Hilda et le chien noir

Etoile montante de la bande dessinée jeunesse, Luke Pearson livre le quatrième tome de sa série Hilda.

DANS LA FORET PROFONDE

Au départ, il y a la forêt, sombre et inquiétante comme un cauchemar et un ciel zébré de pluie. C’est dans ce décor que débute la quatrième aventure d’Hilda, « Hilda et le chien noir » publié au printemps 2014 par les éditions Casterman. Hilda est une des petites nouvelles héroines de la BD jeunesse, facilement reconnaissable avec ses cheveux bleus et ses bottes rouges, née sous le crayon de l’illustrateur britannique Luke Pearson.

SCOUTS TOUJOURS !

Désireuse de voir sa fille prendre l’air et s’affranchir d’activités qu’elle trouve trop sédentaires, la maman d’Hilda l’inscrit à un club de scoutisme parce qu’elle même, enfant, avait évolué dans l’univers des scouts. C’est décidé, Hilda rejoindra la patrouille des moineaux et les scouts de Trllbourg, la localité où elles viennent de s’établir.

BETE NOIRE

Mais ne devient pas scout qui veut. Pour devenir un « vrai » moineau, il faut acquérir des connaissances et des compétences multiples: par exemple faire un feu de camp et cuisiner. Au bout du compte, on obtient des badges; Tout en apprenant, Hilda se voit confrontée à une drôle de bête noire qui hante les environs de la ville. Elle fait aussi la rencontre d’un petit être étrange, un Nisse, sorte d’esprit domestique mis à la porte de la maison où il vivait et avec lequel Hilda va vivre quelques aventures…

MAGIE SCANDINAVE

Va et vient entre le réel et le fantastique – Comme Alice, Hilda découvre qu’il y a quelque chose derrière les miroirs -, cette histoire est séduisante à plus d’un titre.L’auteur y maîtrise le fond et la forme. Le fond avec la dose nécessaire de suspense et de mystère, les références  à la culture scandinave avec les trolls et les fjords, la forme avec un sens aigu du découpage et un trait rond bien maîtrisé.

Le tout donne un album très agréable à lire, de nature à séduire jeunes lecteurs et bédéphiles plus âgés…

Article posté le mercredi 30 avril 2014 par Jean-Michel Gouin

  • Hilda et le chien noir
  • Auteur : Luke Pearson
  • Editeur : Casterman
  • Prix : 15.50€
  • Sortie : 30 avril 2014

Résumé de l’éditeur : Initialement publiées aux éditions Nobrow, les aventures d’Hilda se poursuivent chez Casterman avec un album inédit. Désireuse de voir sa fille prendre l’air et se distraire d’activités qu’elle juge trop sédentaires, la maman d’Hilda l’inscrit à un club de scoutisme. Il faut dire qu’elle-même, enfant, a fréquenté le monde des scouts ; elle en conserve un souvenir ému, pour ne pas dire une certaine fierté. Il n’en faut pas plus pour qu’Hilda se pique au jeu, et se promette de décrocher chez les scouts encore plus de trophées que n’en a récoltés sa maman. Mais qui sait, ce faisant, de quelles aventures et personnages fabuleux cette petite fille au caractère solidement trempé va bien pouvoir croiser la route, flanquée de Twig son animal familier, elle qui possède un tel talent pour donner chair aux rêveries les plus débridées ?

À propos de l'auteur de cet article

Jean-Michel Gouin

Jean-Michel Gouin

Passionné par l'écrit, notamment l'histoire, la littérature policière et la bande dessinée, Jean-Michel Gouin est journaliste à Poitiers.

En savoir