Hägar Dünor, tome 1 : 1973-1974

Hägar Dünor est un viking au cœur tendre qui aime boire, manger et piller. Imaginés par Dik Browne, les strips hilarants de ses aventures ont été publiés dans deux cent journaux à son lancement. Les éditions Urban Comics rééditent ces histoires dans une première intégrale couvrant les années 1973-1974.

LA GENÈSE D’UNE SÉRIE CULTE

Né en 1917, Dik Browne (de son vrai nom Richard Arthur Allan Browne) est un auteur new-yorkais, créateur de la série Hi & Lois (Hippolyte et Clémentine en version française, avec Mort Walker) dans les années 50, qui met en scène les aventures d’un couple et de leurs quatre enfants.

Au début des années 70, alors que sa vue décline, Dik Browne est inquiet par le situation financière de sa famille Joan sa femme, Chris et Chance ses enfants. Si sa série Hi & Lois fonctionne très bien, il n’est pas couvert pour les risques médicaux. A 56 ans, des problèmes de santé le guète.

Alors qu’un jour, il est bloqué par une jambe cassée, il se referme dans son atelier aménagé dans sa buanderie et imagine Hägar Dunör, le viking.

LE TRÈS BEL UNIVERS D’HAGAR DUNOR

Se remémorant les légendes nordiques que lui racontait sa tante suédoise, il se lance dans la création d’un univers de viking. Il cherche tout d’abord les traits de son futur personnage : casque à cornes, gros nez, silhouette corpulente, bouclier usé et peau d’ours toute fripée et une barbe en broussaille. D’ailleurs la ressemblance physique entre le créateur et son héros est troublante.

Pour le nom, il se rappelle du surnom que lui donnaient ses enfants lorsqu’ils rentraient de l’école en furie : « L’horrible Hägar arrive ! » Tout est dit, ce sera Hägar the horrible et Hägar Dünor en français pour le jeu de mots.

HAGAR, HILDEGARDE, INGRID ET HOMLET

Tout de suite, Dik Browne décide de mettre en scène une famille autour de Hägar, chef viking pillard au cœur tendre, grand enfant, qui aime boire, manger, piller et mettre à sac. Sa femme c’est Hildegarde, d’une patience à toute épreuve, stoïque, intelligente, cynique; c’est le cerveau du couple. Ingrid, la fille de 16 ans, voudrait se battre et devenir un vraie valkyrie mais tente tant bien que mal à se trouver un mari. Homlet, le jeune fils, aime la lecture et les études et se rêve en dentiste. Pour accompagner le viking, il y a Eddie, le « bras gauche » d’Hägar, fluet, idiot et malchanceux.

Les caractéristiques physiques et mentales de ces personnages ouvrent de nombreuses perspectives à Dick Browne pour ses strips. Opposition de style, situations cocasses ou quiproquos, tout prête à rire.

TRAIT GRAS, PEU DE DÉCORS ET DE DIALOGUES : LA RECETTE DU SUCCES

Les personnages sont créés, il ne reste plus qu’à Dik Browne à réfléchir aux histoires. Pour se démarquer des autres séries, il décide d’adopter un trait plus gras, de n’utiliser que peu de décors et de dialogues. Il mise avant tout sur l’efficacité visuel du gag composé de 2-3 vignettes maximum. Il confiera :« le trait ne doit pas être trop lisse. Il faut qu’il ait l’air d’avoir été tracé par un humain ».

Il porte alors son projet à King Features, la plus grande agence du pays. Après une hésitation, elle vend les strips de Hägar Dünor à deux cents journaux dès son lancement (notamment New York Daily News, Miami Herald ou Portland Journal). C’est le début de la gloire pour l’auteur américain et cela lui permet de déménager en Floride. Ses deux enfants sont alors associés au projet. D’ailleurs, ils continueront l’œuvre à la retraite de leur père en 1988 et même à son décès en 1989.

PUBLICATION DANS 1000 JOURNAUX EN 1978

De 200 journaux en 1973, les strips décollent à grande vitesse pour atteindre 800 en 1976 et 1000 en 1978. En France, les mini-récits paraissaient dans Le journal de Mickey de 1973 à 1987 mais aussi dans Le Parisien Libéré, L’écho des savanes (1978-1981) ou Le Républicain Lorrain sans discontinuer depuis son lancement.

La première publication en album se fera en 1980 par Les éditions du Fromage – L’écho des savanes, puis ensuite par les éditions Greantori (1983-1984) ou enfin dans le label 16/22 des éditions Dargaud (1983-1985).

Article posté le mercredi 27 janvier 2016 par Damien Canteau

  • Hägar Dünor, tome 1 : 1973-1974
  • Auteur : Dik Browne
  • Editeur : Urban Comics, collection Urban Strips
  • Prix : 28€
  • Sortie : 29 janvier 2016

Résumé de l’éditeur : Créé par Dick BROWNE en 1973, le strip Hägar Dünor (Hägar The Horrible en anglais) a été publié pour la première fois en France dans Le Journal de Mickey durant 14 ans. Après avoir été traduits en 13 langues, diffusés dans plus de 1 000 journaux de 53 pays et lus par des centaines de millions de lecteurs, Urban Comics propose l’intégralité des strips de par Dick BROWNE dans une édition inédite, complète en trois volumes (contient : Hägar the Horrible: The Epic Chronicles: Dailies 1973 )

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir