Jim Curious, voyage à travers la jungle

Explorateur des temps modernes, Jim Curious fait une étape dans une jungle. Après les océans, le petit bonhomme en scaphandre voyage dans une forêt luxuriante entre animaux et végétaux. Matthias Picard signe un  nouvel exploit graphique avec ce deuxième merveilleux album. Chaussez vos lunettes, c’est parti !

Aspiré par le miroir

Jim Curious dort. Chut, il ne faut pas le réveiller ! Pourtant, une libellule malicieuse vient se poser sur son casque. Il ouvre alors un œil, puis se lève.

L’insecte traverse le miroir de sa chambre. L’observant de l’autre côté, il décide alors de passer à travers la glace. Il est alors aspiré dans un autre monde.

Dans la jungle luxuriante

Affublé de son scaphandre, Jim Curious marche dans l’eau. Ce bayou est étonnant : tout est surdimensionné. Il progresse et observe alors autour de lui d’immenses végétaux, arbres et une faune bigarrée.

Après avoir nagé et contourné tous les obstacles sur son chemin, il sort de l’eau et se retrouve tour à tour, nez à nez avec un serpent ou une tortue. La jungle s’ouvre à lui, mystérieuse, fabuleuse et inquiétante…

Voyager avec Jim Curious

Il arrive parfois de tomber sur une pépite graphique; c’est le cas de ce deuxième opus de Jim Curious ! Quelle immense bonheur que de se plonger dans les superbes pages de Matthias Picard !

Après avoir fait voyager son petit personnage dans l’océan, il y a maintenant sept ans, l’auteur diplômé des Arts décoratifs de Strasbourg, lui propose un périple dans la jungle.

Cette sublime quête initiatique l’amène à croiser une faune et une flore de plus somptueuses. Dans ce bayou et dans une période non définie, Jim Curious prend le temps d’ouvrir grand ses yeux pour admirer toute la beauté de la nature. Seul personnage humain de l’histoire, il croise une foultitude d’animaux.

Comme il le confie, Matthias Picard fut dès sa tendre enfance, fasciné par les imagiers et les encyclopédies naturalistes. Il a aussi pensé avec précision et logique, la progression de Jim : « Dans le livre, je commence par les espèces qui vivent dans l’eau, puis celles qui vivent à la surface, les amphibiens, les reptiles qui rampent, ceux qui marchent sur la terre ferme, puis viennent les insectes qui vivent à mi-hauteur dans les feuillages et ensuite les mammifères symbolisés par les singes qui peuvent marcher et grimper. Enfin, on voit apparaître les oiseaux qui occupent les airs. »

L’auteur de Janine (L’Association) s’est aussi inspiré de grands auteurs pour cet album : Gustave Doré, Louis Figuier, Batia Suter, Robert Harrison ou encore Lewis Carroll.

Jim Curious, naturaliste

Si l’histoire sans texte nous emporte avec légèreté et aisance dans son sillage, le dessin est magistral ! En plus des animaux et des végétaux, Jim Curious croise des vestiges anciens d’édifices (monuments, sites industriels), ainsi que des déchets en tout genre, notamment plastiques.

A travers ce deuxième volume de Jim Curious, Matthias Picard peut parler aux plus jeunes des thèmes qui lui tiennent à cœur : l’écologie et l’urgence écologique, mais également des actions néfastes de l’homme sur la nature. D’ailleurs, tel un naturaliste à l’image de Charles Darwin, le petit bonhomme explore et découvre ce qui l’entoure; comme si un grand livre d’images s’ouvrait devant lui.

Chausser ses lunettes anaglyphes

Comme pour le tome 1, Jim Curious, voyage à travers la jungle bénéficie d’une technique de lecture qui enchante les petits comme les plus grands : les lunettes anaglyphes.

En les chaussant, les lecteurs découvrent des images en 3D. Cet effet d’optique accentue avec bonheur toute la force du dessin de Matthias Picard. Comme par magie, les illustrations en noir et blanc pleine page prennent vie ! Si le procédé n’est pas nouveau – Euclide pose les termes de l’optique en 3D, tandis que Charles Wheatstone invente son premier mécanisme en 1838 – il fut aussi déjà utilisé en cinématographie – les frères Lumière ou Hitchcock – mais aussi en bande dessinée (Les rugbymen, Les sisters, le magazine Spirou).

Grâce à un verre rouge et un verre bleu, le cerveau interprète l’image en relief. Il a fallu beaucoup de temps à l’auteur pour réaliser cet album, à raison d’une seule page par semaine. Pour cela, Matthias Picard utilise la technique du grattage, qui consiste à enduire une feuille plastique d’encre de chine puis avec un scalpel d’enlever des morceaux de noir pour laisser apparaître des surfaces blanches. Chaque image est composée de plusieurs films plastiques qui correspondent aux différents plan de l’image. Ils sont ensuite scannés et recomposés par ordinateur. L’illustration bleue est légèrement décalée par rapport à la rouge, ce qui donne l’effet relief.

L’auteur, aujourd’hui installé à Marseille, insiste néanmoins sur l’interaction entre son récit et sa technique : « L’aspect technique n’est pas à dissocier de l’histoire, les deux s’imbriquent, se discutent et s’influencent, c’est pour moi impossible de faire autrement. »

Le tout donne un album éblouissant, surprenant, élégant, majestueux, grandiose et resplendissant ! S’il ne fallait garder qu’un seul album Jeunesse dans cette rentrée littéraire, ce serait sûrement Jim Curious, voyage à travers la jungle !

Article posté le lundi 23 septembre 2019 par Damien Canteau

Jim Curious voyage à travers la jungle (2024 / 4048)
  • Jim Curious, voyage à travers la jungle
  • Auteur : Matthias Picard
  • Editeur : 2024, collection 4048
  • Prix : 19€
  • Parution : 20 septembre 2019
  • ISBN : 9782901000136

Résumé de l’éditeur : Jim Curious est endormi, mais quelque chose se pose sur son visage… C’est une libellule, qui s’envole et prend la fuite à travers le miroir du salon ! Jim s’engage à sa suite et, soudain, une forêt puissante et ancestrale lui fait face … Au coeur d’une mangrove dédaléenne, sous les frondaisons lumineuses d’une forêt primaire, aux pieds de pins millénaires, Jim le scaphandrier entame un nouveau périple ! Il sillonne un champ de lentilles d’eau sans déranger grenouilles et crocodiles, se laisse guider vers les sous-bois par d’envoûtants papillons et s’avance dans la jungle… Majestueux et tendus vers le ciel, tortueux ou intrigants : les arbres forment le décor de ce nouveau voyage en trois dimensions ! Singes, toucans, tortues, serpents : les forêts vibrent de vie, et ces rencontres rythment la marche paisible de Jim Curious. Mais, sourdement, la présence de l’homme affleure – fait surface, et interroge… Sept ans après un premier Voyage au coeur de l’océan, Matthias Picard redonne vie au candide scaphandrier pour un nouveau conte muet et poétique ! Évoquant autant Gustave Doré que les affichistes psyché du Mouse Studio, son trait est toujours plus virtuose, et sa mise en relief magistrale. Les paysages se succèdent, d’une beauté formidable. Jim esquisse un sourire : il contemple, et c’est nous qui sommes émerveillés. Vendu avec deux paires de lunettes 3D anaglyphes.

À propos de l'auteur de cet article

Damien Canteau

Damien Canteau

Damien Canteau est passionné par la bande dessinée depuis une vingtaine d’années. Après avoir organisé des festivals, fondé des fanzines, écrit de nombreux articles, il est toujours à la recherche de petites merveilles qu’il prend plaisir à vous faire découvrir. Il est aussi membre de l'ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

En savoir