Jupiter’s Legacy : Politiquement Héroïque

On remarque très rarement dans les comics une réflexion sur les enjeux politiques. Jupiter’s Legacy apporte une certaine fraîcheur entre surnaturel et situation bien réelle, voir imminente.

LES CRISES ÉCONOMIQUES EN ARRIÈRE PLAN

Le tome 1 se concentre sur deux périodes clés. La première lors de la crise de 1929, Sheldon Sampson est un membre de conseil d’administration de l’entreprise familiale qui perd tout. Dans un rêve, une île lui parle et décide de réunir son frère et quelques amis d’université qui ont foi en lui pour trouver cette île qui, selon elle, apportera une solution à tous leurs problèmes et ceux de l’Amérique.

Une fois revenus de l’île, ils acquièrent tous des pouvoirs afin de redonner de l’espoir aux gens et aider leur pays à s’en sortir.

La seconde période est plus récente. Ces super-héros ont vieillis mais pas faiblis, et ont continués leurs vies en ayant des enfants et en se procurant des identités secrètes afin d’être au plus près de ceux qu’ils défendent. Seulement le frère de Sheldon décide d’enrayer la nouvelle crise économique qui se profile en utilisant ses pouvoirs pour réveiller le pays. Il s’en suit une rébellion, d’où le titre : lutte de pouvoirs.

LA LOI DU PLUS FORT N’EST PAS LA MEILLEURE

La situation décrite est bien réelle et c’est bien ça qui ravis les amateurs de comics, mais aussi de bandes-dessinées plus engagées et qui ne fait pas oublier que, comme un certain oncle Ben l’a dit souvent à son neveu, des pouvoirs impliquent des responsabilités. Mais outre des responsabilités tels que le sauvetage de personnes en détresse, Jupiter’s Legacy nous rappelle bien que ce n’est pas aux plus forts d’imposer leur volonté.

Mark Millar (Kick-ass, Kingsman) apporte son analyse politique et son sens de la narration héroïque aux côtés de Frank Quitely (All-Star Superman, X-Men) dessinateur de talent et d’une précision remarquable, sans oublier Peter Doherty et sa palette de couleurs pastel qui rajoute du mordant à cette œuvre.

Jupiter’s Legacy fait partie de la sélection officielle pour le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême et aussi du Prix du public Cultura.

Article posté le lundi 09 janvier 2017 par Jerémy Bernard & Damien Duarte

Jupiter's Legacy de Mark Millar et Frank Quitely (Panini Comics) décrypté par Comixtrip le site BD de référence
  • Jupiter’s legacy, volume 1
  • Scénariste : Mark Millar
  • Dessinateur : Frank Quitely
  • Éditeur : Panini Comics
  • Prix : 14.95€
  • Parution : 10 février 2016

Résumé de l’éditeur : En 1932, la recherche d’une mystérieuse source de pouvoir entraîne Sheldon Sampson, son frère Walter et un petit groupe d’alliés dans une quête autour du monde. Des décennies plus tard, Sheldon et Walter sont devenus des surhumains salués pour leur héroïsme. Mais à présent, une nouvelle génération doit prendre la relève et cette mission s’annonce bien difficile.

À propos de l'auteur de cet article

Jerémy Bernard & Damien Duarte

Jerémy Bernard & Damien Duarte

Jérémy et Damien forment ensemble le collectif Fréquence 616, chaîne de podcasts sur les comics, mangas et autres éléments de la culture geek.

En savoir