Hip Hop family tree, tome 1

Depuis presque 50 ans, le Hip Hop a séduit le monde entier. Ed Piskor raconte les débuts de ce grand mouvement musical dans Hip Hop family tree, un album Papa Guédé éditions.

LE HIP HOP EST NE DANS LA RUE

New-York, milieu des années 70. DJ Cool Herc a l’habitude d’organiser des soirées musique dans un local de son sous-sol. Ce musicien hors-pair aime innover et un jour à l’idée de mixer le même extrait de musique sur deux platines différentes. Jouant et mélangeant alors le même morceau, il peut ainsi le passer indéfiniment.

Mais les temps sont durs pour le DJ qui n’a plus trop de travail pendant cette période. Il fait venir un ami pour chanter et des danseurs pour ses nouvelles soirées : c’est le début de la musique Hip Hop.

Avec Grandmaster Flash, DJ Cool Herc, ils deviennent les rois de la musique dans les rues du Bronx. Quant à Grandwizard Theodore, il devient le spécialiste du scratch…

SAMPLES ET SCRATCHS

Pour le premier volume, Ed Piskor s’attarde sur l’avant Hip Hop et plus particulièrement les samples et les scratchs des artistes urbains du Bronx. Pour cela, il raconte l’histoire des pionniers de ce genre musical encore très prisé actuellement : Granmaster Flash, DJ Cool Herc ou Grandwizard Theodore.

Attiré par le hip hop depuis longtemps, l’auteur de Wizziwig (Dargaud, 2012) s’est énormément documenté sur le sujet pour livre son album. Chronologie détaillée et profil des musiciens, tout est formidable dans cette histoire. Le lecteur peut aussi croiser des artistes connus comme les Clash, Keith Harring, Debbie Harry (du groupe Blondie) ou encore Jean-Michel Basquiat.

A partir de petite saynètes, il décrit au mieux l’histoire de ce genre musical. Il fait de sa série (en 6 volumes) la meilleure encyclopédie sur le Hip Hop, notamment grâce à de nombreuses anecdotes.

Si l’ouvrage exigeant, parfois difficile d’accès pourra rebuter le lecteur, il faut prendre le temps de lire au mieux Hip Hop family tree pour en goûter tout le sel. Il faut souligner que l’auteur y glisse de l’humour qui permet de faire mieux passer la difficulté de lecture.

HIP HOP FAMILY TREE : UN MERVEILLEUX DESSIN RETRO

Le dessin de Hip Hop Family tree est savoureusement retro, tels les comics de super-héros des années 70, parfait pour raconter son histoire se déroulant à cette période. L’effet passé-effacé est formidable (le cadre des pages est de couleur sépia). Le découpage est efficace et la mise en scène d’une grande clarté.

Pour accompagner la sortie de Hip Hop Family Tree, l’auteur a concocté une très belle play-list que l’on peut écouter là et découvrir Ed Piskor – auteur de American Splendor (çà et là) en parcourant son blog.

Article posté le lundi 16 janvier 2017 par Damien Canteau

Hip Hop Family Tree 1 de Ed Piskor (Papa Guédé) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Hip Hop Family Tree, volume 1
  • Auteur : Ed Piskor
  • Éditeur : Papa Guédé
  • Prix : 26€
  • Parution : 28 septembre 2016

Résumé de l’éditeur : Premier volume de la saga culte consacrée à l’épopée du Hip-Hop, ce comic book d’Ed Piskor décrit la naissance dans le Bronx, à la fin des années 1970, d’un mouvement devenu planétaire. Irrésistiblement drôle et parfaitement documenté, Hip Hop Family Tree brosse les portraits de DJs, rappeurs ou graffeurs de légende comme Afrika Bambaataa, DJ Kool Herc, Grandmaster Flash, Kurtis Blow, Funky 4+1, Sugarhill Gang, Run-DMC et Fab 5 Freddy.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir