois peu lisible, l’histoire est pourtant fondée sur une belle thématique et de bons protagonistes. L’intrigue est à son paroxysme jusqu’à la fin de l’album qui promet un dénouement intéressant. Pour conférer un suspens solide, les récitatifs sont nombreux et très bien écrits. Le gros point fort de l’album est la partie graphique. L’ambiance des années 70 est admirablement mise en scène par Max Cabanes. Le trait réaliste et sensuel de l’auteur de Princesse du sang (Manchette, Dupuis) est formidable et somptueux. Soignées, les planches sont précises et fourmillent de très beaux détails.

Article posté le vendredi 12 septembre 2014 par Damien Canteau

  • Fatale
  • Auteurs : Jean-Patrick Manchette et Max Cabanes
  • Editeur: Dupuis, collection Aire Libre
  • Prix: 22€
  • Sortie: 12 septembre 2014

Résumé de l’éditeur : Aimée a tout pour plaire aux notables de Bléville : jeune, belle et veuve, elle s’intègre rapidement dans la sociabilité de cette ville de province rongée par l’habituel cocktail d’histoires de fesses et d’histoires de fric qu’on garde entre soi. Aimée observe. Elle attend la crise inévitable, celle qui finit toujours par éclater. Alors elle pourra enfin jouer franc jeu avec tous ces pourris, et les faire payer, dans tous les sens du terme. Car ce que personne ne sait, c’est qu’Aimée est une tueuse professionnelle…

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir