Gotham Academy, tome 2 : De mère en fille

La Fondation Wayne finance l’école de Gotham Academy, un lieu où sont accueillis des élèves, dont Olive Silverlock qui y fait sa rentrée. Ce château recèle des mystères dont la jeune adolescente va être confrontée. Edité par Urban Comics, De mère en fille est le deuxième volume de Gotham Academy, un comics signé Karl Kerschl sur un scénario de Becky Cloonan et Brenden Fletcher.

GOTHAM ACADEMY : MYSTÈRES ET MAGIE NOIRE

Dans le premier volume, le lecteur faisait la connaissance avec Olive Silverlock, une élève en deuxième année de Gotham Academy. Cette dernière, financée par la Fondation Wayne, est logée dans un manoir où les recoins sombres permettant de belles scènes d’intrigues. Entre une tour en mauvais état et la crypte du cimetière voisin, Olive et Maps, sa camarade, se perdent dans ces endroits étranges. De plus, le directeur de l’établissement semble sorti tout droit d’un livre de Charles Dickens. Enfin, quelques élèves plus âgés sont adeptes de rites de magie noire.

UN NOUVEL ÉLÈVE A LA GOTHAM ACADEMY

Dans ce nouvel opus, le lecteur retrouve Olive et Maps toujours à l’affût. Depuis la découverte du journal intime de Millie Jane Cobblepot, tout s’est accéléré : les mystères se multiplient et la magie est de plus en plus fortes dans le vieux bâtiment. De plus, un nouvel élève taciturne et hors-norme, vient d’arriver. Il s’agit de Damian Wayne, le fils adoptif de Bruce, le Chevalier Noir.

Alors qu’elle avait disparue mystérieusement dans le premier volet de la saga, Olive a beaucoup changé et ses autres camarades le lui font payer. Elle est toujours à l’écart. Seuls Maps, Pomeline et Colton sont à ses côtés. D’ailleurs régulièrement les filles se réunissent pour se raconter des histoires  et des légendes de l’académie qui font peur. Les 4 amis continuent aussi d’explorer les moindres recoins de l’académie, jusqu’aux tunnels souterrains. Ils découvrent que la Gotham Academy et Arkham – la prison de la ville – ont des passages secrets en commun, voire même une histoire en commun. Ils décident alors de comprendre les liens entre les deux lieux…

UNE SÉRIE SANS BATMAN

A l’instar de Gotham Central (de Michael Lark) ou Arkham Manor (de Gerry Duggan), Gotham Academy est une série sans Batman. Au premier abord, le lecteur aurait pu être rebuté par un résumé peu avenant et pourtant il aurait eu tord de ne pas s’attarder sur ce titre. Accrocheur, bien écrit, intriguant, le comics plaît dès ses premières pages. Il faut souligner que le duo de scénaristes Becky Cloonan et Brenden Fletcher mise sur des personnages haut-en-couleur et sur un lieu empli de mystères.

Le récit léger de l’auteur de Batgirl et de son co-scénariste est enlevé, intéressant et plaira aux amateurs de fantastique, même s’il ne connaissent pas l’univers du Chevalier Noir. En effet, il n’y a nul besoin d’avoir lu des histoires de Batman pour être de suite accroché par la fraîcheur – voire la naïveté – de ses adolescents, en quête de nouveau, curieux de tout. Les personnages sont surprenants et mystérieux comme la jeune Olive. En effet, les liens entre la mère de Olive et Batman sont encore très secrets. Est-ce de là que la jeune adolescente voue une haine au Chevalier Noir ? L’arrivée de Damian, un des Robin, renforcera-t-elle ce sentiment ?

GOTHAM ACADEMY : UN TITRE POUR LES ADOLESCENTS ?

Le ton léger et humoristique, loin des récits sombres de Batman, font de Gotham Academy un titre à part dans l’univers du Chevalier noir. Idéal pour les adolescents, l’album mise sur la magie, le surnaturel et un groupe de jeunes élèves pour tenir en haleine les lecteurs.

Si la partie scénaristique est enthousiasmant, la partie graphique est à la hauteur de ce récit fantastique. Karl Kerschl restitue assez fidèlement l’atmosphère intrigante de l’histoire. Son trait proche de dessins animés et son découpage original apportent du rythme au récit. Les dessins modernes et rafraîchissants sont avant tout produits à partir d’ordinateur. Pour ce deuxième volume, d’autres auteurs sont intervenus, le tout sous la houlette de Kerschel. Ainsi, on retrouve : Msassyk, Mingjue Helen Chen, Jeff Stokely, Vera Brasgol, Clio Chiang et Joy Ang.

Article posté le dimanche 21 août 2016 par Damien Canteau

Belle série, Gotham Academy est signée Brenden Fletcher, Becky Cloonan et Karl Kerscl, décrypté par Comixtip le site BD de référence
  • Gotham Acamdey, volume 2 : De mère en fille
  • Scénaristes : Becky Cloonan et Brenden Fletcher
  • Dessinateur : Karl Kerschl
  • Éditeur : Urban Comics, collection DC Renaissance
  • Prix : 15€
  • Parution : 3 juin 2016

Résumé de l’éditeur : Depuis la découverte du journal intime de Millie Jane Cobblepot, les énigmes se multiplient autour d’Olive Silverlock et de la Gotham Academy. Fantôme en cavale, bâtiments interdits, sorcelleries et justicier masqué, la jeune fille aura besoin de l’aide de tous ses amis pour venir à bout de tous ces mystères, et pourquoi pas, de celle d’un nouvel étudiant : Damian Wayne. Contient : Gotham Academy #7-12 + Sneak Peek + Endgame #1

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir